Article 

Avant Paris, les Reds implacables face aux Spurs

Publié le samedi 15 septembre 2018 à 15:34 par Philippe Goguet
Pas forcément brillants mais totalement en maîtrise, les Reds de Liverpool se sont parfaitement préparés à la réception du PSG en allant s'imposer 2-1 de façon très logique à Wembley face aux Spurs d'un Lucas qui aura été le meilleur de son équipe.

Si le PSG n'a réussi qu'une mi-temps ce vendredi soir face aux Verts, son futur adversaire européen a en revanche été très constant durant son match de ce samedi à Wembley. Opposés à leur premier gros adversaire de la saison, les Reds de Liverpool ont récité leurs gammes d'équipe dure à jouer et s'imposent 2-1, un moindre mal vu le nombre d'occasions en leur faveur. Un but de Wijnaldum sur un corner avant la pause, une conclusion de près de Firmino autour de l'heure de jeu et l'affaire était réglée malgré quelques incursions adverses et un but tardif de Lamela sur un corner mal géré. Dans l'ensemble, les troupes de Klopp ont donné une leçon de maîtrise.

Liverpool, une équipe qui punit

Comme souvent, les Reds n'ont pas vraiment brillé quand ils avaient le ballon et devaient faire le jeu. En revanche, ils ont été redoutables pour provoquer des erreurs adverses et ensuite les exploiter. Les pertes de balle des Londoniens ont été punies à de nombreuses reprises et seul le match irrégulier du trio de devant a empêché Tottenham de prendre une valise à la maison. Compacts derrière, bien organisés au milieu, les hommes en rouge n'ont laissé aucune chance aux joueurs de Pochettino, désireux de faire vivre le ballon mais bien incapables de le faire face à un adversaire aussi bien organisé.

Une fois le ballon récupéré, le Liverpool FC a joué comme il sait le faire, à savoir très vite vers l'avant afin d'alimenter le trio Salah/Firmino/Mané, toujours aussi redoutable par sa vitesse même si le réalisme n'a pas vraiment été au rendez-vous ce samedi malgré le but du Brésilien. A ce jeu de contres parfaitement maîtrisé qui leur permet de passer très rapidement devant les buts adverses, il faut aussi ajouter une maîtrise des airs qui aura été impeccable, Harry Kane n'étant pas exemple jamais trouvé dans ce domaine face à la paire Gomez/Van Dijk.

Aussi quelques failles

Vu l'écart constaté entre les deux équipes du jour, dur de déceler des points faibles dans le jeu des Reds mais Tottenham, dans sa meilleure période, a parfois su déjouer le pressing impressionnant mais parfois inconstant des troupes de Klopp. Il n'en demeure pas moins que les occasions ont été rares alors que ce sont pourtant les Spurs qui jouaient à domicile. Ce sont surtout les coups de boutoir d'un Lucas très en forme qui ont fait trembler les visiteurs du jour. Pour le reste, la bataille du milieu a été très largement à l'avantage du trio Milner/Wijnaldum/Keita, impressionnant de volume.

Autre point à noter, les Scousers ont par moments eu du mal à défendre sur les côtés quand le latéral adverse montait et réussissait à combiner avec le joueur de côté. Les deux ailiers Salah et Mané ne défendant pas toujours, il se crée alors une situation de 1 contre 2 dure à gérer pour les deux jeunes latéraux que sont Robertson et Alexander-Arnold. Les centres qui ont suivi ces débordement auraient d'ailleurs pu être dangereux s'ils n'avaient pas été ratés.

Avec son équipe-type, Liverpool a envoyé un joli message à trois jours de la réception du PSG. Le finaliste de l'an passé, encore renforcé cet été, s'est imposé tout en maîtrise et en s'appuyant parfaitement sur ce qui a fait son succès l'an passé. Paris aura fort à faire à Anfield pour son premier choc de la saison.

Le onze aligné ce jour : Alisson - Alexander-Arnold, Gomez, Van Dijk, Robertson à gauche - Milner, Wijnaldum, Keita - Salah, Firmino, Mané

Match lié 


News 

Aujourd'hui

lundi 17 septembre

dimanche 16 septembre

samedi 15 septembre

vendredi 14 septembre

jeudi 13 septembre

mercredi 12 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux