Article 

L'UEFA et l'ECA enterrent le projet de superligue européenne

Publié le mardi 20 novembre 2018 à 16:10 par Philippe Goguet
Dans une lettre d'intention et une conférence de presse communes, l'UEFA et la très puissante ECA, l'association des clubs européens, ont enterré le projet de superligue européenne que les Football Leaks avaient révélé.

Grand numéro d'hypocrisie pour certains, réel rapprochement des positions pour d'autres, l'UEFA et l'ECA, l'association européenne des clubs, se sont engagés dans la durée ce jour à l'occasion d'une déclaration d’intention au commissaire européen au sport puis lors d'une conférence de presse communes concernant l'avenir du football européen. Il n'est désormais plus question d'une superligue européenne, seulement d'une troisième et petite coupe d'Europe qui verra le jour après 2024, et ce alors que les récents Football Leaks ont montré que le projet était allé très loin jusqu'il y a peu.

Au cours de cette conférence de presse, il a été confirmé par les deux camps que la superligue européenne restera à l'état de projet puisque l'UEFA et l'ECA se sont engagés de façon commune jusqu'en 2024. Comme l'a dit le président de la Juventus et de l'ECA Andrea Angelli, «c'est un grand jour pour le football européen» et la troisième coupe d'Europe va lancer un autre chantier, celui des calendriers internationaux qui doivent être modifiés et va entraîner des discussions avec la FIFA.

Et alors qu'il était cité par les Football Leaks comme l'un des membres les plus impliqués dans la fameuse superligue, Agnelli va se justifier : «Nous (l'ECA), en tant que club, nous croyons dans ce modèle. [....] J'ai parlé au président Ceferin et été clair quant au fait que nous n'avons rien à voir avec les documents qui ont émergé quant au projet de superligue européenne. La dernière fois que nous en avons parlé, c'était en 2015 mais beaucoup de choses ont changé depuis, notamment l'élection de M. Ceferin et la mienne.»

Quant au fait que les derniers documents diffusés datent de novembre 2018, il a une réponse à cela : «Je ne peux pas dire si ce qui s'est passé vient des serveurs de l'ECA ou de ceux de la Juventus. Je ne peux pas dire qui était le coupable mais cela a été fait pour monter les clubs les uns contre les autres, les petits et les moyens contre les gros. La plupart d'entre nous ne savions pas ce qu'il se passait. Je me rappelle que j'étais avec mon nouveau né l'après-midi où les leaks sont sortis. J'étais très calme parce que la plupart des documents concernaient le projet de Superligue de 2015. Il n'y a rien dont je dois avoir peur ou être honteux. Si mes emails avaient été hackés, je n'aurais eu aucun problème.»

Agnelli a en revanche annoncé qu'il souhaitait réformer, toujours en coopération avec l'UEFA, l'actuelle Coupe du Monde des clubs de la FIFA : «Nous devons en parler avec la FIFA parce que cela ne fonctionne pas. La Coupe Intercontinentale était bien mieux, le nouveau format est un échec et nous devons en discuter. » Quant à la fameuse proposition de compétition de supercoupe mondiale à 25 milliards de dollars qui a filtré durant un temps, un projet qui aurait été porté par l'Arabie Saoudite, «il est difficile de parler de quelque chose qui n'existe que dans les médias» a conclu le patron de l'ECA.



News 

Aujourd'hui

dimanche 09 décembre

samedi 08 décembre

vendredi 07 décembre

jeudi 06 décembre

mercredi 05 décembre

mardi 04 décembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux