Article 

Mbappé, Neymar, afflux d'argent, le président du Real s'exprime

Publié le samedi 9 septembre 2017 à 12:02 par Matthieu Hummel
Invité de la radio espagnole Cadena SER, le président du Real Madrid Florentino Pérez s'est exprimé sur plusieurs dossiers concernant le PSG : Neymar, Mbappé ou encore les grosses dépenses dans le football.

Relativement discret dans les médias, tout comme son club dans le mercato estival, le président du Real Madrid Florentino Pérez était de passage sur la radio espagnole Cadena SER il y a peu et il s'est exprimé sur des sujets concernant à la fois son club et le PSG. Car s'il n'a pas tenté de faire venir Neymar cet été, Pérez a déjà essayé par le passé il a évoqué le cas du Brésilien : «Le Real Madrid ne paiera pas 222 millions d’euros pour un joueur. Certains clubs peuvent engager autant d'argent. [...] Ce que je sais, c’est que le PSG les a payés pour Neymar et qu’il joue désormais à Paris. C'est un grand joueur, sans aucun doute.»

Cet été, c'est surtout sur le cas de Kylian Mbappé que le PSG et le Real Madrid ont surtout été en concurrence. Pérez a donné sa version du transfert : «Il y a eu des contacts avec lui. Mais je ne sais pas si c'était le moment de le recruter maintenant et ainsi perturber ce que nous avons déjà. On peut acheter pour 180 ou 200 millions d'euros mais en l'état actuel, cela nous perturberait plus que ça nous aiderait. Si nous apportons quelque chose qui peut perturber l'ambiance du vestiaire, ce ne serait pas bon. Au final, il s'est produit quelque chose d'assez normal : il a choisi le PSG car il est né à Paris.»

Florentino Pérez est aussi un habitué des grosses dépenses et il a commenté les gros investissements faits cet été par quelques clubs, dont le PSG : «Il est vrai que le football est en train de changer. Des investisseurs arrivent avec beaucoup d’argent et il y a des transferts pour des valeurs très élevées, mais au Real Madrid, personne n’investit ainsi. [...] Il faut rendre ses normes un peu plus concrètes. Il ne faut pas dire non à l’argent venu d’ailleurs, mais organiser cela d’une manière qui permette à tous d’avoir de meilleurs joueurs et de pouvoir lutter les uns contre les autres.» Après des années à flamber, Florentino Pérez serait-il devenu raisonnable ?

Joueur(s) lié(s) 


News 

jeudi 21 septembre

mercredi 20 septembre

mardi 19 septembre

lundi 18 septembre

dimanche 17 septembre

samedi 16 septembre

vendredi 15 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux