Article 

Moribond au Parc, le Real Madrid va beaucoup mieux

Publié le samedi 16 novembre 2019 à 11:45 par Philippe Goguet
Prochain adversaire européen du PSG, le Real Madrid s'est largement relancé depuis le match aller et reste sur quatre victoires lors de ses cinq derniers matches. Les Madrilènes n'ont d'ailleurs pas concédé le moindre but lors de ces rencontres tandis que l'attaque s'est bien réveillée.

Une défense qui s'est stabilisée

Même si la trêve internationale pourrait bien redéfinir les contours du duel à venir, notamment car elle remplit régulièrement l'infirmerie, c'est un tout autre Real Madrid que le PSG s'apprête à croiser le 26 novembre prochain. Moribonde au Parc et largement battue (3-0), l'équipe de Zinedine Zidane va bien mieux et reste même sur quatre victoires lors des cinq derniers matches. Tout n'est pas parfait du côté de Bernabeu mais l'équipe a enfin digéré la préparation d'avant-saison et les blessés reviennent peu à peu.

Les cinq derniers matches du Real Madrid :

  • Galatasaray / Real Madrid : 0-1
  • Real Madrid / Leganes : 5-0
  • Real Madrid / Betis : 0-0
  • Real Madrid / Galatasaray : 6-0
  • Eibar / Real Madrid : 0-6

C'est surtout du côté de la défense que le Real s'est remis à l'endroit. Si Marcelo doit encore revenir, les Merengues ont retrouvé une forme de stabilité depuis peu autour du quatuor Carjaval/Varane/Ramos/Mendy pour protéger un Courtois qui va lui aussi un peu mieux qu'en septembre lorsque chaque frappe finissait au fond de ses filets. La ligne défensive est aussi bien moins sollicitée puisque le milieu à trois devant elle a retrouvé un peu d'équilibre.

Valverde nouveau venu de l'entrejeu

Si Casemiro est toujours incontournable devant la défense, un autre joueur s'est mêlé à la lutte pour les deux places de milieu relayeur en la personne de l'Uruguayen Federico Valverde, absent au Parc. A tel point que le jeune joueur gratte du temps du temps à Kroos et Modric, les trois joueurs alternant pour deux postes. La seule contre-performance récente, le match nul 0-0 face au Betis, est d'ailleurs apparue avec Valverde remplaçant et la presse avait en partie lié cette contre-performance à son absence.

Le milieu de 21 ans n'est pas encore un titulaire mais il représente en tout cas ce renouveau madrilène et pousse les deux vétérans. Alors que Kroos reste un élément clé aux yeux de Zidane, possiblement même le joueur le plus important de l'équipe, Valverde permet à Modric de pouvoir revenir tranquillement à son meilleur niveau, son coach le gérant physiquement au point de lui donner un rôle parfois secondaire en ce début de saison. Ce milieu de terrain représente bien l'équilibre retrouvé du Real, notamment au niveau tactique où les rôles sont de mieux en mieux définis, signe d'une équipe qui fonctionne mieux.

Une attaque qui commence à tourner 

Si la base arrière va mieux, l'attaque s'est aussi mise en route. Depuis le début de la saison, et même lors de la précédente, c'est Karim Benzema qui se démultipliait et maintenait à flot l'attaque imaginée par Zidane. Si le Français est toujours aussi prolifique, il a désormais du soutien et c'est probablement ce qui justifie le basculement positif des résultats du Real Madrid. En résumé, il marque mais n'est surtout plus le seul à le faire.

Longtemps moqué pour son poids abusif après ses vacances, le belge Eden Hazard est de plus en plus affûté et commence à faire de vraies différences sur son aile gauche, même si cela ne se voit pas encore au niveau des statistiques (1 seul but marqué). L'autre joueur qui est apparu en pleine lumière ces dernières semaines est un jeune Brésilien. Après Vinicius l'an passé, c'est Rodrygo qui brille depuis peu du côté de Madrid, à l'image de son triplé face à Galatasaray lors de la dernière journée de Champions League. Les deux stars sont en forme et les joueurs de complément apportent, une formule qui marche.

C'est d'ailleurs lors du double affrontement avec les Turcs que le Real s'est relancé. D'abord mentalement en allant gagner un match dur en Turquie alors que les rumeurs sur un licenciement de Zidane commençaient à devenir récurrentes. Puis, d'un point de vue plus technique lors du match retour avec ce 6-0 qui confirme le regain de forme des Merengues. Tout n'est pas parfait à Madrid mais le PSG devrait en tout cas affronter une équipe en bien meilleure forme qu'au match aller. L'occasion de mieux mesurer la valeur réelle des Parisiens.

Match lié 


News 

Aujourd'hui

mardi 10 décembre

lundi 09 décembre

dimanche 08 décembre

samedi 07 décembre

vendredi 06 décembre

jeudi 05 décembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux