Article 

Neymar jugé pour son transfert au Barça, 6 ans de prison encourus

Publié le mercredi 31 octobre 2018 à 20:38 par Philippe Goguet
Neymar est rattrapé par son passé du côté de l'Espagne : il va être jugé prochainement par trois juges concernant son transfert de Santos à Barcelone en 2013. Il est accusé, avec les responsables du club catalan, d'avoir camouflé le réel montant du transfert et ainsi d'avoir escroqué le fonds brésilien qui détenait ses droits économiques. Le joueur risque entre 4 et 6 ans de prison.

Au PSG depuis maintenant un peu plus d'un an, Neymar est malgré tout concerné par la justice espagnole pour le premier transfert de sa carrière, celui qui l'a envoyé du Santos FC où il a été formé vers le FC Barcelone à l'été 2013. C'est même par trois juges espagnols que l'attaquant brésilien du PSG va être jugé pour les présumées irrégularités autour de ce fameux transfert. Il est accusé de «corruption dans les affaires » et d'«escroquerie». Plus ennuyeux pour le PSG, «la peine pouvant être imposée en principe (à Neymar) pourrait être de quatre à six ans» selon les premiers éléments qui ont filtré.

Neymar n'est pas le seul impliqué dans cette affaire puisque ses parents, le président du FC Barcelone Josep Maria Bartomeu et son prédécesseur à la tête du club, Sandro Rosell, sont concernés par ce futur procès. C'est l'ancien détenteur d'une partie des droits du joueurs, à savoir le fonds DIS, qui est derrière la plainte et estime avoir été escroqué. Au moment du transfert, le Barça avait communiqué sur un chiffre de vente de 57,1M€ : 40M€ pour la famille de Neymar et 17,1M€ pour Santos dont 6,8M€ qui sont partis dans les poches de DIS. Problème, la justice brésilienne a calculé que Neymar a coûté au moins 83M€ et le fond estime donc qu'il aurait dû toucher plus, accusant le Barça et le clan Neymar d'avoir minimisé la somme qui aurait dû lui revenir. 

Ce n'est pas la première fois que cette affaire va devant la justice espagnole et celle-ci avait déjà conclu que Neymar devait être jugé en mai 2017. Après de multiples rebondissements, le Brésilien devrait finalement l'être prochainement, un magistrat espagnol ayant donc nommé trois juges pour ce procès dont la date n'est pas encore fixée.

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

samedi 24 août

vendredi 23 août

jeudi 22 août

mercredi 21 août

mardi 20 août

lundi 19 août

dimanche 18 août

samedi 17 août

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux