Article 

Chelsea/PSG, les parisiennes veulent aller en demi-finale

Publié le jeudi 21 mars 2019 à 9:20 par Homer
Le PSG affronte en Angleterre ce soir (20h05) l'équipe féminine du Chelsea FC. Les parisiennes veulent faire un bon résultat à Londres pour la rencontre aller afin d'espérer se qualifier en demi-finale de la Ligue des Champions féminine, mais ce ne sera pas simple.

Chelsea, la saison de transition

Derrière l'historique Arsenal et l'étoile filante Manchester City, Chelsea est le troisième club anglais dans la hiérarchie actuelle du football féminin. Les Blues étaient encore récemment la meilleure équipe de l'île, en ayant remporté le championnat en 2015, puis la demi-saison 2017 avant de soulever le trophée pour la saison 2017/18, en ayant effectué le doublé avec la Women's FA Cup. Cette saison, les joueuses d'Emma Hayes sont tout juste derrière Arsenal, cramponnées à la troisième place de la Women's Super League (NDR : première division anglaise). Distancées après un début de championnat médiocre (3 matchs nuls sans aucun but marqué), les londoniennes vont prendre un sévère 5-0 contre Arsenal à domicile avant de se réveiller et de rosser toutes les équipes qui vont se présenter à elles. Sur une série de 8 rencontres, les Blues vont l'emporter à 7 reprises, n'encaissant qu'un seul but lors du match retour victorieux sur la pelouse d'Arsenal début janvier (victoire 2-1). Par la suite, Chelsea se fera surprendre à domicile contre Birmingham (défaite 3-2), avant de ramener un nul de City (2-2). Le club féminin des Blues a atomisé Liverpool la semaine dernière 4-0.

Peu d'expérience en Coupe d'Europe

Chelsea va disputer son 19e match de Ligue des Champions seulement. Ses précédentes campagnes ont souvent tourné court (deux éliminations contre Wolfsbourg en 2015/16 et 2016/17 au premier puis au second tour) avant de se hisser jusqu'en demi-finale la saison passée en ayant éliminé de gros noms du football féminin comme le Bayern Munich, Rosengard, Montpellier avant de tomber, encore une fois, contre Wolfsbourg. Cette saison, les joueuses d'Hayes ont facilement écarté le SKF Sarajevo et la Fiorentina, le tout en ayant gardé son but inviolé, mais face à des adversaires de calibre inférieur. A titre de comparaison, le PSG en est à son 37e match de Coupe d'Europe ce soir, en ayant déjà atteint deux fois la finale, en plus d'une demi-finale.

Equipe rodée 

Chelsea possède un effectif complet, qui se connait bien, évoluant la plupart du temps en 4-3-3 ou en 4-2-3-1. Il compte comme le PSG plusieurs gardiennes de très bon niveau (Hedvig Lindahl, Carly Telford, l'ancienne parisienne Ann-Katrin Berger). Sa défense est tenue par l'Australienne Ali Riley, la Suédoise Madgalena Eriksson et de l'Anglaise Millie Bright notamment. Cette dernière ne jouera pas le match aller, exclue lors du match retour contre la Fiorentina, elle est suspendue. Au milieu, il faudra faire très attention à la Coréene Ji So-yun, ainsi qu'à la Norvégienne Maren Mjelde et à la capitaine anglaise Karen Carney. Enfin en attaque, le trio composé de la Suissesse Ramona Bachmann et des deux Anglaises Bethany England et Fran Kirby sera à serrer de très près. Cette dernière étant particulièrement à suivre, malgré son physique atypique (petite et trappue), c'est un vrai poison.

Incertitudes en défense côté PSG 

Le PSG a battu Dijon (2-0) dimanche dernier avec une équipe remaniée à la suite des divers matchs internationaux. Paris a joué avec une défense inédite (Cook-Berglund) puisque Paredes, Dudek et Daiane n'étaient pas du voyage. Si l'Espagnole est présente dans le groupe, il n'y a pas de traces de la Polonaise Dudek sur les photos et vidéos du PSG à Londres hier. La Brésilienne Daiane est blessée en phase de reprise après une opération à la rotule. Sa compatriote et capitaine Formiga, absente à Dijon, est en revanche bien présente à Londres. Paris devrait aligner une équipe quasi type, Berglund devrait suppléer Dudek. L'autre incertitude concernait le poste de gardienne, l'entraîneur Olivier Echouafni n'était pas sûr de la gardienne qu'il alignerait sur la pelouse de Chelsea.

Grosse présence parisienne

Dans le petit stade champêtre à l'anglaise de Kingsmeadow (4850 places) dans la commune de Kingston-upon-Thames en banlieue ouest de Londres, le PSG sera soutenu par un peu plus de 200 supporters parisiens. 150 membres du Collectif Ultra Paris partis hier soir en car de la capitale seront accompagnés par une cinquantaine de membres du PSG Club London. La rencontre débutera à 20h05. La rencontre n'est pas diffusée pour le moment sur les antennes de beinSports, nous vous proposerons un live.

 



News 

Aujourd'hui

mercredi 17 avril

mardi 16 avril

lundi 15 avril

dimanche 14 avril

samedi 13 avril

vendredi 12 avril

jeudi 11 avril

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux