Article 

Echouafni avant Chelsea/PSG : «On a envie d'être à la hauteur de l'événement»

Publié le mardi 19 mars 2019 à 15:21 par Homer
L'entraîneur de l'équipe professionnelle féminine Olivier Echouafni répondait aux questions des médias lors du point presse avant la rencontre des quarts de finale aller de la Ligue des Champions face à Chelsea. Avant le déplacement en Angleterre jeudi, le coach parisien affirmait son envie et celle de son groupe de bien figurer en Coupe d'Europe.

La préparation du match :

« Elle se passe bien, surtout après notre dernière victoire à Dijon qui a été certes étriquée mais il fallait se mettre dans les meilleures conditions pour pouvoir préparer correctement ce match aller de Ligue des Champions. Je pense qu'on va y aller tranquillement, doucement, prendre le temps d'analyser le dernier match que l'on vient de jouer à Dijon. Et en même temps, d'avoir l'idée de faire un bon résultat à Chelsea.»

Quel type de match auquel s'attendre :

« Depuis le tirage au sort, nous n'avons pas perdu de temps, on a pris beaucoup d'informations sur cette équipe. Nous les avons observées en continu depuis le tirage au sort. Pour les avoir vues, c'est une très belle équipe, une équipe qui est bien plus forte que l'année dernière. La saison dernière, au même stade de la compétition, Chelsea avait éliminé Montpellier, cela montre que cette équipe est plutôt régulière. Elle fait un assez bon championnat, en étant dans le top 3 anglais avec Arsenal et Manchester City. Cela ne va pas être simple mais on aura à coeur de faire quelque chose de grand.»

Présence des supporters à Londres : 

« Bien sûr, ce sera une force supplémentaire. Quand ils sont là, c'est un supplément d'âme et de motivation pour le groupe, pour les filles. Ils nous avaient manqué à Lyon, on va les retrouver à Chelsea. On aura à coeur de bien faire les choses pour qu'on puisse aller le plus loin possible.»

La reprise après une longue trêve internationale : 

« Je ne vous cache pas que j'avais énormément d'inquiétudes après la trêve et il y en a eu. On a retrouvé des filles très très fatiguées, avec des blessures, des lassitudes psychologiques aussi. On a vu des filles partir aux quatre coins de la planète, il a fallu les remettre en selle. Ce n'était pas facile. Finalement, ce qu'il s'est déroulé contre Dijon, c'est véritablement l'image de ce qu'il vient de se passer durant un mois avec aucun match de compétition en commun. On a retrouvé un peu de rythme ce week-end mais cela n'a pas été évident.»

Une préparation physique particulière pour Chelsea ?

« Il faut rester soit même. Ce sont des matchs de très très haut niveau, on sait qu'il va falloir élever notre niveau de jeu de toutes les manières. Et il faudra être fort mentalement. Aussi, il y aura deux manches, cela ne se jouera pas que sur un match, il faudra se le mettre dans la tête. Peu importe le résultat du match aller, il y aura ce match retour qui sera déterminant. On est tous très bien placés pour savoir ce qu'il s'est passé avec l'équipe masculine, donc on a envie de bien figurer et d'aller très loin dans cette compétition.»

Une pression supplémentaire après l'élimination des garçons contre MU ?

« Je pense qu'elles ont surtout conscience de ce qui va nous attendre à Chelsea. On aura l'occasion d'en discuter toute cette semaine. On a vraiment envie de leur faire prendre conscience qu'on a quelque chose d'historique à faire. Cela passera par beaucoup d'envie de motivation. Mais cela va aussi se jouer sur des détails. Si on met de bons ingrédients, on pourra faire de belles choses mais il faudra les mettre.»

Un groupe investi d'une mission ?

« Non. On aurait tellement voulu que les garçons puissent se qualifier au même stade que nous. On est vraiment déçus pour eux, pour ce qu'il s'est passé, pour tout le travail qui a été fait pour en arriver là. Dans le football, ce sont des fois des choses qui arrivent. Mais il ne faut pas s'arrêter là. Maintenant, nous n'avons pas de pression supplémentaire, ni investi d'une mission, on a envie de bien figurer, d'être à la hauteur de l'événement. On a un effectif très jeune. Notre objectif est de se qualifier pour le prochain tour, tout simplement.»

Un groupe au complet pour Chelsea : 

« Si on est partis à Dijon avec un groupe remanié, c'est que nous avions quelques incertitudes. On avait quelques pépins physiques, on a récupéré des filles très fatiguées après ces tournois internationaux. Donc je ne suis pas étonné de les voir avec ces fatigues, ces lassitudes, il faut qu'on arrive à gérer. On a un effectif large, on aura besoin de tout le monde pour aller jusqu'au bout de la saison. On avait ce groupe là pour aller à Dijon, cela s'est bien passé parce qu'on a ramené la victoire, même si cela a été très compliqué jusqu'au bout. On a ramené les trois points. Est-ce qu'on aura le même groupe à Chelsea, je ne sais pas, on espère récupérer les filles qui ont eu quelques soucis.»

Des forfaits actés pour Chelsea : 

« Pour l'instant, en dehors de Daiane qui est en phase de reprise, on a pratiquement la totalité du groupe. Mais on attend encore 48h sur certains cas particuliers, cela va se jouer au jour près.»



News 

Aujourd'hui

mercredi 17 avril

mardi 16 avril

lundi 15 avril

dimanche 14 avril

samedi 13 avril

vendredi 12 avril

jeudi 11 avril

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux