Article 

France/Islande (4-0 amical), Les Bleues surclassent l'Islande, Geyoro titulaire

Publié le samedi 5 octobre 2019 à 6:50 par Homer
L'équipe de France de Corinne Diacre s'est largement imposée contre l'Islande (4-0) au Stade des Costières de Nîmes. Les quatre buts ont été inscrits par des joueuses de l'OL. Grace Geyoro était titulaire au milieu et Marie-Antoinette Katoto est entrée en jeu en pointe. Kadi Diani et Perle Morroni ne sont pas entrées sur le terrain.

Composition de la France : Peyraud-Magnin - Torrent, Tounkara, Renard, Karchaoui - Geyoro, Bilbaut - Cascarino, Dali, Le Sommer (c) - Gauvin

La France entame la rencontre tambour battant et ouvre rapidement la marque. Un ballon qui traine dans la surface, Viggosdottir se rate au dégagement, le ballon arrive au second poteau et Le Sommer reprend de volée. La frappe de la capitaine (du soir) des Bleues termine en pleine lucarne, la gardienne islandaise n'a pas bougé (1-0, 4e). La France étouffe l'Islande incapable de sortir le ballon. Karchaoui sur un corner cherche Renard, mais le ballon est dégagé (10e). Dali sert Cascarino dans la surface, elle est bloquée par la défense et s'écroule. L'arbitre ne siffle pas de pénalty (12e). Les Bleues doublent la mise, Le Sommer est décalée par Cascarino à l'entrée de la surface, elle délivre une lourde frappe qui termine une nouvelle fois en lucarne (2-0, 17e). Le Sommer intenable est même proche du triplé, Dali lance Cascarino qui centre sans contrôle mais Le Sommer ne peut reprendre de la tête (18e). Peyraud-Magnin capte son premier ballon sur un centre de Gislasdottir (21e).

Gauvin est reprise juste avant de frapper dans la surface par la défense (22e). Suite à un gros rush sur l'aile gauche, Le Sommer entre dans la surface, élimine Sigurdasdottir d'un petit pont et centre pour Gauvin, la défense parvient à se dégager (28e). La France croit marquer par Gauvin mais elle est signalée hors-jeu (30e). L'Islande s'est réglée au milieu et les Françaises ont un peu plus de mal à se projeter en attaque. Sur un corner, Karchaoui trouve Renard au premier poteau mais le centre est un peu faible (36e). Sur la droite, Cascarino se montre en forme, elle sert Geyoro qui tente de trouver Le Sommer dans le dos de la défense mais la passe est trop profonde (39e). Cascarino sur la gauche désormais part en profondeur, bien servie par Le Sommer, elle frappe au but en tentant d'enrouler son tir du pied droit mais la gardienne islandaise peut prendre le ballon. Gauvin aurait pu être servie au centre (41e). La mi-temps est atteinte sur ce score.

D'entrée de période, Jonsdottir est remplacée par Brynjarsdottir côté Islande. Karchaoui tire un corner, Torrent reprend de la tête, la défense intervient (48e). Cascarino sur l'aile droite perce le flanc. Elle sert Gauvin devant le but islandais mais l'attaquante de Montpellier rate complètement sa reprise, le tir s'envole (50e). Geyoro s'essaye d'une belle frappe, le tir est détourné à la suite d'une très belle parade de Sigudarsdottir (51e). La France enchaîne les corners, Le Sommer centre tendu au second poteau, cela revient sur Cascarino qui dévisse sa frappe (54e). Devant la surface, Le Sommer est trouvée. Seule, elle enclenche une lourde frappe croisée du droit mais la gardienne parvient à la détourner du bout des doigts (57e). Sigurdarsdottir reste à terre suivant un choc avec Gauvin mais finit par se relever (59e).

Quadruple changement côté Islande, Eiriksdottir est remplacée S. Jessen, Fridriksdottir sort pour Gudmundsdottir, E. Jensen laisse place à Thorvaldsdottir et Gunnarsdottir voit Vidarsdottir la seconder. Torrent redonne un peu de rythme et centre pour Gauvin, la gardienne sort et contre du poing avant que Gauvin ne puisse toucher le ballon (64e). Diacre sort Dali, remplacée par Majri (65e) dont l'impact est immédiat. L'ailière de l'OL met le feu sur la gauche et centre pour Cascarino seule au second poteau, elle reprend sans contrôle en demi-volée et inscrit le 3e but bleu de la soirée (3-0, 66e). Peyraud-Magnin touche son 2e ballon du match en captant un centre de Johannsdottir (69e). Le Sommer seule dans la surface frappe encore une fois, Atlasdottir contre le ballon (71e). Dernier changement islandais, Jonsdottir est remplacée par Brynjarsdottir (73e). La France continue d'attaquer, la défense se dégage par deux fois, puis les Islandaises commettent des fautes de plus en plus fréquentes.

Sur la gauche, Cascarino, Majri et Geyoro combinent, la Parisienne file au but mais sa dernière touche est un peu longue et la gardienne sort dans les pieds de la milieu du PSG (77e). Torrent centre pour Le Sommer, elle élimine Gislasdottir et recentre mais la gardienne capte le ballon (80e). Le Sommer laisse sa place à Asseyi, le brassard revient à Torrent (81e). Johannsdottir prend un carton jaune pour une faute grossière (83e). Coup franc pour les Bleues, Geyoro lance Majri qui rate son contrôle et n'arrive pas à se retourner face au but (84e). Cela est partie remise pour la Lyonnaise, de 30m elle percute puis envoie une frappe flottante et lobée, la gardienne tente de s'interposer mais le ballon finit au fond (4-0, 85e). Diacre fait entrer De Almeida (première sélection) à la place de Tounkara, puis Marie-Antoinette Katoto à la place de Gauvin en pointe (85e). Brynjarsdottir prend un carton pour une faute sur Asseyi (88e). Katoto plein axe joue de son corps pour éliminer Gisladottir et centre pour Cascarino mais la défense renvoie le ballon (90e+1). Puis sur la gauche, Katoto effectue une belle percée. La buteuse parisienne peut servir Majri qui arrive lancée au point de pénalty, la frappe du droit passe juste à côté du poteau mais n'est pas cadrée (90e+2). La France continue d'attaquer mais le score ne bouge plus. Les Bleues s'imposent de manière très logique, surclassant de mièvres Islandaises. De bonne augure avant un déplacement au Kazakhstan pour le compte des qualifications de l'Euro 2021.

Prestation des Parisiennes : 

Grace Geyoro au milieu a joué toute la rencontre, elle a rayonné dans cette partie. Volontaire à la récupération, disponible dans la construction, elle est souvent à l'origine de bons mouvements côté français. Une performance très intéressante. Marie-Antoinette Katoto est entrée en fin de match. Sur les deux ballons qu'elle a eu à négocier, les Bleues ont obtenu deux occasions intéressantes. Pas d'appréhension pour la buteuse du PSG, qui a montré un peu de sa puissance et de sa technique sur ces deux opportunités, pour son retour en équipe nationale. Perle Morroni est restée sur le banc. Kadi Diani était ménagée, suite à un soucis aux adducteurs et devrait retrouver les terrains pour la prochaine rencontre.

Prochain rendez-vous :

Les Bleues se rendent à Shymkent au Kazakhstan mardi 8 octobre pour sa première rencontre des qualifications pour l'Euro 2021 en Angleterre.



News 

mercredi 23 octobre

mardi 22 octobre

lundi 21 octobre

dimanche 20 octobre

samedi 19 octobre

vendredi 18 octobre

jeudi 17 octobre

mercredi 16 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux