Article 

France/Thaïlande (3-0 Amical), un tour de chauffe victorieux pour les Bleues

Publié le dimanche 26 mai 2019 à 14:20 par Homer
Pour son premier match de préparation après le début du rassemblement des Bleues en vue de la Coupe du Monde, la France affrontait la Thaïlande et l'emporte logiquement 3-0, malgré une partie poussive par moment. Entrées en jeu, Diani a inscrit un doublé, Geyoro et Périsset ont montré de bonnes choses.

Composition de la France : Peyraud-Magnin - Torrent, Debever, Tounkara, Karchaoui - Bilbault, Bussaglia (c) - Cascarino, Thiney, Asseyi - Gauvin

A 13 jours du début de la Coupe du Monde 2019 en France, l'équipe de France joue son premier match de préparation face à la Thaïlande au Stade la Source d'Orléans, quasi plein. Corinne Diacre a vu le retour des joueuses de l'OL dans le groupe après la finale de la Ligue des Champions et a surtout effectué une grosse rotation. Aucune des trois joueuses du PSG n'est alignée d'entrée.

Le match : 

La France, qui vient de passer une grosse semaine à effectuer du travail foncier, tient le ballon face à un bloc thaïlandais compact mais agressif. Les Bleues peinent à mettre de la vitesse dans leur jeu et font un nombre de passes ratées ou molles assez important. La domination des Françaises sur le jeu va mettre un peu de temps à se traduire par des occasions, mais par la suite, elles vont s'accumuler rapidement (tir de Bussaglia hors de la surface 8e, tentative d'Asseyi en retourné 10e, centre de Cascarino contré en corner 12e). La France tremble un peu quand, sur une perte de balle, la Thaïlande part en contre sur l'aile droite, la capitaine Sungngoen frappe croisé du droit, le ballon frôle le poteau (14e). Par la suite, les Bleues de Diacre accumulent les opportunités, Asseyi (tir au dessus, 15e), Gauvin (18e, 19e, 37e) n'y arriveront pas. Pas plus que Thiney sur un coup franc bien placé qui finit dans le petit filet (31e).

Les Bleues pensaient pouvoir marquer avant la pause, sur un corner tendu de Thiney, Asseyi reprend le ballon en pivot, la balle fracasse la barre, le ballon revient sur Bussaglia mais son tir est un peu mou (35e). Les Françaises poussent pour marquer avant la pause, une frappe de Bussaglia de 25m plein axe est bloqué en deux temps par la gardienne (41e), puis un bon une-deux entre Thiney et Cascarino se conclue par une belle frappe croisée que la gardienne peut détourner, la défense se dégage alors que Gauvin tente de contrer le ballon (42e). Puis sur l'ultime coup franc de la première période, Bussaglia frappe fort de 20m, la gardienne touche le ballon qui rebondit dans les 6m, Asseyi se jette mais envoie le ballon au dessus de la barre (45e+1).

Mi temps sur le score de 0-0 malgré une grosse domination française, avec des joueuses qui manquent de vitesse et de précision. Pas de changement à la pause, mais quelques minutes après quand Laurent et Périsset entrent à la place de Torrent et de Cascarino (51e). Le jeu des Bleues s'accélère peu à peu. Suite à une combinaison sur corner, une frappe de Bilbault est détournée difficilement en corner (60e). Sur le corner, Bussaglia reprend en 2e temps un ballon qui traine et marque enfin (1-0, 61e).

Diacre fait de nouveaux changements, Gauvin sort, remplacée par Diani puis Thiney est remplacée par Geyoro, enfin Bussaliga laisse sa place à Clémaron (63e). Périsset porte le brassard de capitaine. La France semble plus percutante avec l'entrée de Diani en pointe. Un centre de périsset arrive dans la surface, Diani le reprend de la tête, le ballon est arrêté sur la ligne (64e). Une frappe croisée mais ratée de Laurent conclue un bon temps de jeu sur la droite (69e). S'en suit une grosse percée de Karchaoui sur la gauche, son centre est contré de la main dans la surface, pénalty pour la France. Native d'Orléans, Grace Geyoro le tire mais le ballon termine sur la barre (71e). La France insiste, avec une percée puis un centre de Diani sur la gauche, elle centre en retrait, Geyoro récupère le ballon, résiste et tire, mais le ballon passe juste au dessus (75e). Diani encore elle frappe au but mais le tir est un peu mou sur la gardienne, après un bon centre de Geyoro (76e). Sur la droite, Laurent centre, le ballon traine dans la surface, Diani devance la défenseure qui était la plus proche du ballon et frappe entre les jambes de la gardienne (2-0, 78e). Le break est fait. 

Asseyi s'essaye à son tour avec une frappe bien captée par la gardienne (80e). Geyoro obtient un pénalty consecutif à un bon croc en jambes dans la surface. Diacre demande à Périsset de le tirer, la gardienne repousse la frappe pourtant bien placée (84e). La jeune parisienne ne se laisse pas abattre pour autant, elle se bat bien sur l'aile droite et centre pour Diani dans les 6m qui reprend le ballon pour l'envoyer au fond (3-0, 86e). Enfin, la dernière occasion bleue sera une frappe de loin d'Asseyi qui passera au dessus (90e+2).

Les Bleues l'emportent logiquement mais auront peiné à mettre de la vitesse dans leur jeu. Corinne Diacre l'explique par une forme physique faible, du fait de la grosse semaine de préparation foncière. Malgré l'avalanche de centres et de tirs, les Françaises gagnent sur un petit score, avec deux pénaltys non transformés, et une équipe très remaniée. Cela ne devrait pas du tout être cette équipe qui évoluera contre la Chine, une semaine avant le début de la Coupe du Monde. A noter toutefois le bon match des trois joueuses du PSG. Diani marque un doublé en quatre occasions. Geyoro a montré de bonnes choses malgré un pénalty non converti. Périsset a montré à Diacre qu'elle était surement meilleure que Torrent sur l'aile droite, montrant beaucoup de combativité, malgré son pénalty arrêté.

Résumé vidéo : 

Prochain rendez-vous : 

La France affrontera la Chine de Wang Shuang le vendredi 31 mai au Stade Charléty de Paris. 



News 

Aujourd'hui

samedi 15 juin

vendredi 14 juin

jeudi 13 juin

mercredi 12 juin

mardi 11 juin

lundi 10 juin

dimanche 09 juin

samedi 08 juin

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux