Article 

La Coupe du Monde des Parisiennes, 1er jour des 8e

Publié le samedi 22 juin 2019 à 23:51 par Homer
CulturePSG vous résume la première journée des joueuses parisiennes évoluant à la Coupe du Monde féminine pour le compte des huitièmes de finale. L'Allemande Sara Däbritz était la seule joueuse concernée.

Le PSG compte toujours sur huit de ses neuf représentantes, seule la Chilienne Tiane Endler a été éliminée à l'issue de la phase de poules. Le PSG était très proche d'un score parfait, cela s'est finalement joué à un ballon fracassant une barre transversale. Il devrait y avoir beaucoup moins de nos joueuses à la fin des huitièmes de finale, certaines se rencontrant les unes les autres.

Allemagne - Nigéria : 3-0

Pas de véritables surprises lors de cette rencontre. Une Allemagne pas vraiment brillante (encore plus sans Marozsan) mais très efficace a logiquement battu un Nigéria limité, qui n'a qu'une arme offensive tactique, le contre. Les Allemandes disposées en 4-4-2 avec Däbritz et Huth sur les ailes ont fait le travail en première période face au 4-4-2 limité à la construction, reposant sur la joueuse de Guingamp Oparanozie en attaque. Sur un corner bien tiré vers les 6m, Alexandra Popp croise sa tête, imparable pour la gardienne Nnadozie (1-0, 20e). L'Allemagne poursuit son pressing et obtient un pénalty quelques minutes plus tard, Nwabuoku rate son dégagement et fracasse le genou de Magull qui s'effondre, pénalty accordé avec la VAR. Däbritz transforme la sentence (2-0, 27e). Le score est donc de 2-0 à la pause.

Au retour des vestiaires, l'Allemagne remplace Leupolz au milieu, Simon entre, Popp descend de l'attaque en position de milieu défensive et les Allemandes évoluent en 4-3-3 voire 4-5-1. Le Nigéria pousse pour revenir, Ordega envoie un très bon centre de la gauche pour Oparanozie qui se jette au second poteau mais sans pouvoir reprendre (48e). Les Allemandes vont subir un peu plus mais sans vraiment être en danger, et presser avec parcimonie sur la ligne défensive nigériane, une bonne gestion à l'Allemande. A force d'attaquer, le Nigéria se met en danger seul, Ohale n'assure pas une passe en retrait, Schüller récupère et frappe après s'être projetée sur un pas, le tir croisé bat la gardienne (3-0, 82e). Le Nigéria a une oppportunité en fin de rencontre avec un coup franc puissant côté gauche d'Oparanozie, le ballon passe de peu au dessus de la barre. L'Allemagne passe logiquement. En quarts de finale, l'Allemagne sera opposée au vainqueur de la rencontre entre la Suède et le Canada.

Sara Däbritz a encore livré une belle performance. Meneuse de jeu avec l'absence de Marozsan blessée, la nouvelle joueuse du PSG est la vraie pièce maîtresse allemand. Encore un but, sur pénalty cette fois, son 3e en 4 rencontres. On a hâte de la voir évoluer avec le PSG. Côté Nigéria, l'ancienne parisienne Nzogi Ebere n'a pas joué, étant suspendue.

Norvège - Australie : 1-1 (4-1p)

Rencontre très équilibrée entre la Norvège de Graham Hansen et l'Australie de Kerr. La Norvège marque en première période avec une belle passe de Saevik en profondeur derrière la ligne défensive adverse pour la vétérante Herlovsen, qui remporte son face à face contre Williams en placant son tir au dessus du bras gauche de la portière australienne (1-0, 31e). Si la possession est équilibrée, la Norvège a tiré 9 fois contre 5 pour l'Australie. En fin de première période, l'Australie pense obtenir un pénalty pour une main dans la surface, mais la VAR détermine l'absence de main (43e). On en reste à 1-0 à la pause.

En seconde mi-temps, l'Australie attaque, la Norvège joue le contre. Graham Hansen bute sur Williams (55e). Derrière, Kerr profite d'une récupération très haute de Foord qui lui donne le ballon, elle va battre la gardienne mais le but est refusée pour une position de hors-jeu flagrante (59e). L'Australie bute sur la défense norvégienne, jusqu'à un corner tiré tendu au premier poteau, le ballon tiré par Kellond-Knight passe devant une Australienne et entre les jambes d'Engen avant d'entrer directement dans le but, la gardienne Hjelmseth n'étant pas exempte de tous reproches (1-1, 82e). En fin de rencontre, Yallop se fait secouer dans la surface par Thorisdottir. Le jeu continue. La VAR est consultée mais ne donne pas pénalty (88e). L'Australie continue de pousser mais reste sous la menace norvégienne. Suivant une touche, une frappe lointaine enroulée du droit côté gauche de Graham Hansen est destinée à être coupé dans la surface de la tête, le ballon est un peu haut et touche le deuxième poteau. Le ballon roule devant la ligne de but mais ne peut être poussé au fond par l'attaque scandinave (90e+3). Le match se termine sur ce score de 1-1, place aux prolongations. 

Dans la première période, le jeu s'équilibre. Graham Hansen sur un contre est totalement seule, elle s'écarte et prend de la vitesse pour entrer dans la surface, elle décoche une frappe croisée que Williams parvient à détourner en corner (99e). L'Australie se retrouve à 10 contre 11 en fin de première période des prolongations, Kennedy accroche Utland qui partait au but, à 30m de sa ligne. L'arbitre donne un carton rouge alors qu'il ne semblait pas y avoir grand chose. Après visionnage, le carton est maintenu (105e). Mjelde frappe le coup franc puissant mais Williams bloque le tir en deux temps (105e+2). Boe Risa récupère un ballon haut et tente une frappe lointaine, Williams n'intervient pas, lobée, par chance pour l'Australie, le ballon fracasse la barre (105e+4). L'Australie laisse Kerr seule en pointe et défend en infériorité numérique face à la Norvège qui termine mieux la rencontre, aidée par une joueuse de plus sur le pré. Graham Hansen décoche encore une bonne frappe hors de la surface, le tir croisé est détourné en corner, même s'il ne semblait pas cadré (110e). Reiten profite d'un long ballon entre les lignes sur la gauche, elle se jette et frappe en bout de course, Logarzo détourne en taclant le ballon qui finit dans le petit filet extérieur (113e). Malgré un siège de la surface des Matildas, les Norvégiennes ne parviennent pas à obtenir des tirs cadrés. Graham Hanse percute et centre côté droit, Utland reprend au premier poteau mais c'est dévié en corner, qui ne donne rien (118e). Graham Hansen frappe de 20m, le tir est cadré mais facilement bloqué par Williams (120e). L'Australie répond sur le renvoi, Kerr centre pour Logarzo qui remet en retrait de la tête pour Yallop qui frappe de 20m, le ballon est bloqué par Hjelmseth (120e+1). Un ballon envoyé par Graham Hansen dans les 6m met la panique dans la surface (120e+2) mais on se dirige finalement vers les pénaltys. La Norvège fait la course en tête et mène 3-0 durant la séance, Kerr rate son tir de manière vraiment grotesque (largement hors cadre), Gielvik voit son tir détourné par Hjelmseth. Engen qualifie la Norvège d'un plat du pied placé.

En quarts de finale, la Norvège sera opposée au vainqueur de la rencontre entre l'Angleterre et le Cameroun. Au vu de cette rencontre, on peut quand même déjà deviner le vainqueur probable du quart de finale, tant la défense norvégienne est friable.



News 

vendredi 19 juillet

jeudi 18 juillet

mercredi 17 juillet

mardi 16 juillet

lundi 15 juillet

dimanche 14 juillet

samedi 13 juillet

vendredi 12 juillet

jeudi 11 juillet

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux