Article 

La Coupe du Monde des Parisiennes, 7e jour

Publié le vendredi 14 juin 2019 à 13:54 par Homer
CulturePSG vous résume la journée des joueuses parisiennes évoluant à la Coupe du Monde féminine. Etaient concernés Formiga et Daiane (Brésil), ainsi que Wang Shuang (Chine).

Australie - Brésil : 3-2

Le match de la journée opposant l'Australie, battue par l'Italie en première journée, au Brésil, vainqueur de la Jamaïque précédemment. Formiga était alignée comme titulaire, Daiane sur le banc. Les Brésiliennes vont prendre l'avantage en première période, avec un pénalty transformé par Marta (0-1, 27e), puis un second but de l'ancienne parisienne Cristiane de la tête (0-2, 38e). Mais peu avant la mi-temps, l'Australie revient à la marque, avec un but de Foord (1-2, 45e+1). En seconde période, la physionomie de la rencontre change. L'Australie pousse pour revenir et le Brésil subit. Les Australiennes parviennent à leurs fins et Logarzo trompe la défense d'un centre tir qui finit au fond (2-2, 58e). Puis l'Australie prend l'avantage, sur un centre, Mônica devance Kerr de la tête et trompe sa gardienne contre son camp (3-2, 68e). Le but est validé par la VAR malgré la position litigieuse de Kerr. Par la suite, le Brésil doit obtenir un pénalty qui ne sera pas accordé par la VAR cette fois alors qu'il semblait évident.

Formiga n'a joué que les 45 premières minutes avant de laisser sa place. Vadao a pensé la préserver, vu qu'elle avait déjà pris un carton jaune. Elle sera suspendue pour la prochaine rencontre face à l'Italie. Daiane est restée sur le banc.

Afrique du Sud - Chine : 0-1

Au Parc des Princes Wang Shuang et ses coéquipières affrontaient les Sud-Africaines. La rencontre n'a pas atteint des sommets mais la Chine a eu le mérite d'ouvrir la marque en première période, avec un centre venu de la droité coupé par Li Yin qui trompe la gardienne adverse un peu avant la pause (0-1, 40e). Les Chinoises auraient pu doubler la mise juste après, sur corner, le ballon repris de la tête s'écrase sur la barre, rebondit sur la ligne mais n'entre pas entièrement dans le but (42e, vérifié avec la GLT) La seconde mi-temps verra le même schéma s'appliquer, la Chine qui tente de développer des actions avec beaucoup de ratés techniques, face à une Afrique du Sud qui presse et souhaite exploser en contre. C'est la Chine qui a pourtant eu les meilleures opportunités de la rencontre, n'arrivant cependant pas à inscrire un second but, la gardienne Swat repoussant deux tentatives. 

Wang Shuang a été alignée en tant que titulaire et a joué l'intégralité de la rencontre. Elle a effectué une très bonne partie, affirmant son rôle de leader technique de la Chine. Très présente en tant que seconde pointe ou ailière droite selon les moments, précise sur coup de pied arrêté également.

 



News 

lundi 17 juin

dimanche 16 juin

samedi 15 juin

vendredi 14 juin

jeudi 13 juin

mercredi 12 juin

mardi 11 juin

lundi 10 juin

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux