Article 

Morroni avant PSG/Linköpings : «Une autre rencontre, un autre contexte»

Publié le mercredi 31 octobre 2018 à 11:25 par Homer
En conférence de presse d'avant-match, la latérale gauche Perle Morroni s'est confiée sur la rencontre à venir entre le PSG et Linköpings FC en huitièmes de finale retour de la Ligue des Champions féminine.

Retour sur le match de Guingamp en championnat :

« Maintenant tous les matchs sont compliqués, tous les clubs ont de très bonnes joueuses. Guingamp fait plutôt une bonne saison, mais on a tout de même réussi à marquer et à l'emporter. Une rotation pour ce match ? C'est simplement un choix du coach, on a un groupe complet, avec au moins deux joueuses qui peuvent jouer les matchs. Déjà la tête à la C1 ? Non, on prend chaque match un par un, c'était Guingamp dimanche, désormais la C1.»

Mentalement, l'avance du match aller :

« Cela pourrait jouer dans les têtes et se dire qu'avec deux buts d'avance, nous serions qualifiées, mais il faut vraiment se dire que c'est une autre rencontre, un autre contexte. Il faut gagner et ne pas se prendre de buts. Je m'attends d'ailleurs à un match très compliqué, comme à chaque fois en Champions League et contre une équipe suédoise. Elles vont venir pour faire un exploit. Elles viennent pour nous gêner, ça peut être compliqué.»

Pas de maitrise du ballon : 

« Peut-être, cela va dépendre de leur tactique mise en place. Nous allons faire ce que nous voudrons mettre en place, peu importe leur schéma. Pour l'emporter, il faudra être très concentrées, montrer beaucoup d'agressivité, c'est une équipe très costaude. Il faudra faire le travail et se faciliter la tâche.»

Le retour d'Asllani à Paris : 

« Je pense que de revenir en France, à Paris, ça va lui faire quelque chose. Elle devrait être encore plus déterminée pour l'emporter, contre son ancien club. Elle va vouloir se montrer, c'est une très bonne joueuse, mais on ne va pas la laisser faire ! (rires).»

Les nombreux changements tactiques, l'enchaînement des rencontres : 

« Je pense que nous sommes des joueuses de haut niveau, il nous faut nous adapter à tous les systèmes, même si on doit changer à la mi-temps. On doit pouvoir changer de système fréquemment, cela fait partie aussi de nos devoirs. Ca ne nous dérange pas de le faire. Le système en 3-5-2 me convient plutôt bien, j'ai un bon volume de jeu, je peux partir devant, on a une couverture en défense. Physiquement, ce n'est pas facile avec des semaines à 3 matchs. On prend le temps de récupérer. Mais on a un effectif suffisant pour pouvoir faire tourner et prendre le temps de récupérer.»

Son début de saison :

« Pour le moment, ça va, je travaille, j'ai du temps de jeu, ce qui me semble le plus important pour progresser.»

Le staff, que des anciens footballeurs pros, un atout ? :

« Cela apporte un véritable plus. Ils ont tous connu le haut niveau, ils sont tous passés par là, connaissent les situations que l'on a rencontrées. Bernard Mendy nous accompagne aussi pour toutes les parties défensives, regarde beaucoup et nous donne des conseils sur les centres. Je trouve que c'est bien pour nous que d'anciens joueurs professionnels de haut niveau puissent nous accompagner, mixer leurs expériences dans le football masculin et l'ajouter au football féminin.»

L'équipe de France : 

« Je ne sais pas du tout, mais je fais tout en club pour pouvoir me donner une chance. Le travail avec le club me parviendra, peut-être, à y arriver. J'ai été blessée lors de ma première convocation, j'ai été prêtée à Barcelone par la suite et j'ai pu jouer en Équipe de France B, mais je n'ai pas eu de contact avec la sélectionneuse.» 



News 

dimanche 17 novembre

samedi 16 novembre

vendredi 15 novembre

jeudi 14 novembre

mercredi 13 novembre

mardi 12 novembre

lundi 11 novembre

dimanche 10 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux