Article 

PSG/OL (2-2 3-2 tab Finale U19F) : Le PSG conserve son titre, Romane Salvador héroïque

Publié le dimanche 4 juin 2017 à 20:07 par Homer
Le PSG, pourtant mené 2-0 contre l'OL en finale du Challenge National U19 Elite, est revenu dans le match puis l'a emporté lors d'une séance de tirs aux buts. Séance où la portière du PSG a sorti le grand jeu, arrêtant deux tentatives de l'OL.

Le contexte :

Paris est donc tenant du titre, si la première partie de saison a été une formalité, la seconde a été un peu plus chaotique. Paris a du batailler en fin de championnat, perdant à Arras 1-0, devant l'emporter à Guingamp 4-0, avant de finir au forceps contre La Roche S/Yon 5-1. Le PSG se présentait donc à Trélissac pour tenter un doublé inédit pour le club de la capitale. pierre-Yves Bodineau partait avec un groupe presque au complet, manquait Laurine Coutenay, récemment blessée au genou, comme deux de ses gardiennes, Diaby et Rambolosoa. 

Composition du PSG : Salvador - Sahraoui, Kergal, Bayo, Baltimore - Daoudi, Rinaldi (c) - Alloui, Boussaha, Zemzem - Toumi
Banc : Lepareux, Eninger, De Matos, Karaouin, Guermazi.
Groupe : Bes, Barba, Bouby.

Le match : 

Paris ne prend pas le match par le meilleur des bouts. Malgré un bon début de rencontre et un possible pénalty non sifflé sur Boussaha, le PSG se fait piéger par deux fois, quasiment coup sur coup. Cochelin prend Bayo de vitesse, et déborde sur la droite et centre devant le but en rupture. Malard bien placée au second poteau dans les 6m n'a plus qu'à reprendre du plat du pied pour ouvrir la marque (0-1, 17ème) devancant la sortie de Salvador et le retour de Sahraoui. Paris se fait surprendre une nouvelle fois, sur coup franc cette fois. A 20m côté droit du but de Salvador, Bacha va inscrire un superbe coup franc direct, la frappe enroulée terminant dans la lucarne (0-2, 24ème). 

C'est à ce moment que la révolte du PSG prend forme. Sahraoui sur la droite centre, le ballon est dégagé sur Toumi qui remet une fois sur Boussaha. L'attaquante remet les parisiennes dans le match, avec une belle percée plein axe, dans la surface et frappe du droit proche du point de pénalty, qui termine au fond (1-2, 35ème). On sent Paris revenir avant la pause, mais les lyonnaises tiendront. 

A l'entame de la seconde mi-temps, galvanisées par les mots de l'entraineur Bodineau, les parisiennes vont être les plus dangereuses, défendant plus haut et obtenant également plus d'occasions. Paris va vite recoler au tableau d'affichage, Baltimore déborde sur la gauche remontant le terrain, elle sert Boussaha d'un bon centre. Boussaha frappe et le ballon est repoussé sur la ligne, il revient vers Boussaha qui touche le ballon du bout du pied et l'envoie faire trembler le filet (2-2, 50ème).

Par la suite, Paris va encore pousser, Eninger reprenant de la tête un bon centre de Baltimore mystifiant Malard sur la gauche, mais la tête touchera le poteau gauche de la gardienne, complètement battue (85ème). Paris jouant à merveille ou presque le piège du hors-jeu en défense, les lyonnaises se feront prendre au moins huit fois. Restera une dernière occasion, lancée dans le dos de la défense, Malard a le ballon du chaos dans les pieds mais croise trop son tir face à Salvador (90ème). Sur la remontée de balle, Sahraoui centre pour Boussaha qui tente un retourné, raté, le ballon est dans les pieds de Zemzem qui allume la gardienne. La portière de l'OL repousse sur Boussaha qui frappe, encore un arrêt, puis le ballon mal dégagé revient dans les pieds de Boussaha qui frappe enroulé du droit mais au dessus (90ème+2). On en vient donc à la séance de pénaltys.

Le show Salvador :

Le PSG tire le premier. Boussaha s'élance mais Dupupet arrêt le tir parti sur la droite de la gardienne. Bacha marque pour l'OL, contre-pied parfait (0-1). C'est au tour de Zemzem de tirer, un bon tir à raz de terre proche du poteau droit de la gardienne (1-1). Kouache s'élance et Salvador se détend bien sur la droite et repousse le tir. Sahraoui redonne l'avantage au PSG d'un bon tir en pleine lucarne gauche (2-1). Moussa égalise pour l'OL (2-2). Baltimore se présente et envoie son tir du gauche au dessus de la transversale. Mais Salvador dans la foulée détourne sur la barre le tir de Bourma. Daoudi se présente en tant que capitaine à ce moment du match. Mais le tir un peu mou est bien arrêté par la gardienne de l'OL. Lyon a la victoire au bout du pied de Cochelin, mais Salvador se couche bien et permet au PSG d'y croire encore.

Mort subite après la série classique. Salvador prend le ballon et fusille Dupupet (3-2). Azzaro se présente pour maintenir l'OL dans le match mais tire au dessus, le PSG l'emporte donc, notamment grâce à sa portière, qui réussit à remporter le titre quatre saisons de suite (deux fois avec l'OL, deux fois avec Paris).

Paris garde donc son trophée, non sans mal, même s'il aurait pu s'imposer avant cette terrible séance. Au terme d'une saison palpitante, les filles du trio Bodineau-Lamlahi-Lemire sont sacrées de nouveau Championnes de France U19. 

Vidéos FFF.TV 
Tweets captures @CoeursdeFoot



News 

Aujourd'hui

jeudi 18 avril

mercredi 17 avril

mardi 16 avril

lundi 15 avril

dimanche 14 avril

samedi 13 avril

vendredi 12 avril

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux