Article 

PSG/OM (4-0 D1F), Paris reprend la main

Publié le lundi 23 avril 2018 à 11:30 par Homer
À l'issue de la 19e journée du championnat de France de Division 1, le PSG a terrassé l'OM sur la pelouse du Stade Jean-Bouin à Paris. Si les parisiennes ont réussi leur première sur cette pelouse, elles ont surtout profité d'un faux-pas de Montpellier pour reprendre la seconde place au classement.


Le contexte : 

En championnat, le PSG a fait une lourde faute en perdant à Montpellier. Sur un score large (3-0), les joueuses de l'Hérault s'étaient mises en bonne position, devançant le PSG à la différence de buts particulière. Paris comptait certes un match de moins, contre Fleury reporté au 29/04, mais il doit encore affronter l'OL à Paris dans un match où l'adversaire sera favori. Le PSG doit donc effectuer un parcours sans-faute et prendre un point face à Lyon pour être certain de garder la seconde place au classement, synonyme de qualification en Coupe d'Europe la saison prochaine.

Pour cette rencontre à domicile, le PSG a choisi de jouer au Stade Jean-Bouin à Paris. Dans l'antre du Stade Français Paris Rubgy, il s'agit d'une première pour les joueuses de Patrice Lair. Si le stade a déjà accueilli des rencontres de football (Red Star, équipe de France A féminines), l'état de la pelouse aura été source d'inquiétude pour le staff avant de constater qu'elle était dans un état convenable. Le PSG affronte un OM en très mauvaise position. Les marseillaises sont dernières au classement et vivent une saison de galères. Elles ont un cruel besoin de point pour continuer d'espérer se sauver. Pour ce Classique féminin, Patrice Lair doit toujours se passer des internationales sud-américaines, Endler, Erika et Formiga, qui disputent le même jour les derniers matchs de la phase finale de la Copa America féminine.

Lair a choisi de remettre en place un 4-4-2 avec le même groupe qui avait affronté Saint-Etienne en Coupe de France la semaine dernière.

Composition du PSG : Kiedrzynek - Périsset, Paredes (c), Dudek, Lawrence - Diani, Hegerberg, Geyoro, Baltimore - Délie, Katoto
Banc : Voll, Boulleau, Diallo, Hermoso, Karaoun.

Le match : 

D'entrée de jeu, le PSG contrôle le ballon et s'installe dans le camp de l'OM. Paris, porté par un public présent (environ 4500 personnes) et bruyant (l'entraineur de l'OM regrettera les insultes envers ses joueuses en fin de match), attaque et voit ses ailières apporter des solutions sur les côtés. Délie est même très proche d'ouvrir la marque mais sa frappe extérieure du pied droit n'est pas assez puissante pour tromper la gardienne Richard. Paris, comme souvent, obtient des opportunités mais pêche dans la finition et de précision dans les transmissions vers les offensives. Mais la supériorité du PSG va se concrétiser au tableau d'affichage. Périsset envoie un long ballon sur Délie à l'entrée de la surface. Délie, dos au but, contrôle, pivote, se décale sur la gauche pour éliminer Cissokho et envoie une belle frappe du gauche en hauteur. Le ballon est dévié par la gardienne sur la barre transversale et revient dans les 6m. Katoto est seule et a bien suivi. Elle n'a plus qu'à pousser le ballon dans le but vide (1-0, 19e). 

Les filles de Lair veulent vite se mettre à l'abri. Baltimore percute sur la gauche. Elle se retrouve devant la surface et envoie un centre à raz de terre que Geyoro récupère. Au point de pénalty, elle efface Cissoko d'un crochet exterieur du pied droit et tire au but. La frappe du droit est repoussée par Richard. Paris récupère le ballon mais ne peut en profiter (25e). Puis Délie a aussi une belle occasion de doubler la mise pour le PSG, mais sans succès face à Richard (37e). Marseille n'arrive pas à sortir de son camp et doit balancer des parpaings pour pouvoir se soulager défensivement. Contre le cours du jeu, Marseille profite d'un coup franc lointain et Pizzala envoie le ballon sur Gadéa lancée. La défenseure de l'OM prend le ballon de la tête et lobe la portière Kiedrzynek avancée. Si le geste est parfait, le but ne sera pas accordé. En effet, l'arbitre de touche lève son drapeau pour signaler un hors-jeu (39e). Et alors que Marseille pensait revenir dans le match, il va être puni dans la foulée. Périsset trouve Katoto sur la droite dans la profondeur. L'attaquante du PSG centre en retrait pour Diani qui frappe de volée en lucarne (2-0, 43e)

Les deux équipes rejoingnent les vestiaires sur ce score. Pas de changement à la pause côté PSG alors que l'OM fait entrer l'Islandaise Fridriksdottir à la place d'une défenseure. Le PSG continue de dominer la rencontre. Hegerberg est toute proche de la surface, aux 20m, la Norvégienne déclenche une belle frappe qui s'en va fracasser la transversale (55e) juste avant d'être remplacée par Diallo deux minutes plus tard (58e). Le PSG continue de pousser et va obtenir un pénalty après l'heure de jeu. Une main de Soulard est signalée dans la surface par l'arbitre suite à une frappe de Baltimore. Plutôt sévère pour Marseille mais Katoto ne se fait pas prier pour aller inscrire son 19e but de la saison en championnat (3-0, 64e)

Par la suite, Lair fini son coaching en faisant entrer Hermoso à la place de Baltimore (70e), puis Boulleau à la place de Périsset (78e). Boulleau prend l'aile gauche de la défense tandis que Lawrence va basculer sur l'autre côté. Les deux entrantes vont être décisives. Boulleau percute sur le côté gauche et parvient à délivrer un bon centre, celui-ci est dévié mais Hermoso surgit et place une belle tête décroisée, à peine touchée, qui trompe Richard et finit au fond (4-0, 88e).

Le PSG s'impose largement face à l'OM, dans un match dominé de bout en bout, ou presque.

Résumé vidéo :

Autres résultats :

Lyon - Fleury : reporté
Bordeaux - Montpellier : 0-0
Lille - Guingamp : 1-0
Soyaux - PFC : 1-1
Albi - Rodez : 1-1

Bonne nouvelle pour Paris, Montpellier perd deux points à Bordeaux. Complètement à l'envers sur ce match, les Montpelliéraines étaient même proches de perdre la rencontre. Un pénalty manqué par Bordeaux en fin de première période a entretenu l'espoir d'un hold-up mais Bordeaux a tenu bon. Ce match nul profite au PSG qui prend deux points d'avance sur Montpellier (46 points pour le PSG, 44 pour MHSC). Le PSG compte aussi un match en moins et aura l'opportunité d'obtenir 5 points d'avance en cas de succès contre Fleury. Lyon de son côté compte 8 points d'avance sur le PSG avec également un match de retard.

Derrière le trio de tête, le PFC (4e, 23 points) mène une meute de 7 équipes qui se tiennent en 7 points. Rodez est la dernière d'entre elles (11e, 16 points) mais les aveyronnaises sont aussi les premières relégables, à un point d'Albi (10e), deux de Fleury (9e, -2m) et trois de Guingamp (8e). L'OM est bon dernier et compte 5 points de retard sur Albi à trois journées de la fin du championnat.

Classement

  1. Lyon 54 pts (-1m)
  2. Paris SG 48 pts (-1m)
  3. Montpellier 46 pts 
  4. PFC 23 pts
     

Prochain rendez-vous : 

Le PSG recevra Fleury la semaine prochaine afin de jouer son match reporté de la 17e journée. La rencontre aura lieu le 29 avril à 15h00 sur la pelouse du Camp des Loges à Saint-Germain-en-Laye.

Crédit Photo PSG.Fr
Crédit Vidéos PSG.fr et @Coeursdefoot



News 

Aujourd'hui

mercredi 17 octobre

mardi 16 octobre

lundi 15 octobre

dimanche 14 octobre

samedi 13 octobre

vendredi 12 octobre

jeudi 11 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux