Article 

PSG/Saint-Etienne (4-1 1/2 CDF) : Paris maîtrise l'ASSE et se qualifie pour la finale

Publié le dimanche 16 avril 2017 à 16:51 par Homer
Lors de la demi-finale de Coupe de France Féminines, le PSG s'impose tout en maîtrise face à l'AS Saint-Etienne (4-1) et se qualifie pour la finale, pour y affronter Lyon.

Media preview

Le contexte : 

Paris reprend le chemin de la Coupe de France, deux semaines après avoir perdu de précieux points dans la Course à la Ligue des Champions Féminines contre l'En Avant Guingamp à domicile (match nul 3-3 après avoir mené 3-0 à la pause). Entre temps, une semaine de trêve internationale a dispersé le groupe Parisien, qui a appris que son recours auprès du CNOSF pour l'affaire de la feuille de match Albi-PSG n'irait pas dans le sens du PSG, confirmant la décision de la Commission d'appel de la FFF, et donc la perte de quatre points au classement de Division 1 Féminines. On ne sait pas encore si le PSG ira devant le Tribunal Arbitral du Sport, dernier recours pour le club parisien.

En attendant, à une semaine de la demi-finale aller de la Ligue des Champions Féminines contre le FC Barcelone, le PSG reçoit Saint-Etienne, qu'il a battu par deux fois en Championnat, à savoir 6-0 dans le Forez, puis 4-0 une semaine plus tard à Saint-Germain-en-Laye. Patrice Lair doit toujours se passer de Laure Boulleau et Marie Katoto, blessées. Lair devra aussi se passer d'Anissa Lahmari, prêtée à Reading (Angleterre) jusqu'à la fin de saison. 

Composition du PSG : Kiedrzynek - Périsset, Delannoy, Georges, Lawrence - Diallo, Formiga, Geyoro - Cristiane, Délie, Andonova
Banc : Geurts, Morroni, Palacin, Sarr, Boussaha. 

Paredes toujours laissée au repos, diminuée à la cuisse gauche, n'est pas sur la feuille de match, ni Cruz, comme contre Guingamp. La composition de l'équible ressemble beaucoup à celle de Guingamp (hormis Morroni, sur le banc, et Boquete laissée au repos). A noter la présence de la jeune U19 Lina Boussaha sur le banc.

Le match : 

Le début de la rencontre est dominé dans la possession par les parisiennes, mais le bloc stéphanois, bien en place, contient le PSG assez bien. Paris est donc contraint à faire tourner beaucoup le ballon, repassant souvent par ses lignes arrières, pour trouver une faille. Sans succès durant les cinq premières minutes. La première grosse occasion est tout de même au crédit du PSG. Délie réceptionne un centre venu de la gauche envoyé par Lawrence. En position de frappe au point de pénalty, Délie décoche un tir du droit qui passe au dessus du but de la cage de Chavas, la gardienne de Saint-Etienne (9ème). 

Paris prend les commandes de la rencontre et domine largement les débats. C'est Andonova qui va se mettre en évidence quelques minutes plus tard, avec une frappe de 20m qui n'est pas cadrée et passe à côté du but (15ème). Paris tente de mettre le feu dans la surface de Saint-Etienne, Delannoy envoie un bon centre dans la surface, à la suite du premier corner de la partie, mais il est un peu long (17ème). 

Mais la persevérance du PSG va payer, Périsset déborde sur la droite. Elle remet vers l'entrée de la surface vers Andonova. L'internationale Macédonniènne décoche un tir puissant qui termine au fond du but (1-0, 18ème). Paris ne lâche pas la pression sur l'ASSE et continue d'attaquer. Sur un corner tiré par Eve Périsset, Diallo arrive à détourner le ballon, qui est repoussé à la main par Chavas. Mais il revient sur la tête de Marie-Laure Délie au second poteau qui l'envoie dans le but et double la mise pour le onze de la capitale (2-0, 21ème). 

Les filles de Patrice Lair tiennent bien la rencontre. Maîtrisant le ballon le plus souvent, pressant les stéphanoises pour récupérer le ballon. Ce qui peut provoquer des fautes. Délie prendra un carton jaune sur une charge sur la défenseure Boishardy (30ème). Puis Clémaron sera sanctionnée également d'un carton jaune pour une faute sur une joueuse du PSG, le coup franc tiré par Andonova consécutif à cette faute terminera dans les bras de la gardienne de l'ASSE, Chavas, sans grandes difficultés (33ème).

Paris procède aussi par contres quand Saint-Etienne s'essaye quelques sorties, notamment sur des corners. Sur l'un d'entre-eux, Cristiane remonte le ballon et décale Formiga sur le côté droit. La vétérante Brésilienne sert Andonova d'un bon centre devant la ligne de la surface. Andonova élimine une défenseure de Saint-Etienne en revenant vers l'axe et frappe au raz du poteau droit de Chavas, battue (3-0, 36ème). 

Saint-Etienne souffre encore et Chavas sort une parade décisive devant Délie, partie dans le dos de la défense des joueuses du Forez, bloquant le tir de l'internationale Française d'une main ferme (38ème). Peu avant la pause, le PSG est même proche d'enfoncer une nouvelle fois le clou, avec centre de Périsset venu de la droite. Formiga contrôle et frappe, mais le tir est dévié par Cristiane et la balle passe au dessus du but alors qu'il en prenait la direction (43ème). Paris rejoint néanmoins les veistiaires avec trois buts d'avance à la pause, après deux minutes de temps additionnel.

Paris redémarre la seconde période avec le même onze. Au contraire de l'ASSE, qui sort Boishardy pour faire entrer Mery dès le début de la seconde période (46ème). Paris fait encore trembler Saint-Etienne, la Brésilienne Cristiane s'en va défier Chavas et l'élimine, elle tire en direction du but, mais le tir est un peu trop faible et la défense peut sauver le ballon dans les 6m (54ème). Paris obtient un coup franc, tiré par Périsset. Le ballon envoyé dans la surface est contrôlé puis repris par Delannoy au second poteau, qui crucifie Chavas (4-0, 60ème).

Dans la foulée, Saint-Etienne sous l'eau reprend une nouvelle vague, Ashley Lawrence décoche une frappe qui passe tout juste au dessus (61ème). A l'issue de cette occasion, Lair commence le coaching. Perle Morroni entre à la place d'Eve Périsset (62ème). Saint-Etienne fait son deuxième remplacement également avec l'entrée de Gherbi à la place de Clemaron (63ème). Paris contrôle tranquillement le jeu et Lair, avant l'entame du dernier quart d'heure, fait son deuxième remplacement. Cristiane sort et est remplacée par la jeune Lina Boussaha (72ème). Une bonne nouvelle forcément pour la défense de Saint-Etienne tant la Brésilienne a été un poison pour les Amazones. 

Saint-Etienne obtient un bon coup-franc à 25m du but de Kiedrzynek. Mais le tir est envoyé largement au dessus du but de la Polonaise (77ème). Lair effectue son dernier remplacement avant les dix dernières minutes. Marie-Laure Délie laisse sa place à Sarah Palacin, ancienne joueuse de l'ASSE (78ème). Peu après, Saint-Etienne fait son dernier changement, Pingeon sort, Chaumette entre (79ème). Paris gère son avance, ne force plus trop ses actions, cela ne plait pas spécialement à son entraîneur qui hausse le volume de sa voix à quelques reprises quand il constate un certain déchet technique, mais sans plus. 

En revanche, l'attitude de l'entraineur n'était pas du tout la même lors que Saint-Etienne a réduit la marque, d'une très belle reprise de volée d'Audrey Chaumette trompant Kiedrzynek (4-1, 89ème). L'arbitre signalera trois minutes de temps additionnel, où rien d'autre ne sera marqué. Paris se qualifie donc, presque tranquillement en finale.

Dans l'autre demi-finale, l'Olympique Lyonnais a largement battu le club d'Hénin-Beaumont (Inter-région) sur le score de 10-0, parisiennes et lyonnaises se retrouveront donc à Vannes le samedi 20 mai pour la finale de la Coupe de France Féminines.

Prochain rendez-vous : 

Le PSG se concentrera donc sur la Ligue des Champions Féminines pour son prochain match, le samedi 22 avril à 18h00. Au Mini Estadi de Barcelone, le PSG affrontera donc les catalanes du FC Barcelone, en demi-finale aller de la Ligue des Champions.

Crédit Photo PSG.fr
Crédit vidéos @viinsky360 et @_mellaurent

 



News 

Aujourd'hui

mardi 25 avril

lundi 24 avril

dimanche 23 avril

samedi 22 avril

vendredi 21 avril

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux