Article 

Rodez-PSG (0-3, D1F) : Paris se remet en selle

Publié le dimanche 10 septembre 2017 à 14:28 par Homer
Après un match nul inaugural à domicile contre Soyaux lors de la première journée, les Parisiennes se rendaient à Rodez pour le compte de la seconde journée et elles l'ont logiquement emporté 3-0.

Le contexte : 

C'est assez tendu chez les féminines en ce début de saison : entre les différents points de vue en interne concernant le recrutement, l'arrêt d'avancées sur le dossier d'une attaquante de pointe et la signature d'Henry à Lyon plutôt que Paris. Après le match nul à domicile, en ratant des occasions franches à plusieurs reprises, voilà en plus une nouvelle décision allant à l'encontre du groupe, qui devrait aller jouer ailleurs qu'au Camp des Loges.

Malgré ces événements, Patrice Lair se voulait offensif et ramener une victoire de Rodez, ses filles devant se racheter. Dans un 4-2-3-1 offensif, le PSG voit revenir Hermoso et Erika dans son groupe. Morroni, titulaire la semaine dernière, n'est en revanche pas sur la feuille de match : 

La composition du PSG : Kiedrzynek - Périsset, Berglund, Paredes, Boulleau - Formiga (c), Diallo - Diani, Boquete, Lawrence - Katoto 
Banc : Endler, Erika, Hermoso, Delie, Geyoro

Le match : 

Assez rapidement, le PSG part à l'attaque, prive Rodez de ballons et empêche les Ruthénoises de sortir de leur camp. Paris va vite ouvrir la marque : Berglund envoie un bon coup franc dans la surface, Diani à la lutte devance l'arrière-garde et place une tête victorieuse à bout portant (0-1, 4ème).

Paris asphixie complètement Rodez, et passe beaucoup sur le flanc gauche. L'axe Boulleau-Lawrence fonctionnant assez bien. Katoto se présente face à Niphon, la gardienne de Rodez s'impose à l'aide de son pied (18ème). Paris pousse, Boquete voit Banuta dévier du pied un bon centre, alors que l'Espagnole se préparait à une reprise au point de pénaly (20ème). Paris impose sa loi, mais ne marque pas plus, la faute à une coriace défense de Rodez. Lawrence voit un tir puissant contré par Tyryshkina (35ème). Katoto sur le côté dépose Banuta et centre, Paredes reprend mais le ballon passe au dessus (39ème). Le PSG rejoindra la mi-temps en menant, mais aurait pu encore se mettre à l'abri.

A la reprise, le coaching commence déjà : Boulleau et Diallo sortent, Geyoro et Délie entrent. Lawrence passe arrière gauche, Katoto bascule sur le flanc et Délie prend l'axe. Le temps a quelque peu changé, une grosse pluie a fait son apparition. Délie obtient déjà une grosse opportunité mais sa lourde frappe à bout portant est touchée par Niphon (47ème). Paris reprend ses habitudes et bloque toute sortie des Aveyronnaises. Corner pour le PSG, Périsset trouve Paredes au second poteau, sa tête lobe la gardienne et finit au fond (0-2, 51ème).

Boquete pas loin non plus d'augmenter l'avance, Cance revenant bien sur l'Espagnole (53ème). Diani sur la droite s'enfonce et centre, Délie, seule au point de pénalty et suivant bien l'action, place une tête puissante qui va fracasser le poteau droit de la gardienne (59ème). Dans la foulée, Lair fait son dernier changement, Hermoso remplace Boquete poste pour poste (59ème). Katoto a une opportunité, reprenant un centre de la tête mais trop faible pour inquiéter Rodez (60ème). Katoto encore en action, tire mais Niphon se couche bien (69ème). Centre de la droite, Katoto envoie une belle tête du point de pénalty, le ballon semble sauvé sur la ligne, la gardienne récupère le ballon, mais pour l'arbitre, il a bien passé la ligne (0-3, 74ème).

Malgré ce lourd avantage, Paris maintient la pression. Niphon doit encore s'imposer face à Hermoso (84ème). Geyoro aurait pu obtenir un pénalty après un duel avec Banuta, mais l'arbitre a vu la milieu du PSG tomber toute seule (89ème). Katoto encore de la tête dans les arrêts de jeu, mais Niphon s'est encore saisie du ballon (90ème+1). 

Un match remporté facilement par le PSG, qui a bien dominé son sujet. Le manque d'efficacité est encore à signaler, malgré les progrès. Paris a su tuer la rencontre sur les phases arrêtées, marquant à chaque début de période.

Impact au classement :

Lyon s'impose 5-0 à Guingamp. Toutes les autres rencontres seront jouées demain. Lyon domine le classement, avec 6 points, le PSG monte provisoirement à la seconde place, à deux points.

Prochain rendez-vous : 

Après la trêve internationale de septembre, le PSG recevra le promu Lille OSC le samedi 23 septembre.



News 

lundi 20 novembre

dimanche 19 novembre

samedi 18 novembre

vendredi 17 novembre

jeudi 16 novembre

mercredi 15 novembre

mardi 14 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux