Article 

Samantha Kerr (Perth Glory) prochaine buteuse du PSG ?

Publié le samedi 30 décembre 2017 à 1:12 par Homer
La buteuse internationale de l'Australie Samantha Kerr pourrait rejoindre le club de la capitale cet hiver.


 

Déjà convoitée du temps de Farid Benstiti, l'attaquante australienne de 24 ans Samantha Kerr pourrait rejoindre le PSG durant la fênetre de transfert hivernal. L'attaquante évoluait au Sky Blue FC, la franchise de football féminin du New Jersey, en NWSL, le championnat de football féminin des Etats-Unis. Cet hiver, la joueuse a rejoint un de ses anciens clubs, le Perth Glory (Australie), comme bon nombre de ses compatriotes durant l'intersaison américaine.

Durant la saison 2017, l'attaquante internationale australienne aura crevé l'écran outre-Atlantique, terminant meilleure buteuse du championnat américain, un des plus relevés au Monde, avec 17 buts inscrits. Elle aura également décroché le Soulier d'Or du championnat et un titre de MVP (NDR: Meilleure joueuse). Elle aura aussi inscrit un nouveau record du championnat, marquant un quadruplé face au Seattle Reign. Menées 3-0 à la pause, Kerr a retourné le score et le Sky Blue l'emportera finalement 5-4 dans une seconde période folle. Lors des trois dernières saisons, Kerr aura inscrit plus de 30 buts avec la franchise du New Jersey.

En équipe nationale, inutile de dire que Sam Kerr est une pierre angulaire de sa sélection nationale. Elle joue en équipe nationale australienne A depuis l'âge de 15 ans. Sélectionnée dès sa première saison en équipe première (déjà à Perth), contre l'Italie en février 2009, elle compte 57 sélections et 19 buts inscrits. Avec l'Australie, qui devient une des nations montantes du football féminin mondial (NDR: 4e au dernier classement FIFA, devant la France 6e), Kerr a remporté le Tournoi des Nations 2017, nouvelle compétition amicale, face au Brésil, au Japon et aux Etats-Unis. La buteuse a d'ailleurs inscrit 4 buts lors de cette compétition, sur les 11 de son équipe.

Le PSG devra toutefois faire face à une concurrence féroce. En effet, des clubs de NWSL mais aussi de gros clubs anglais ont décidé de se lancer dans la bataille. Il faudra aussi faire face au choix de la joueuse, la fin du championnat Australien, la phase régulière de la W-League finissant une semaine après la fin du mercato hivernal, convaincre la joueuse de quitter l'Australie avant la fin et d'un titre encore possible sera très complexe.

Côté administratif, le PSG devrait pouvoir recevoir la joueuse puisqu'il ne compte logiquement que deux extracommunautaires (il s'agit des Brésiliennes Formiga et Erika ; la Canadienne Lawrence possède la double nationalité jamaïcaine, qui est donc concernée par les accords de Cotonou). Reste à savoir si le club parisien voudra s'aligner sur les salaires proposés par les clubs anglais.

Crédit Photo : thewomengame.com



News 

Aujourd'hui

mercredi 15 août

mardi 14 août

lundi 13 août

dimanche 12 août

samedi 11 août

vendredi 10 août

jeudi 09 août

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux