Article 

Brillants face à Orléans, les U19 enchaînent une 6e victoire

Publié le dimanche 11 décembre 2016 à 16:21 par Philippe Goguet
Une nouvelle fois très bons et larges vainqueurs d'Orléans (5-0), les U19 du PSG coachés par Hervé Guégan ont enchaîné une 6e victoire consécutive en championnat.

La composition :

Chesneau - Flamant, Mbe Soh, Dembele, Luzayadio - Toufiqui, Konaté, Adli (R. Cabral, 69e) - Epailly (K. Cabral, 77e), Guclu (Mapeja, 73e), Diaby

La feuille de match :

Les buts : Diaby (1-0, 2e, passe décisive d'Adli), Epailly (2-0, 10e), Guclu (3-0, 58e, sur penalty, provoqué par Epailly), R. Cabral (4-0, 72e, passe décisive de Guclu), Konaté (5-0, 90e)

Le match : 

Il ne faut que 67 secondes au PSG pour ouvrir le score face à une équipe d'Orléans pourtant venue pour défendre. Adli chipe un ballon, s'enfonce et sert parfaitement Diaby qui marque. Dans la foulée, Paris pousse et double logiquement la mise : Adli tire puissamment un coup-franc et Epailly est là pour reprendre de près après la parade du gardien. Les Parisiens déroulent et dominent avec plusieurs grosses occasions par Epailly et Guclu qui ne marquent toutefois pas. Malgré un léger coup de mou en fin de mi-temps, le score de 2-0 est des plus logiques à la pause et la prestation parisienne est parfaitement maîtrisée.

Le scénario est le même après la pause et, après plusieurs alertes, Paris marque un troisième but sur penalty par Guclu suite à une faute sur Epailly. Le match est plié avant même l'heure de jeu et Orléans se réveille alors, à l'image de ce duel perdu face au gardien (64e). Cela ne dure pas et il faut un petit miracle du goal d'Orléans pour éviter le 4e sur une superbe action collective conclue par Toufiqui. La sanction arrive peu après sur un contre : Toufiqui trouve Diaby qui lance Guclu côté droit qui fixe et renverse magnifiquement sur l'autre aile. Il trouve Rémi Cabral qui dribble le dernier défenseur et marque (4-0). La fin de match est à sens unique et c'est Konaté, d'une très belle frappe lointaine, qui conclut le festival offensif des Parisiens.

Paris a réussi un match superbe et maîtrisé de bout en bout. Le collectif des Parisiens a fait la différence et permis aux individualités de briller dans cette partie à sens unique.

Les joueurs :

Dans les buts, Chesneau n'a pas été très sollicité mais il a été attentif et s'est montré présent sur quelques sorties.

En défense centrale, le capitaine Dembele a très bien géré les affaires courantes. Présent avant la pause, il est encore monté en régime ensuite et s'est alors montré très dominant, ne laissant que des miettes aux visiteurs. Son tout jeune partenaire dans l'axe, Loïc Mbe Soh, a assuré de façon globale et montré quelques unes de ses qualités : présence, sérénité et même un certain talent dans la relance. Sur les ailes, Flamant à droite et surtout Luzayadio à gauche se sont beaucoup proposés pour leurs joueurs offensifs mais n'ont pas forcément toujours été servis. Défensivement, ils ont fait le boulot.

Au milieu, outre son formidable but, Konaté a réussi une belle partie devant la défense, se montrant notamment intéressant quand il portait le ballon vers l'avant. Dans son jeu de passes, il a pris relativement peu de risques et a laissé Toufiqui et Adli orchestrer le jeu. Le premier a apporté beaucoup de liant et s'est montré plutôt présent sur la durée, lui qui souffre régulièrement dans ce domaine. Quant à Adli, il a rayonné sur la partie et a débloqué le match dès le début. Ses ouvertures ont été un modèle du genre et son sens du jeu a rejailli sur tout le collectif. Il a laissé sa place à Rémi Cabral, vite buteur et dans le ton.

En attaque, on a peut-être légèrement moins vu Diaby que d'habitude, et encore, mais il s'est une nouvelle fois montré décisif et inspiré quand le ballon lui arrivait. Ses accélérations balle au pied font toujours aussi mal et il use les défenses. Sur l'autre aile, Epailly a également abattu un gros boulot et il a trouvé la récompense à ses nombreux dribbles dans le penalty qu'il a provoqué. En pointe, Guclu a souffert de légers soucis techniques avant la pause puis il a réglé la mire et il finit avec un but et une passe décisive.



News 

lundi 22 mai

dimanche 21 mai

samedi 20 mai

vendredi 19 mai

jeudi 18 mai

mercredi 17 mai

mardi 16 mai

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux