Article 

Le PSG bat l'ASSE (4-2) et est champion de France U17

Publié le samedi 4 juin 2016 à 17:49 par Philippe Goguet
Le PSG a dominé l'ASSE en finale du Championnat de France U17 (4-2) et est donc champion pour la première fois depuis 2011. Après une première mi-temps difficile, les Parisiens ont logiquement battu les Stéphanois, dominés dans le jeu.

La composition :

Le banc : Matimbou, Flamant, Gomes, Toufiqui et K. Cabral

La feuille de match :

Les buts : Epailly (1-0, 39e, passe décisive de Diaby), Etchebar (1-1, 46e), Weah (2-1, 50e, passe décisive de Luzayadio), Menetrieux (2-2, 69e), Bernède (3-2, 70e, passe décisive de Diaby), Soumaré (4-2, 91e, passe décisive de Bernède)

Les avertissements : Adli (58e), Allègre (61e)

Le match :

Le début de match voit vite le PSG prendre le ballon mais peine à se créer des occasions. Au contraire, les Verts font mal en contre et il faut plusieurs gros retours de Dembele (2e et 6e) puis de Soumaré (15e) pour éviter l'ouverture du score. Paris peine à s'imposer dans le jeu et Sainté va avoir trois grosses occasions sur des contres : sur un centre au second poteau, Bangoura contrôle et frappe sans opposition mais c'est à côté (22e). Quelques minutes plus tard, un milieu vert s'ouvre le chemin des buts et envoie une grosse frappe sur le poteau (29e). Chesneau sauve ensuite son camp sur une reprise de près (37e). Côté Paris, à part un coup-franc puissant d'Adli (34e), on va marquer sur la seule réelle occasion ! Bernède perce plein axe et décale côté gauche Diaby qui envoie un centre parfait au second poteau pour Epailly, buteur de façon acrobatique (1-0, 39e).

 

A la pause, le score de 1-0 en faveur du PSG est plutôt flatteur et les Verts vont égaliser dès le début de la seconde période sur une grosse erreur du gardien parisien (1-1, 46e).

Le match est enfin placé et devient alors complètement fou. Le PSG repart de l'avant malgré ce coup du sort et va reprendre l'avantage sur une action limpide : Diaby décale Luzayadio côté droit qui centre pour Weah au second poteau. L'attaquant reprend de façon acrobatique, encore une fois, et marque (2-1, 50e)

Paris a alors l'avantage dans le jeu mais Saint-Etienne est régulièrement dangereux sur coup de pied arrêté et Chesneau est très sollicité alors qu'il est fébrile. Paris a en revanche des occasions sur des contres mais Bernède (60e) et Diaby ne parviennent pas à faire le break (67e). C'est finalement l'ASSE qui égalise sur un corner tiré au second poteau qu'un remplaçant envoie au fond des filets (2-2, 69e).

Paris peut se mordre les doigts vu à quel il dominait dans le jeu mais il reprend immédiatement l'avantage sur une action bien menée. Diaby lance Bernède sur le côté de la surface et celui-ci va crucifier le gardien adverse après l'avoir dribblé (3-2, 70e)

Sainté est pris dans le jeu mais reste dangereux alors que le PSG gâche des contres : Soumaré lance Mohamed qui la joue de façon individuelle contre le gardien et est repoussé (73e). Dix minutes plus tard, Epailly déborde côté droit et centre en retrait pour Weah qui tire au dessus (83e) avant qu'Epailly ne trouve la barre d'une superbe frappe enroulée seul dans la surface (85e). C'est finalement Soumaré qui assure le titre de façon définitive à la 91e quand Soumaré conclut un contre de près sur un bon centre de Bernède (4-2, 91e).

Paris est champion de France pour la première fois depuis 2011 et David Bechkoura va donc quitter le PSG sur un titre de champion de France, comme Jean-Luc Vasseur il y a 5 ans !

La joie des Parisiens :



News 

lundi 12 novembre

dimanche 11 novembre

samedi 10 novembre

vendredi 09 novembre

jeudi 08 novembre

mercredi 07 novembre

mardi 06 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux