Article 

Les U17 du PSG arrachent le nul face à Drancy (2-2)

Publié le jeudi 14 mars 2019 à 9:51 par Dubdadda
Après avoir pourtant ouvert le score en début de match, les U17 Nationaux du PSG se sont faits peur ce soir face à Drancy et ont finalement arraché le point du match nul dans les ultimes secondes de la rencontre grâce à un magnifique but de Chabrol. Présent au Camp des Loges, CulturePSG vous propose un compte rendu détaillé du match.

La composition

Trois jours après la précieuse victoire acquise sur la pelouse de Lens, Laurent Huard a décidé de miser sur la continuité avec seulement deux changements dans le onze de départ. Aligné au poste de latéral gauche, le jeune Najeh (2003) fête ainsi sa première titularisation en U17 Nationaux tandis que Chabrol retrouve sa place de titulaire aux côtés de Nagera et Noireau.

Sallard - Louakima (Malebe, 90ème), Baldé, Coulibaly, Najeh - Ahamada, Bitu Mazala (Zahui, 74ème), Michut - Noireau (Cissé, 85ème), Nagera (c), Chabrol

Le match

Après un round d’observation de quelques minutes, les Parisiens parviennent à se montrer les premiers dangereux mais ils manquent cruellement de précision dans le dernier geste durant ce premier quart d’heure. Très remuant depuis le coup d’envoi sur son côté droit, Noireau sollicite une première fois le portier adverse sur un centre tir puissant. Si la sortie aérienne est approximative, Nagera ne profite pas du ballon relâché et bute sur le gardien qui se rattrape bien de son erreur initiale (17ème). Les visiteurs tentent de réagir et obtiennent un très bon coup franc suite à une faute de Louakima aux abords de la surface. La tentative drancéenne n’inquiète cependant pas Sallard qui voit le ballon filer au-dessus de la transversale (19ème).

Finalement, ce sont les deux Parisiens les plus dangereux depuis le début de la rencontre qui sont logiquement à l’origine de l’ouverture du score. Côté droit, Noireau effectue un excellent travail et centre au second poteau pour Chabrol, libre de tout marquage, dont la reprise du plat du pied droit termine sa course au fond des filets (1-0, 22ème). Quelques instants plus tard, la défense parisienne se fait peur et Sallard est décisif sur sa ligne en repoussant des pieds un tir drancéen (25ème). Le match semble s’animer et Nagera, bien servi par Chabrol, se retrouve en bonne position de tir pour doubler la mise. Malheureusement, sa tentative n’est pas appuyée pour inquiéter le gardien et le score en reste là (27ème).

Malgré leur avantage, les coéquipiers de Najeh multiplient les erreurs techniques et éprouvent les pires difficultés à bousculer une équipe de Drancy bien organisée. Peu avant la mi-temps, il faut même un sauvetage décisif dans la surface de Coulibaly après une perte de balle de Baldé pour éviter l’égalisation (41ème).

Au retour des vestiaires, les Parisiens offrent très rapidement sur un plateau l’égalisation à Drancy suite à une passe en retrait mal appuyée (1-1, 46ème). Michut tente de sonner la révolte en réalisant un bon une-deux avec Chabrol mais sa frappe aux dix-huit mètres fuit le cadre (54ème). Deux minutes plus tard, l’international U16 manque à nouveau de réalisme : bien décalé par Noireau, il n’appuie pas assez son tir et le portier se saisit tranquillement du ballon (56ème). A l’heure de jeu, ce sont finalement les visiteurs qui doublent la mise en profitant de l’apathie parisienne. Après avoir récupéré le ballon dans les pieds de Bitu Mazala, l'attaquant drancéen pénètre dans la surface et trompe parfaitement Sallard (1-2, 58ème).

Menés au score, les coéquipiers de Baldé peinent à imprimer du rythme à la rencontre et, à l’image du duo Noireau/Chabrol, les joueurs parisiens multiplient les pertes de balle depuis le début de la seconde période. Malgré tout, les joueurs locaux n’abdiquent pas : décalé côté droit, Louakima centre fort pour Nagera qui parvient à remiser sur Michut. Le jeune milieu de terrain contrôle et se retrouve une nouvelle fois en excellente position mais son tir est repoussé des pieds par le portier qui se couche bien sur la seconde tentative de Chabrol (66ème). Dans la foulée, un attaquant de Drancy profite d’un cafouillage entre Baldé et Coulibaly sur un long ballon aérien pour se présenter seul face à Sallard. L’ancien gardien de L’Entente Sannois Saint Gratien est tout heureux de voir sa tentative filer juste au-dessus de la transversale (66ème). Conscient des difficultés de son équipe dans l’animation offensive, Laurent Huard procède à un premier changement en faisant entrer le jeune Zahui à la place de Bitu Mazala (74ème).

Suite à un ballon mal repoussé par la défense adverse, Louakima tente sa chance de loin et sa frappe enveloppée du gauche vient heurter la transversale (76ème). A l’entrée dans le dernier quart d’heure, la rencontre est de plus en plus décousue et les deux équipes semblent à bout de souffle. Après une énorme occasion pour Drancy, les Parisiens arrachent l’égalisation au bout des arrêts de jeu par l’intermédiaire de l’inévitable Chabrol. Tout juste entré en jeu, Malebe est trouvé côté gauche et adresse un magnifique centre du gauche au point de penalty pour Chabrol dont la reprise en extension de l’extérieur lobe le portier drancéen (2-2, 93ème) !

Le jeu et les joueurs

Faciles vainqueurs à l’aller (4-1), les joueurs drancéens ont bien failli rééditer leur exploit, bien aidés par des Parisiens qui leur ont réellement offert les deux buts. Ce match a permis une nouvelle fois de comprendre pourquoi cette équipe ne se qualifiera pas exceptionnellement pour les phases finales cette saison. Inconstante, naïve, maladroite… la (jeune) formation de Laurent Huard a montré ses limites même si elle a eu le mérite, trois jours après le succès à Lens, de ne rien lâcher jusqu’au bout. Au niveau des performances individuelles, ils ont tous alterné le bon et le moins bon à l'image de Chabrol, auteur d'un magnifique doublé mais aussi coupable de multiples pertes de balle.

Au classement, les coéquipiers de Chabrol pointent désormais à la septième place du classement, à treize longueurs du leader lillois.



News 

mardi 19 mars

lundi 18 mars

dimanche 17 mars

samedi 16 mars

vendredi 15 mars

jeudi 14 mars

mercredi 13 mars

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux