Article 

PSG/Bâle (4-1, Youth League), les performances individuelles

Publié le jeudi 20 octobre 2016 à 23:14 par Dubdadda
Quelques heures avant les pros, les jeunes du centre de formation du PSG ont aussi battu le FC Bâle par trois buts d'écart en Youth League (4-1). Retour sur les performances individuelles des jeunes Parisiens.

Le placement des joueurs était le suivant :

Cibois : Comme face à Lille, le portier parisien a montré deux visages. Auteur d’arrêts décisifs sur sa ligne (68ème, 87ème), il est cependant directement impliqué sur le but suisse. Avant cela, il avait complètement manqué une sortie loin de ses cages à la 21ème, heureusement sans conséquence grâce à un sauvetage sur sa ligne de Georgen.

Georgen : Le latéral droit parisien a débuté la rencontre tambour battant et aurait pu ouvrir le score dès la 5ème suite à une belle inspiration du gauche qui a frôlé le poteau. Malheureusement, le jeu a clairement penché à gauche durant la rencontre et son apport offensif est resté limité. Malgré des difficultés en fin de première période , notamment face au véloce Manzambi, et un carton jaune logique, il a bien tenu son couloir. Remplacé par Dagba qui, malgré une belle ouverture pour Mapeja sur le 4ème but, n’est pas vraiment rentré dans son match.

Dembele : L’habituel capitaine des U19 Nationaux a réalisé un début de match poussif avec quelques interventions manquées mais le moins que l’on puisse dire c’est qu’il a finalement par la suite parfaitement compensé  l’absence de Zagadou. Buteur, précis dans le jeu long (qu’il aurait pu davantage utiliser), dominateur dans les airs, le défenseur central a répondu présent et au moment où l’équipe se montrait fébrile à l’heure de jeu, il a été l’auteur de plusieurs gestes décisifs dans la surface.

Eboa Eboa : Le capitaine parisien s’est montré solide et appliqué en première mi-temps avant de signer un second acte indigne de son statut. Après le but de Diaby, l’habituel pensionnaire de CFA s’est complètement relâché comme en témoigne son effroyable perte de balle à l’heure de jeu qui a offert une occasion en or à Manzambi.

Ballo Touré : Dès les premiers instants du match, le latéral gauche a donné le ton : auteur d’un retour décisif (2ème), il est à deux doigts de signer une passe décisive quelques instants plus tard. Appelé par Emery face à Nancy, le latéral gauche a multiplié les rushs dans son couloir et l’un d’eux aurait pu permettre à Paris de faire le break sans un double arrêt du portier suisse (43ème). Impliqué sur le but du FC Bâle, il a néanmoins eu le mérite de proposer des solutions sur son côté jusqu’aux derniers instants du match.

Callegari : Bon match de la part du jeune milieu de terrain avec une justesse technique précieuse à la relance. Il a connu très peu de déchet dans ses transmissions et sa sérénité a fait du bien durant la mauvaise période parisienne.

Bernede : Auteur d’un match moyen face à Lille samedi dernier, Bernede a montré un tout autre visage en Youth League. Il est monté en régime au fil du match et a gratté de nombreux ballons quand son équipe allait moins bien. Le jeune milieu de terrain gagnerait par moment à jouer davantage en première intention et diminuer le nombre de touches de balle.

Nkunku : L’ancien pensionnaire de l’INF semble reparti sur les mêmes bases que la saison dernière durant laquelle il s’était montré très régulièrement décisif en Youth League. Si le milieu de terrain est par moment tombé dans la facilité, notamment après le but de Diaby, il est le joueur qui s’est procuré le plus d’occasions (12ème, 14ème, 29ème, 33ème, 49ème) en évoluant pratiquement en 10 par moment. Surtout, il a été toujours aussi précieux sur coup de pied arrêté et passeur décisif sur le premier but. En seconde période, il a souvent tenté de prendre le jeu à son compte pour un résultat que l’on connaît : une passe décisive pour Diaby, un but et une passe quasi décisive sur le troisième but de Giacomini. Indispensable.

Diaby : Régulièrement décisif en U19 cette saison, Diaby s’est montré discret en première période malgré une belle percée au quart de jeu. Il est cependant décisif après le repos en inscrivant le but du break sur une frappe précise du gauche. Remplacé par Giacomini dont l’activité a été récompensée par un but opportuniste

Ikone : Quelques jours après sa première titularisation en Ligue 1, Ikone a livré une première période de haut vol avec une faculté d’élimination déconcertante et des crochets dévastateurs. C’est l’un de ses rushs qui amènent le corner du premier but. Après le repos, le jeune ailier a clairement baissé le pied. Remplacé par Mapeja qui a eu peu de ballons mais signe un appel tranchant sur le but de Nkunku.

Essende : Comme souvent avec le puissant attaquant parisien, on reste sur une impression mitigée. Sevré de ballon à la pointe de l’attaque, il s’est démené et a été l’auteur de plusieurs remises intéressantes. Néanmoins, son manque de justesse technique lui a joué par moment des tours comme en témoigne une grosse situation gâchée en seconde période à cause d’une conduite de balle approximative.

Bonus, Alexis Giacomini après son but :



News 

Aujourd'hui

dimanche 23 juillet

samedi 22 juillet

vendredi 21 juillet

jeudi 20 juillet

mercredi 19 juillet

mardi 18 juillet

lundi 17 juillet

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux