Article 

PSG/Boulogne (7-0, U19), les performances individuelles

Publié le lundi 28 novembre 2016 à 1:03 par Dubdadda
Opposés cet après-midi à Boulogne, les U19 Nationaux du PSG n'ont pas fait de détail en s'imposant sur le score de 7-0. Retour sur les performances individuelles des joueurs parisiens.

Cibois : le portier parisien a trouvé sans doute le temps long et il n'a eu pratiquement aucun travail à effectuer. Sur la seule et unique occasion nordiste, il a su se montrer décisif en repoussant le tir sur sa ligne.

Flamant : la malédiction qui touche les latéraux droits du PSG se poursuit et le jeune défenseur est rentré rapidement au vestiaire suite à un coup reçu au niveau de la hanche (à priori sans gravité). Jusque là, il avait été propre dans ses interventions. Remplacé par Nsoki qui confirme son retour en forme après de longs mois d'absence. Impeccable défensivement, l'ancien international tricolore U17 a manqué par moment de tranchant sur ses montées mais sur l'une d'entre elles en toute fin de match, il effectue un excellent appel et marque un but plein de sang froid. Encourageant.

Pascal : impérial dans les duels, l'ancien joueur de l'ETG a rendu une belle copie et confirmé les progrès entrevus depuis son arrivée au club. Si deux ou trois mauvaises relances viennent un peu ternir sa prestation, il s'impose au fil des journées comme l'un des cadres de cette équipe U19.

Mbe Soh : le jeune défenseur central a livré une performance particulièrement aboutie, aussi bien dans la relance que dans les duels. Reste désormais à observer le "petit nouveau" face à un adversaire d'un autre calibre !

Luzayadio : aligné côté gauche au coup d'envoi, le défenseur parisien a rapidement retrouvé son couloir droit. Très peu inquiété, il a tenté régulièrement d'apporter le surnombre offensivement avec plus ou moins de réussite.

Soumaré : le milieu de terrain a régné durant toute la rencontre dans l'entrejeu. Si deux ou trois faits de jeu (carton jaune largement évitable, coup franc joué de façon loufoque au milieu de terrain et directement rendu à l'adversaire) viennent soulever comme souvent la question de sa concentration et son investissement, il n'en reste pas moins un joueur doté d'un énorme potentiel.

Toufiqui : le milieu relayeur a peut-être réalisé l'un de ses meilleures matches à domicile cette saison. Sa technique et son sens de la dernière passe ont fait régulièrement très mal à Boulogne. Buteur et passeur décisif, l'ancien Caennais manque encore de volume de jeu mais il est clairement sur une phase ascendante. Remplacé par Konaté, auteur d'une entrée quelconque.

Adli : le jeune milieu de terrain a gêné considérablement Boulogne dès les premières minutes de la rencontre. Capable de récupérer le ballon et se projeter très rapidement vers l'avant, il a été très précieux et son travail sur le second but reflète parfaitement sa première période et son excellente qualité de passe. Il a été un peu moins omniprésent après le repos même si il a continué à se montrer, à l'image de cette merveille de centre du droit pour Cabral qui aurait dû être décisive. Dans la surface, il a cependant pêché dans le dernier geste. 

Mapeja : aligné sur un côté, l'ancien Havrais a été le joueur offensif le moins en vue sur la pelouse du Camp des Loges. Malgré une envie de bien faire évidente, il a souvent fait les mauvais choix et a été régulièrement handicapé par une conduite de balle trop approximative. Remplacé par K. Cabral qui a eu le mérite de se procurer trois énormes occasions, malheureusement toutes stoppées par le portier nordiste.

Guclu : après un début de saison compliqué et plusieurs pépins physiques, l'attaquant parisien a confirmé son retour en forme. Doté d'un véritable sens du but, il lui a fallu une occasion pour régler la mire avant de s'offrir un joli triplé en une mi-temps. En seconde période, il a aussi montré qu'il pouvait se muer en passeur (passe décisive pour Toufiqui d'une superbe remise) même si il a connu un peu de déchet sur certaines actions.

Diaby : le feu-follet parisien a montré la voie aux siens en réalisant un magnifique slalom qui a débouché sur l'ouverture du score de Guclu. Si il est par moment tombé dans la facilité et n'a pas toujours effectué les bons choix, l'international tricolore U18 est incroyablement talentueux comme en atteste son magnifique doublé. On attend désormais de le voir effectuer ses débuts en CFA, l'équipe de François Rodrigues pourrait en avoir rapidement besoin...

Guégan : si nous n'avons pas pour habitude de "noter" les entraîneurs, le travail de Hervé Guégan semble aujourd'hui porter ses fruits après un début de saison compliqué. Au soir de la gifle reçue à domicile contre Lille (1-4), l'équipe parisienne semblait au fond du trou et l'ancien directeur du Centre de Formation de Guingamp a su redresser la barre et effectuer certains choix qui payent aujourd'hui.



News 

Aujourd'hui

jeudi 17 août

mercredi 16 août

mardi 15 août

lundi 14 août

dimanche 13 août

samedi 12 août

vendredi 11 août

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux