Article 

Retour sur la saison 2017/2018, côté jeunes

Publié le mardi 10 juillet 2018 à 18:45 par Dubdadda
Alors que les équipes de jeunes du PSG vont reprendre l'entraînement sous peu, voici un bilan de la saison dernière du côté du centre de formation parisien

Objectif atteint pour la réserve 

  • Classement : 8ème 
  • Bilan : 11 victoires, 7 nuls, 12 défaites (42 buts inscrits, 39 encaissés)
  • Equipe type : Descamps - Dagba, Guibert, Rimane, Hemans Arday - Yaisien, Callegari, Demoncy - M’Laab, El Khoumisti, Hassani

Le maintien a été acquis cette saison sans trop d’inquiétudes malgré des résultats en dent de scie et une cascade d’absents au cours de la saison (suspensions, blessures, prêts). Forts d’un bon parcours à domicile (cinquième du groupe), les Parisiens ont assuré l’essentiel et les nombreuses recrues arrivées l’été dernier se sont montrées pour la plupart à la hauteur à l'image de Guibert, Yaisien, Hassani, Hemans, M'Laab et surtout El Khoumisti, meilleur buteur du club malgré ses deux longues suspensions. Tous figurent dans l'équipe type et, même si l’on peut toujours débattre de leur niveau par rapport à un jeune issu du centre de formation, il y a eu peu de véritables erreurs de casting cette saison. 

Du côté des individualités, excepté Gomes pour des raisons extra-sportives, la génération 2000 a comme prévu montré le bout de son nez (Adli et Weah en tête) tandis que certains sont montés en puissance comme Toufiqui ou Essende qui a bien profité de la suspension de El Khoumisti. Parmi les frustrations de la saison, on peut citer Bernède qui, souvent blessé, a relativement peu joué cette saison ainsi que Mbe Soh, lui-aussi gêné par des pépins physiques, que nous aurions aimé voir davantage au printemps après sa performance face à Barcelone en Youth League et la blessure de Nsoki.

U19 Nationaux, la déception de la saison

  • Classement : 7ème place
  • Bilan : 10 victoires, 6 nuls, 10 défaites (38 buts marqués, 36 buts encaissés)
  • Equipe type : Chesneau - Luzayadio, Sissako, Mbe Soh, Zagre - Dina Ebimbe, Bernadou, Mzaouiyani - Attah, Postolachi, Haddadou

Cela faisait bien longtemps que les U19 Nationaux n'avaient pas connu pareille saison en championnat. Si il convient toujours de rappeler qu’à cet âge-là l'essentiel ne réside pas dans les résultats, les statistiques témoignent des difficultés rencontrées par les Parisiens cette année : dix défaites, plus d'un but encaissé par match, une élimination précoce en Gambardella et une défaite frustrante face à Barcelone en Youth League (0-1). 

Du côté des performances individuelles, il est compliqué de ressortir des joueurs en particulier. Dans la lignée de son match face à Barcelone en Youth League, Yapi est cependant la révélation de la seconde partie de championnat et il apporté de la fraîcheur dans un secteur offensif où Haddadou, Attah, Postolachi ou encore Guclu ont eu du mal à réellement exister. 

U17 Nationaux, la belle surprise

  • Classement : 1er du groupe, demi-finaliste du championnat de France
  • Bilan : 18 victoires, 5 nuls, 3 défaites (59 buts marqués, 32 buts encaissés)
  • Vainqueur de la Al Kass Cup
  • Equipe type : Vimalin - Pembele, Nianzou Kouassi, Fiawoo, Makutungu - Kapo, Oufella, Aouchiche - Providence, Fressange, Coulibaly

Demi-finalistes du championnat de France et vainqueurs de la Al Kass Cup, les protégés de Laurent Huard ont réalisé une très bonne saison. A l’image de leur quart de finale face à l’Aspire Football Dreams cet hiver (victoire aux tirs au but malgré la blessure d’Oufella et un déficit athlétique criant) ou encore leur victoire sur la pelouse de Lens (4-3 après avoir été menés 3-0 à la mi-temps), les jeunes Parisiens ont souvent montré une vraie force mentale. Éliminés logiquement aux portes de la finale en championnat par des Rennais futurs champions, les coéquipiers de Vimalin ont aussi affiché certaines limites, notamment sur le plan défensif et à l’issue de la saison, l’entraîneur parisien a d’ailleurs parlé de patience pour ses joueurs encore en apprentissage.

Du côté des individualités, il va être intéressant d’observer la progression de la génération 2001 sous les ordres de Thiago Motta en U19 et notamment celle de Oufella, plaque tournante de l’équipe avant sa blessure lors de la Al Kass Cup. Comme prévu, les 2002 ont activement participé au bon parcours de l’équipe (Pembele, Nianzou Kouassi, Aouchiche dans l’équipe type auxquels on peut ajouter Ruiz ou encore Kalimuendo) et le groupe U17 devrait avoir une  nouvelle fois fière allure l’an prochain



News 

dimanche 22 juillet

samedi 21 juillet

vendredi 20 juillet

jeudi 19 juillet

mercredi 18 juillet

mardi 17 juillet

lundi 16 juillet

dimanche 15 juillet

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux