Article 

Boudé par le CUP, le PSG Hand a roulé sur Nantes (35-29)

Publié le dimanche 10 mars 2019 à 14:15 par Yorgos Bonos
Paris a fait un grand coup en tête du classement de la Champions League en balayant ce jeudi son dauphin jusqu'ici, le HBC Nantes sur le score de 35 à 29. Montpellier profite de la défaite nantaise pour prendre la deuxième place à quatre points de Paris.

Le match

C'est une très bonne nouvelle qui va ouvrir ce choc entre le PSG et l'un de ses plus sérieux rivaux de son championnat domestique, le HBC Nantes. Nedim Remili, blessé à l'épaule la semaine dernière, est de retour sur le banc de touche. C'est un grand ouf de soulagement pour les Parisiens tant une absence longue durée de l'arrière droit de l'équipe de France, joueur le plus utilisé cette saison par Raul Gonzalez avec Uwe Gensheimer, aurait été préjudiciable pour les prochaines échéances du club. Mais tout n'est pas rose puisque a contrario, un motif d'inquiétude plane sur les tribunes. Si le 8ème homme et les Assidus jouent pleinement leur rôle dans ce sommet du championnat, c'est l'absence du CUP qui interroge. Au lendemain du match MU-PSG, le Collectif Ultra Paris n'est pas à Coubertin pour la première fois depuis longtemps alors que l'équipe de football ne joue pas. Si on peut comprendre leur manque d'entrain pour retourner supporter le PSG dès le lendemain d'une cuisante désillusion, la situation semble inquiéter Bruno Martini, le directeur sportif parisien, qui a confié au micro de beIN Sports son envie de voir la situation se normaliser.

Sur le terrain, comme souvent depuis quelques semaines, le début de rencontre est difficile. Contrairement aux précédentes rencontres, Nantes a décidé de jouer rapidement pour empêcher les changements défensifs du PSG. Avec les pertes de balle parisiennes, c'est Nantes qui prend le meilleur départ (3-5, 8ème) mais la machine parisienne va se lancer progressivement. D'abord par Thierry Omeyer, particulièrement inspiré dans ses buts. Derrière une défense très solide et en état de grâce, le portier quarantenaire ressemble à un mur qui renvoie tous les tirs adverses et lance les contre-attaque qui permettent à son équipe de faire un premier écart avec un 7-1 (10-6, 16ème). Paris roule sur Nantes qui ne sait pas comment se sortir de l'ornière. Les buts pleuvent sur les cages de Kevin Bonnefoi et Arnaud Siffert avec de magnifiques inspiration comme la passe aveugle "showtime" de Mikkel Hansen pour son compère danois Henrik Toft Hansen (15-10, 22ème). L'une des meilleures défenses d'Europe, amputé certe de son gardien titulaire, termine en ruine avec dix-neuf buts encaissés au bout de la première période.

Score à la mi-temps : 19-12

La deuxième mi-temps n'est que la suite de cette démonstration. Tout souris à Paris comme sur cette passe à l'aile dévié par Gurbindo qui termine par un kung-fu d'Uwe Gensheimer. Le score prend de plus en plus d'ampleur, jusqu'à +12 à la 50ème minute sur le 9ème but d'un Luka Stepancic décidement bien en forme pendant la convalescence de Remili (34-22). A dix minutes du terme, la partie est gagnée et Paris va relâcher son étreinte. A peine ennuyer par un carton rouge très sévère suite à un geste dangereux de Keita suivie d'une grossière simulation de Balaguer (34-24, 54ème) Paris se dirige tranquillement vers sa seizième victoire de la saison en championnat et fait un immense pas vers le titre avec cinq points d'avance sur son adversaire du soir et un goal average positif.

Score final : 35-29

Fiche technique

PSG-Nantes : 35-29 (19-12) - Stade Pierre de Coubertin - Arbitres : Bonaventura et Bonaventura

PSG Handball : Omeyer (14 arrêts à 34%), Corrales (1 arrêt à 50%), Stepancic (9 buts), Gensheimer (6), Sagosen (6), Hansen (5), L.Karabatic (4), Toft Hansen (2), N.Karabatic (1), Keita, Remili, Abalo, Dourte, Morros, Ekdahl du Rietz, Nahi.

HBC Nantes : Bonnefoi (9 arrêts à 26%), Siffert, Nyokas (5 buts), Lazarov (5), Gurbindo (5), Balaguer (4), Claire (3), Tournat (2), Rivera (2), Pechmalbec (1), Delecroix (1), Imare (1), Guillo, Feliho, Emonet, Damatrin.

Réactions

Le compte twitter de Nantes puni

Avant la rencontre, le community manager du HBC Nantes s'est permis de chambrer le PSG Hand en faisant référence au match de la veille de la section football contre Manchester. Le PSG a répondu de la meilleure manière, sur le terrain, en fessant Nantes.

 

 

Classement

  1. PSG : 33 pts (+110)
  2. Montpellier : 29 pts (+50)
  3. Nantes : 28 pts (+52)
  4. Nîmes : 27 pts (+32)
  5. Chambéry : 25 pts (+51)
  6. Aix : 16 pts (+27)
  7. St Raphaël : 16 pts (+18)
  8. Toulouse : 14 pts (+9)
  9. Tremblay : 12 pts (-47)
  10. Dunkerque : 12 pts (-19)
  11. Cesson-Rennse : 8 pts (-63)
  12. Ivry : 8 pts (-58)
  13. Pontault-Combault : 4 pts (-93)
  14. Istres : 4 pts (-69)

17ème journée

  • Dunkerque-Toulouse : 22-28
  • Nîmes-Tremblay : 32-26
  • Ivry-Chambéry : 22-32
  • Pontault-Combault-St Raphaël : 27-32
  • Aix-Montpellier : 19-23
  • PSG-Nantes : 34-29
  • Cesson-Rennes-Istres


News 

mardi 19 mars

lundi 18 mars

dimanche 17 mars

samedi 16 mars

vendredi 15 mars

jeudi 14 mars

mercredi 13 mars

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux