Article 

Le PSG Hand bat Aix et se rapproche de la tête (31-27)

Publié le jeudi 8 novembre 2018 à 23:33 par Yorgos Bonos
Avec un très large turnover, Paris n'a pas tremblé pour battre Pays d'Aix (31-27). Il profite de la défaite de la défaite de Nantes pour revenir à un point avec un match en moins.

Le match

Après un match très éprouvant face à Szeged dimanche, Paris n'a pas le temps de souffler et affronte un Aix en difficulté au classement mais qui lui avait posé de sérieux problème l'an dernier. L'an dernier, c'est la même équipe à quelques exceptions près qui aurait été alignée comme d'habitude pour un choc mais Raul Gonzalez, le coach parisien, n'hésite pas à faire tourner assez largement son effectif en mettant sur le banc les joueurs qui ont le plus joué ces dernières semaines comme Uwe Gensheimer, Nedim Remili ou Luka Karabatic.

Et le niveau de jeu s'en ressent surtout en défense. Omeyer, qui remplace Corrales, se retrouve en un contre un avec des pivots qui savent se positionner derrière notre défense quand de l'autre côté du terrain Wesley Pardin fait son match. Et ce sont donc les Aixois, après une dizaine de minutes de jeu qui sont devant d'une courte tête (5-6, 11ème). Heureusement pour le PSG, l'homme providentiel est Kim Ekdahl du Rietz. Déjà excellent lors de la deuxième mi-temps contre Szeged, le Suédois est intenable et marque trois buts d'affilée qui relancent Paris (10-8, 19ème).

Mieux dans leur fin de mi-temps, les Parisiens déroulent et prennent rapidement cinq buts d'avance avant de se relâcher en fin de mi-temps pour revenir aux vestiaires avec trois buts d'avance après avoir encaissé un but sur jet franc alors qu'il ne restait plus de temps au chrono.

Score à la mi-temps : 17-14

La deuxième mi-temps repart fort pour Paris avec l'entrée dans les buts d'un Rodrigo Corrales impassable et avec toujours Ekdhal du Rietz en artilleur en chef pour un 4-0 dès le début de la mi-temps (21-14, 36ème). Avec une telle avance, Paris gère sa fin de match ce qui permet à Raul Gonzalez de continuer son turnover avec les jeunes de son banc. Sans forcer Paris a fait le nécessaire et reste invaincu en championnat avec sept victoires et un nul.

Score final : 31-27

Fiche technique

PSG-PAUC : 31-27 (17-14) - Stade Pierre de Coubertin - Arbitres : Pichon et Reveret

PSG Handball : Corrales (11 arrêts à 46%), Omeyer (4 arrêts à 22%), Hansen (10 buts), Ekdhal du Rietz (8), Sagosen (4), Stepancic (2), Keita (2), Toft Hansen (2), Morros (1), Kounkoud (1), Abalo (1), Gensheimer, Remili, Dourte, L.Karabatic, Nahi.

Pays d'Aix Université Club Handball : Pardin (16 arrêts à 41%), Baznik (1 arrêt à 17%), Hansen, Minne (7 buts), Dahlaus (4), Ong (4), Bjornshauge (3), Stenmalm (3), Pecina (2), Konan (2), Lenne (1), Camarero (1), Doisel, Derot, Goni.

Nantes battu, Chambéry leader

C'est un immense coup qu'à fait Chambéry ce mercredi en allant gagné dans la salle de Nantes. Il prend les commandes de la Lidl Starligue avec un point d'avance sur Nantes et deux sur Paris qui compte un match en moins à jouer le 9 décembre contre Montpellier.

8ème journée

  • Dunkerque-Cesson-Rennes : 25-17
  • St Raphaël-Tremblay : 33-29
  • Pontault-Combault-Istres : 29-22
  • Nantes-Chambéry : 29-33
  • PSG-Aix : 31-27
  • Nîmes-Toulouse
  • Ivry-Montpellier

Classement

  1. Chambéry : 15 pts (+30)
  2. Nantes : 14 pts (+26)
  3. PSG : 13 pts (+50)
  4. Nîmes : 11 pts (+16)
  5. Montpellier : 10 pts (+16)
  6. St Raphaël : 9 pts (+22)
  7. Dunkerque : 9 pts (+11)
  8. Tremblay : 7 pts (-7)
  9. Aix : 6 pts (+10)
  10. Cesson-Rennes : 5 pts (-20)
  11. Ivry : 2 pts (-33)
  12. Pontault-Combault : 2 pts (-60)
  13. Istres : 2 pts (-40)
  14. Toulouse : 1 pt (-21)


News 

lundi 19 novembre

dimanche 18 novembre

samedi 17 novembre

vendredi 16 novembre

jeudi 15 novembre

mercredi 14 novembre

mardi 13 novembre

lundi 12 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux