Article 

Paris enfonce Chambéry et passe seul en tête (32-24)

Publié le vendredi 20 octobre 2017 à 18:22 par Yorgos Bonos
Dans la belle ambiance du Phare de Chambéry, le PSG Hand s'est logiquement imposé face à des Savoyards limités (24-32). Si Paris trône en tête du championnat, les jaunes et noirs pointent à une inquiétante dernière place avec un bilan catastrophique de 6 défaites en autant de matches.

Le match

Chambéry avait beaucoup à se faire pardoner avant d'affronter l'ogre parisien. Avec cinq défaites en championnat, le CSH est bon dernier et joue gros contre Paris avant d'aller à Nantes pour la prochaine journée de championnat. Même amoindri par l'absence de Luc Abalo toujours pas remis de sa blessure à la cheville contre Aalborg, le PSG fait figure de favori dans ce match et Chambéry doit élever son niveau de jeu pour espérer exister dans la rencontre.

Et les intentions sont là en début de rencontre avec des Savoyards qui défendent dur sur l'homme et attaquent sur l'axe faible de la défense parisienne, la paire Remili/Kounkoud. Et sans surprise et comme de nombreuses fois contre Aalborg, le premier but vient d'un pénalty provoqué par une défense en zone du duo. C'est Fahrudin Melic, Parisien de 2013 à 2016, qui s'occupe de le transformer d'un sublime lob sur son ancien partenaire de club, Omeyer (1-0 - 2ème). En ce début de rencontre, Chambéry fait mieux que se défendre avec une défense très haute et trois joueurs chambériens qui montent sur les arrières parisiens. Relativement protégé par l'arbitrage, le CSH domine les débats jusqu'au 1/4h de jeu (7-6 - 15ème).

Mais le niveau d'intensité des Savoyards s'étiole avec le temps et Paris prend petit à petit le dessus emmené par un Nicolas Karabatic tout bonnement monstrueux et l'entrée d'Omeyer à la place de Corrrales. Comme contre Aalborg, face à des adversaires épuisés, le PSG va terminer la mi-temps en boulet de canon avec un 4-0 pour être devant de quatre longueurs.

Score à la mi-temps : 12-16

Le début de la seconde période est dans la même veine avec un écart qui augmente à mesure que les minutes défilent. Kempf, espoir de l'équipe de France à son poste qui profite de la blessure d'Abalo pour jouer ses premières minutes en Lidl Starligue, les met à profit pour marquer deux buts et porte la marque à +6 (17-23 - 39ème). Paris est trop fort et fait tourner son équipe sans perdre en qualité.

La fin de match est surtout l'occasion donnée à Omeyer de briller avec dix dernières minutes de très haut niveau qui permettent à l'Alsacien d'ajouter quatre arrêts dont deux pénalties à son compteur. Le PSG s'est rassuré sur son jeu et va mieux alors qu'il ne lui reste plus qu'un match de Coupe de la Ligue contre Pontault-Combault avant la trêve internationale du 23 octobre au 2 novembre.

Score final : 24-32

Fiche technique

Chambéry-PSG : 24-32 (12-16) - Le Phare (Chambéry) - Arbitres : Bounouara et Thobie

Chambéry Savoie Mont Blanc Handball : Meyer (7 arrêts à 23%), Genty (1 arrêt à 10%), Traore (7), Melic (4), Bannour (3), Paturel (3), Briffe (2), Tritta (2), Obranovic (1), Marescot (1), Mindegia Elizaga (1), Damiani, Ackah, Gille, Minel, Malfondet.

PSG Handball : Omeyer (11 arrêts à 44%), Corrales (2 arrêts à 17%), Gensheimer (9 buts), N.Karabatic (8), Remili (3), Hansen (3), Kounkoud (3), Nielsen (2), Kempf (2), Stepancic (1), L.Karabatic (1), Mollgaard, Sagosen, Damjanovic, Nahi.

Résumé et réactions

Paris (enfin) seul en tête

Petit évènement de sa saison en championnat, le Paris SG profite de sa victoire sur Chambéry pour devenir l'unique leader de la compétition. Il profite en effet du match nul concédé à domicile par Montpellier contre St Raphaël. Le MHB avait jusqu'alors réussi un parcours parfait avec cinq victoires en cinq rencontres.

Tandis que son adversaire du soir pointera à la dernière place du championnat, Paris passera donc la trêve dans cette position favorable avant de rentrer dans le dur de sa saison avec un mois de novembre particulièrement copieux avec des matches face à de gros adversaires du championnat de France, Nîmes (3ème), Dunkerque (4ème) ou Aix (5ème), entrecoupés par les deux double-confrontations face à Kielce (POL) et Veszprém (HON) en Champions League.

6ème journée

  • Dunkerque-Cesson-Rennes : 22-21
  • Nîmes-Ivry : 29-25
  • Massy-Toulouse :
  • Nantes-Aix : 29-24
  • Tremblay-Saran : 35-25
  • Montpellier-Saint-Raphaël : 28-28
  • Chambéry-Paris : 24-32



News 

jeudi 23 novembre

mercredi 22 novembre

mardi 21 novembre

lundi 20 novembre

dimanche 19 novembre

samedi 18 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux