Article 

Retour sur la saison de … Mikkel Hansen

Publié le mercredi 12 août 2015 à 18:13 par Yorgos Bonos
En attendant la reprise de la compétition les 4 et 5 septembre prochains au Trophée des Champions, retour sur la saison de nos Champions de France. Premier épisode avec Mikkel Hansen.

Première saison sans pépin au PSG

Cette troisième saison au club du Danois est la première sans problème physique. En effet, après une première saison minée par une blessure au genou et une deuxième dont la préparation avait été tronquée par l’opération du même genou, c’est donc pour la première fois depuis trois ans qu’Hansen a pu se préparer de façon optimale. Et cela s'est tout de suite vu. Au-delà des statistiques chiffrées qui sont exceptionnelles, c’est surtout l’emprise du meneur de jeu danois qui a forcé l’admiration. Au centre du jeu, à la passe et à la marque, montrant l’exemple avec une rage de vaincre communicative, il aura été omniprésent sur l’ensemble de la saison.

Ceci d’autant plus qu’il aura été le seul arrière jamais absent de la saison. Il était par exemple bien seul contre Créteil au lendemain du match retour contre Veszprèm quand Accambray, Kopljar et Barachet pointaient tous à l’infirmerie. Et ne parlons pas de la période qui a suivi la grave blessure au genou d’Accambray avec l’Equipe de France contre le Fyrom (29 Avril). Seul arrière gauche valide aligné, il ne ménagera pas sa peine dans la dernière ligne droite du championnat en enchaînant les prestations de haute volée.

Meilleur buteur de D1 et de la Ligue des Champions

Avec 103 buts lors de ses deux précédents exercices avec Paris, Mikkel s’était vu dépassé au nombre de buts marqués par Abalo, Kopljar, Honrubia ou Melic. Cette année, il aura tout simplement écrasé la concurrence aussi bien en club qu’en championnat. En doublant son total en 2014-2015 avec 203 unités, Mikkel est devenu le meilleur buteur du championnat de France au cours d’une course effrénée.

Longtemps en troisième position derrière ses deux adversaires principaux Gajic et Caucheteux, il aura refait son retard progressivement et, pour la petite histoire, c’est lors des confrontations directes qu’il est définitivement passé devant chacun de ses concurrents. D’abord avec Gajic lors de la dérouillée infligés aux Montpelliérains à Coubertin (36-20) lors de la 11ème journée puisque le Slovène est passé d’une avance de trois buts à un retard de deux lors de ce match. Puis ce fut le tour de Caucheteux dans cette même salle de Coubertin : arrivé avec un retard d’un but à deux journées de la fin, il est reparti de l’antre parisienne avec une défaite et quatre buts de retard.

En Europe aussi, Mikkel aura été dominant avec une moyenne hallucinante de 7,4 buts par match. 3ème au nombre de but marqués avec 103 buts, il n’est devancé que par Ilic et Lazarov, finalistes du Final Four qui auront marqué respectivement 114 buts (7,1 de moyenne) et 106 buts (6,6 de moyenne). D’ailleurs les votants pour le 7 type de la compétition ne s’y sont pas trompés en nommant Hansen meilleur arrière gauche de la compétition devant Illic, pourtant devant au classement des buteurs. 

Tireur de pénalties attitré

S’il a réussi à doubler son total de but cette saison avec 203 unités, c’est aussi parce que Mikkel est devenu le tireur attitré des penalties au PSG. Il s’est même révélé comme un véritable spécialiste, profitant de sa qualité de tir hors norme. En effet, sur l’ensemble de la saison, le Danois est le 5ème meilleur tireur de pénalties de D1 au pourcentage de réussite au tir avec 83,75%. Ce pourcentage n’a cessé de monter au cours de la saison puisque si on met le focus sur l’année 2015, son pourcentage monte à 87% et, si on prend uniquement les 7 derniers matches, avec 23 buts sur 24 tentés, le MVP de la saison a terminé sa saison avec 93% de réussite dans l’exercice.

MVP tout simplement

En dominant le championnat à la marque et en restant comme les saisons précédentes dans le top 5 des passeurs du Championnat, Mikkel Hansen a été logiquement sacré par ses pairs comme meilleur joueur de la saison, pour la première fois depuis son arrivée dans le Championnat de France.



News 

mardi 20 novembre

lundi 19 novembre

dimanche 18 novembre

samedi 17 novembre

vendredi 16 novembre

jeudi 15 novembre

mercredi 14 novembre

mardi 13 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux