Article 

Retour sur PSG Hand-Kielce (33-28)

Publié le mercredi 8 novembre 2017 à 17:13 par Yorgos Bonos
Paris a frappé un grand coup dimanche dernier en venant à bout de l'équipe polonaise de Kielce, vainqueur de la Ligue des champions 2016 sur le score de 33 à 28. Il revient à un point de Veszprém avant de les rencontrer la semaine prochaine.

Le match

L'ambiance est chaude à Coubertin. Les supporters du PSG et ceux de Kielce, venus en nombre de Pologne, donnent de la voix pour leurs équipes qui leur rendent bien. C'est d'abord Paris qui démarre très fort avec Omeyer qui bloque dès l'entame deux pénalties et un Rémili on fire au tir avec déjà trois buts (5-2 - 6ème). Mais Kielce n'est pas en reste et a visiblement parfaitement bien préparé la rencontre. Dans un match qui se joue à 100 à l'heure avec des actions qui vont d'un but à l'autre, les Polonais profitent de la précipitation parisienne pour refaire progressivement surface... et même de prendre un avantage de deux buts quand Noka Serdarusic pose son premier temps-mort (9-11 - 15ème). 

Grisés par leur début de match parfait, les Parisiens n'ont malheureusement pas réussi à capitaliser sur leur réussite. Si la défense sur Aguinagalde fonctionne très correctement, le jeu en mouvement de Kielce pose énormément de problèmes à l'arrière-garde parisienne et le temps-mort va faire beaucoup de bien aux rouges et bleus. S'ils prennent un but en contre qui les remet à -3, collectivement la défense va mieux et ce n'est pas un hasard si après avoir marqué un but sur attaque placée, Mikkel Hansen va remettre les deux équipes à un but d'écart sur contre-attaque après récupération de la défense.

Le niveau de cette première mi-temps est remarquable et l'on voit des séquences de handball tout bonnement sublimes de la part des deux équipes. Comme un symbole, Paris refait son retard sur une passe superbe de Remili à Mollgaard en position de pivot qui ne se prive pas pour convertir l'offrande (14-14 - 21ème). Certainement fatigués de leur débauche d'énergie lors des vingt premières minutes, les Polonais baissent de pied et c'est Paris qui s'envole avec un Nikola Karabatic tout bonnement monstrueux, son meilleur match cette saison, aussi bien en défense qu'en chef d'orchestre de l'attaque. Paris passe à +3 sur un but de Gensheimer mais Bielecki sur pénalty va amoindrir la note pour récompenser l'excellente mi-temps polonaise. 

Score à la mi-temps : 18-16

Impressionnés par le niveau développé en première période, les spectateurs en redemandent. Mais la deuxième mi-temps ne va pas offrir les mêmes sommets de jeu. Paris est au niveau avec un Omeyer qui douche encore les attaques adverses mais les joueurs de Kielce semblent cuits de leur côté. Surtout, Talant Dujshebaev joue à la roulette russe avec son effectif avec deux changements entre l'attaque et la défense. Dans ces conditions, Paris engrange les buts et prend l'ascendant. Sagosen notamment profite de la relative apathie de la défense polonaise pour marquer ses premiers buts et permettre à Paris de prendre de la hauteur (20-16 - 32ème).

Sonné Kielce revient bien à deux buts mais va prendre la foudre. Sur un double arrêt d'Omeyer, la contre-attaque arrive jusqu'à Kounkoud. Le ballon est un peu trop haut mais pas assez pour le Réunionais qui va faire un sublime kung-fu.

Ce but va assomer Kielce qui va prendre dans la foulée rien de moins qu'un 9-2 (30-21 - 45ème). La note est lourde avec neuf buts d'écart mais Paris est clairement au dessus en deuxième mi-temps. Malheureusement pour le goal average particulier, le PSG va baisser depuis dans le dernier 1/4 du match et laisser son adversaire revenir à cinq longueurs mais c'est bien les coéquipiers de Nikola Karabatic qui remportent leur 6ème match de la compétition avant de rencontrer Veszprém, leader à un point, dans un Coubertin qui devrait être bouillant dimanche prochain.

Score final : 33-28

Fiche technique

PSG-Kielce : 33-28 (18-16) - Stade Pierre de Coubertin - Arbitres : Raluy Lopez et Sabroso Ramirez (ESP)

PSG Handball : Omeyer (17 arrêts), Corrales, Remili (7 buts), Gensheimer (5), N.Karabatic (5), Sagosen (4), Kounkoud (4), Hansen (3), Nielsen (2), Mollgaard (2), Kempf (1), Stepancic, Damjanovic, L.Karabatic, Nahi.

PGE Vive Kielce : Szmal (15 arrêts), Dujshebaev (5 buts), Janc (4), Jurkiewicz (3), Aguinagalde (3), Bielecki (3), Jachlewski (2), Strlek (2), Zorman (2), Lijewski (1), Mamic (1), Bombac (1), Djukic (1), Jurecki, Kus, Walach.

Résumé et réactions

Luka Karabatic blessé pour trois semaines

Bémol de la soirée, Luka Karabatic est sorti blessé du combat face au champion de Pologne. Les nouvelles étaient inquiétantes le soir même et les examens passés lundi ont confirmé la sentence. Luka sera absent des terrain pour trois à quatre semaines en raison d'une entorse de la cheville. Il manquera donc la double confrontation face à Veszprém et le match retour à Kielce.

Paris revient à un point

Grâce à cette victoire, Paris dépasse Flensburg et se repositionne à un point de Veszprém le leader. Les Hongrois seront les prochains adversaires des Parisiens par deux fois : dimanche prochain à Paris et samedi de la semaine suivante à Veszprém. Pour Kielce, la défaite est douloureuse puisque l'équipe reste engluée dans le ventre mou du groupe à déjà six points des rouges et bleus.

6ème journée

Flensburg-Celje : 33-28

Veszprém-Aalborg : 30-24

Meshkov Brest-Kiel : 24-25

PSG-Kielce : 33-28



News 

Aujourd'hui

dimanche 19 novembre

samedi 18 novembre

vendredi 17 novembre

jeudi 16 novembre

mercredi 15 novembre

mardi 14 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux