Article 

Kimpembe admet une légère rechute en cours de convalescence

Publié le vendredi 4 octobre 2019 à 14:01 par Philippe Goguet
Revenu à un très bon niveau après son opération d'une pubalgie en mai dernier, Presnel Kimpembe a pourtant vécu une convalescence compliquée comme il l'a expliqué au site officiel du club. Le défenseur central a même légèrement rechuté à un moment, ce qui a retardé son retour.

La semaine de Presnel Kimpembe a été faste avec un gros match à Galatasaray (1-0) suivi d'une convocation en équipe de France, la première pour le champion du monde depuis son opération réussie d'une pubalgie en mai dernier. Après une période compliquée, tout va mieux pour le défenseur central gaucher de retour à un très bon niveau mais tout n'a pas été simple pour autant durant les quatre mois au cours desquels il n'a pas joué comme il l'a expliqué au site officiel du club parisien.

Contre toute attente, le plus dur a été de s’« entraîner tout seul au Camp des Loges. Le temps paraît long et même quand tu es en vacances, tu ne l’es pas vraiment parce que tu penses tout le temps à travailler et faire attention à ce que tu fais pour ne pas aggraver ta blessure. C’était plus compliqué que lorsque tu t’entraînes avec du monde, que tu cours avec tes coéquipiers, tu fais tes exercices avec eux, ça passe plus vite. Au retour des vacances, c’était aussi difficile parce que j’étais persuadé de pouvoir jouer. Je disais au docteur et au kiné que je me sentais bien et que j’étais prêt. »

Intialement attendu pour le mois d'août, le retour de Kimpembe a finalement connu un léger délai comme il l'explique : « Pour moi, l’objectif était de revenir pour le Trophée des Champions. Quand je l’ai dit au docteur, il m’a répondu que c’était trop tôt, qu’il me voyait plus revenir pour la mi-août alors que je me sentais bien, surtout mentalement. Mais quand j’ai commencé les entraînements avec l’équipe, je me suis de nouveau légèrement blessé. C’était la période un peu compliquée mais j’étais préparé à ça et le staff médical m’avait prévenu que ça allait être comme ça. »

Lui aussi opéré d'une pubalgie dans le passé, Marco Verratti avait connu le même souci par le passé, revenant sur les terrains avant de connaître une période compliquée. Pour Kimpembe, c'est finalement contre le Real Madrid qu'il a été relancé comme titulaire, un match qu'il a bien géré. Mais le combatif Kimpembe s'est surtout signalé à Istanbul, écoeurant Ryan Babel dans les duels : « Ryan Babel était l'un des attaquants adverses et il avait déjà marqué en sélection contre moi. Je suis un compétiteur et je n'aime pas perdre. J'ai cet esprit revanchard et du coup j'ai pu rectifier ça il y a quelques jours contre Galatasaray. »

Après avoir été absent quatre mois, pas question de perdre du temps pour le Français, avec déjà PSG/Angers en tête : « Ce sera un match avec beaucoup d’intensité et très physique. Ça a toujours été des matches compliqués contre Angers parce que c’est une équipe qui donne tout, qui ferme bien le jeu et qui joue en bloc bas. On sait que ça sera compliqué surtout au Parc des Princes, on a vu ça contre Reims. C’est déjà une petite finale en ce début de saison vu qu’ils sont juste derrière nous, il faudra impérativement aller chercher les trois points pour pouvoir les distancer. » Un nouveau combat à gagner.

Joueur(s) lié(s) 


News 

mercredi 23 octobre

mardi 22 octobre

lundi 21 octobre

dimanche 20 octobre

samedi 19 octobre

vendredi 18 octobre

jeudi 17 octobre

mercredi 16 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux