Article 

Le match à Madrid «trop tôt» pour Thiago Motta, espoir pour Cavani et Kurzawa

Publié le samedi 10 février 2018 à 20:39 par Philippe Goguet
Pas retenu dans le groupe pour Toulouse/PSG, Thiago Motta a peu de chances de voir le terrain comme l'a expliqué Unai Emery. La rencontre arrive «trop tôt» pour lui. Concernant les autres blessés Cavani et Kurzawa, il y a plus d'espoirs.

Absent surprise du côté de Toulouse sachant qu'il s'était entraîné la veille sans souci, Thiago Motta ne devrait pas non plus être du voyage à Madrid dans quelques jours si on en croit les propos d'Unai Emery après le Toulouse/PSG (0-1) du jour. Interrogé en conférence de presse sur la raison de cette absence, il ne pas vraiment répondre d'entrée : «Thiago Motta est un joueur très important pour nous. Mais, en raison de ses blessures, il a été près de quatre mois hors de l’équipe. Il a recommencé à s’entraîner et a joué quelques minutes à Sochaux.»

C'est seulement après que le coach du PSG va avouer que son vice-capitaine est finalement encore un peu court physiquement comme sa longue absence pouvait le laisser penser : «Nous avons regardé ses stats physiques pour voir comment il avait récupéré. Il est trop tôt pour lui d’aller jouer un match d’une telle intensité à Madrid. Nous avons convenu avec lui qu’il fallait qu’il se prépare à l’entraînement pour retrouver le rythme et son jeu. Pour le match de mercredi, c’est trop tôt.» Reste désormais à voir si Motta sera dans le groupe ou pas du tout.

Mais Thiago Motta n'est pas le seul joueur parisien qui n'avait pas fait le déplacement à Toulouse puisque Cavani et Kurzawa étaient aussi dans ce cas. Pour eux, l'avenir est moins noir, notamment pour l'arrière gauche : «C’est un match très important et les joueurs veulent tous le jouer, quitte à prendre un risque. Il m’a dit qu’il serait prêt mais nous attendrons d’avoir toutes les informations du docteur avant de prendre une décision.» Selon Canal+, le joueur était même parfaitement apte pour le match du jour.

La chaîne cryptée a donné la même information pour Cavani, évoquant une absence pour précaution ce samedi, mais Emery est moins affirmatif sans pour autant être alarmiste : «Il a passé des examens et il a fait le point avec le médecin. Hier, il a préféré s’arrêter. Aux dernières nouvelles, il ressent encore une petite douleur. Nous verrons comment il se sent lundi.» Le PSG partira ensuite en Espagne mardi dans la journée, à la veille du grand choc.

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

jeudi 18 octobre

mercredi 17 octobre

mardi 16 octobre

lundi 15 octobre

dimanche 14 octobre

samedi 13 octobre

vendredi 12 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux