Article 

Draxler et Lo Celso évoquent leur repositionnement sur le terrain

Publié le jeudi 7 juin 2018 à 17:31 par Marius Cassoly
En pleine préparation à la Coupe du Monde 2018, Julian Draxler et Giovani Lo Celso se sont confiés à la presse concernant leur placement sur le terrain. Repositionné au poste de milieu relayeur par Unai Emery, l'Allemand semble apprécier sa nouvelle position. Le même sentiment demeure chez l'Argentin, qui préfère ce poste de numéro 8 à celui de milieu défensif.

Alors qu'ils s'apprêtent tout les deux à disputer la Coupe du Monde en Russie, Julian Draxler avec l'Allemagne et Giovani Lo Celso avec l'Argentine, les deux Parisiens se sont récemment livrés dans la presse. Et les deux internationaux ont évoqué leur positionnement sur le terrain, qui a connu des bouleversements sous l'ère Unai Emery. Arrivé au PSG il y a un an et demi, Draxler a connu sa première saison complète avec le club de la capitale durant cet exercice 2017-2018. Au total : 47 matchs disputés, 5 buts et 10 passes décisives. Un nombre d'offrandes important, qui s'explique notamment par son repositionnement plus bas sur le terrain. Ailier de formation, le joueur de 24 ans n'a pas résisté au mercato stratosphérique réalisé par le PSG l'été dernier, avec les arrivées de Neymar et Mbappé notamment, éjectant automatiquement l'Allemand du trio d'attaque parisien.

Draxler a donc été repositionné au poste de milieu relayeur par Unai Emery, un cran plus bas sur le terrain. Dans une interview accordée au site internet du club avant de partir en sélection, le numéro 23 est revenu sur cette nouvelle position, qu'il semble appréciée : «C’était un nouveau poste pour moi de jouer un peu plus bas. Il a fallu que je m’habitue à jouer un peu plus avec les milieux de terrain, Adrien, Thiago, Marco... et avec trois attaquants devant moi. C’est très différent de ce que j’ai pu faire avant, mais ça me plaît aussi. Le but est d’aller de l’avant avec l’équipe, donc l’apport offensif reste similaire»

Débarqué tout droit de Rosario Central en janvier 2017, Giovani Lo Celso a lui aussi connu des bouleversements sur le terrain. Celui qui évoluait au poste de numéro 10 en Argentine a vécu une saison en trois épisodes, marquée notamment par un passage qui s'est mal terminé au poste de milieu défensif. Finalement repositionné 8 par Emery, le joueur de 22 ans semble épanouit dans une position qui le rapproche le plus de ce qu'il avait connu dans son pays natal : «En Europe, on ne joue pas avec un 10, j'ai du m'adapter à jouer relayeur, qui est poste qui me plaît parce que je suis dans la surface et ça me donne de la liberté, a confié Lo Celso au média Tyc Sports. J'ai aussi joué un peu plus bas, comme 5 (ndlr : milieu défensif). Quand bien même je n'ai pas cette liberté de me lâcher, je suis heureux de jouer.»

Une position plus basse sur le terrain qui n'aidera pas forcément Draxler durant le Mondial, puisque l'Allemand devrait évoluer en attaque avec la Mannschaft, qui affrontera le Mexique, la Suède et la Corée du Sud dans le groupe F. Au contraire, l'épanouissement de Lo Celso en tant que milieu relayeur lui permettra de démontrer ses qualités durant la Coupe du Monde, où l'Argentin commence à prendre ses aises dans le milieu de terrain concocté par Jorge Sampaoli. Rappelons que l'Albiceleste sera opposée à l'Islande, la Croatie et le Nigéria, dans le groupe D. 

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

dimanche 24 juin

samedi 23 juin

vendredi 22 juin

jeudi 21 juin

mercredi 20 juin

mardi 19 juin

lundi 18 juin

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux