Article 

A Guingamp, on attend Neymar et le PSG avec impatience

Publié le vendredi 11 août 2017 à 16:39 par Homer
Alors que le PSG se rendra dimanche en Bretagne avec sa nouvelle vedette Brésilienne, Antoine Kombouaré (entraineur) et Bertrand Desplat (président) du club d'En Avant Guingamp se réjouissent de la venue de Neymar sur la pelouse du Roudourou.

Dans les colonnes du Télégramme, c'est tout d'abord le président de Guingamp qui s'est exprimé sur la venue du Brésilien en Bretagne. L'hypothétique présence du joueur parisien était encore à confirmer au moment de l'interview : « Il s'agit d'abord de rappeler que la star de cette soirée devrait être Neymar. J'emploie volontairement le conditionnel car il existe encore une forme d'incertitude. Il ne faut pas se prendre pour ce qu'on n'est pas ou voler la vedette à celui qui la mérite. L'idée est donc d'accueillir dans d'excellentes conditions, notamment de fair-play, cette grande équipe et ce grand joueur. » Mais le président Desplat précise dans la foulée que son équipe ne va pas non plus se laisser faire : « C'est aussi de montrer, à ceux que ça intéresse, que le club a bien progressé, la qualité de nos installations, celle de la pelouse... Surtout, il faudra démontrer qu'au-delà des questions financières, il y a des valeurs humaines qui suffisent parfois pour triompher

Desplat  : « Il faut remercier le PSG d'avoir été l'initiateur de tout ça.»

Si le dirigeant Breton se « félicite à titre personnel de l'arrivée d'une telle star dans le football français », il n'oublie pas non plus son homologue parisien et lui décerne de beaux éloges : « Il faut d'abord savoir que Nasser est un homme à la fois discret et avec beaucoup de savoir-vivre. Il donne beaucoup de respect et de considération aux personnes qu'il rencontre. Ce qui nous rejoint, c'est l'obsession de l'excellence. Pour lui, avec un club qu'il souhaite au plus haut niveau mondial. De notre côté, on a besoin du PSG comme locomotive dans le championnat de France. D'ailleurs, dans le tempo de leur arrivée, les Qataris ont entraîné dans leur sillage de nouveaux investisseurs, ce que notre football avait besoin pour franchir un cap. Il faut remercier le PSG d'avoir été l'initiateur de tout ça. »

Bien loin des remarques acerbes d'autres présidents, Bertand Desplat, lui, ne fait aucun complexe face au PSG : « Après, Paris a besoin de clubs comme Guingamp. Même si tout nous oppose, on est aussi complémentaire car on montre que le football est universel, protéiforme. En face du foot paillettes, il y a un foot populaire. Et en face du foot des grandes villes, il y a un foot des campagnes. C'est ça qui fait la magie de ce sport.» Il insiste sur ce sujet, considérant qu'il n'y a pas de mauvaise attitude à avoir : « En Avant ne s'est jamais posé comme une victime expiatoire. On ne s'est jamais plaint de cet écart avec les autres. Au contraire, c'est notre moteur. Je peux comprendre que ça excède nos adversaires, mais nous, ça nous nourrit. » Surtout, il espère voir son équipe mettre à son tableau de chasse l'équipe parisienne : « Pouvoir proposer à Neymar de rejoindre ses collègues Ronaldinho et Ibrahimovic sur une certaine liste serait une soirée réussie pour le club...» faisant référence aux défaites du PSG en 2003 et 2014 avec ces deux joueurs dans ces rangs.

Kombouaré : « Gagner contre le PSG avec Neymar, ce sera encore plus retentissant »

Cet après-midi, lors de la traditionnelle conférence d'avant-match, ce fut au tour de l'ancienne gloire (et coach) du Paris Saint-Germain et désormais entraîneur de Guingamp, Antoine Kombouaré de s'exprimer sur la rencontre de dimanche. Le coach s'attend à une terrible adversité, mais se réjouit de jouer face à Neymar : « Gagner contre le PSG avec Neymar, ce sera encore plus retentissant. Ce sera certainement plus difficile avec lui, mais comme on aime les défis... Plus le challenge est compliqué, plus c'est intéressant. [...] Très honnêtement, c'est mieux qu'il soit là. C'est beaucoup mieux, je pense. ».

Kombouaré est également ravi de recevoir ce PSG : « C'est le transfert du siècle, l'arrivée d'une méga star, et on sera très fier d'affronter ce PSG, avec ou sans Neymar. » Souhaitant une belle fête pour le stade et son club, l'entraîneur des Rouge et Noir ajoutait : « Quand on aime la compétition, quand on aime affronter les meilleurs. On a envie de jouer contre Messi, Ronaldo... C'est dans cet esprit que vous faites ce métier. »

Propos recueillis par Le Télégramme et l'Equipe. 



News 

Aujourd'hui

vendredi 18 août

jeudi 17 août

mercredi 16 août

mardi 15 août

lundi 14 août

dimanche 13 août

samedi 12 août

vendredi 11 août

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux