Article 

La LFP s'explique sur l'assistance vidéo en L1

Publié le lundi 6 août 2018 à 17:23 par Matthieu Hummel
La LFP a apporté des précisions concernant l'utilisation de l'assistance vidéo durant la saison à venir en L1. Comme en coupes nationales l'an passé, il n'y aura que quelques cas permettant l'intervention de la VAR.

Le PSG avait découvert l'arbitrage vidéo au cours de son parcours dans les coupes nationales l'an passé mais c'est désormais tous les week-ends en L1 que le club parisien bénéficiera de cette assistance à l'arbitre. La LFP a entériné l'utilisation du dispositif pour la saison à venir et a annoncé les condition d'utilisation alors que la première journée de L1 va se jouer dès le week-end prochain. La Ligue a notamment rappelé que "la VAR n’a pas vocation à « ré-arbitrer » les matchs" mais qu'elle est "destinée à corriger uniquement les erreurs claires et évidentes ou les faits de jeu non détectés inclus dans le protocole."

L’assistance vidéo ne peut intervenir que dans quatre situations précises :

  • Après un but marqué (validé ou non)
  • Sur une situation de pénalty sifflé ou non
  • Sur carton rouge direct
  • Sur une erreur d’identité du joueur sanctionné disciplinairement

Un staff complet sera dédié à cet arbitrage vidéo et installé dans un endroit dédié avec 1 arbitre assistant vidéo, 1 arbitre assistant vidéo auxiliaire, 1 ou 2 opérateurs et 1 assistant de visionnage en bord terrain. L’arbitre assistant vidéo auxiliaire suit le déroulement du jeu et le management de l’arbitre pendant qu’une décision arbitrale est analysée par l’assistant vidéo principal. Il est l’œil terrain pendant que l’assistant vidéo principal visionne une situation de jeu.

Il y aura ensuite trois types d'utilisation de la VAR sur le terrain :

  • Le contrôle silencieux : l'arbitre assistant vidéo contrôle silencieusement, et en permanence, toutes les situations de jeu prévues par le protocole IFAB.
  • Le contrôle oreillette : l’assistant vidéo communique avec l’arbitre en cas de contrôle d’une des 4 situations entrant dans le cadre du protocole nécessitant de retarder la reprise du jeu. A ce moment, l’arbitre met son doigt sur l’oreillette signifiant ainsi qu’il est en communication avec l’assistant vidéo.
  • Le visionnage : à ce moment, l’assistant vidéo effectue une étude plus complète de la situation. La décision initiale peut être potentiellement modifiée.

Dans le stade, les spectateurs seront aussi tenus au courant. Chaque recours à l’assistance vidéo sera signalé par le message « Assistance vidéo en cours ». Ensuite, dix messages types peuvent être communiqué aux spectateurs selon la décision prise :

  •  Décision maintenue
  • But accordé
  • But annulé
  • But Annulé – Faute
  • But annulé – Hors jeu
  • Pénalty annulé
  • Pénalty
  • Carton rouge direct annulé
  • Carton rouge
  • Identité du joueur sanctionné corrigée


News 

Aujourd'hui

samedi 18 août

vendredi 17 août

jeudi 16 août

mercredi 15 août

mardi 14 août

lundi 13 août

dimanche 12 août

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux