Article 

Le foot français se porte bien, avec le PSG en locomotive

Publié le vendredi 17 novembre 2017 à 9:40 par Julien Peschaux
Les bons résultats économiques du football français se retrouvent à travers une étude du cabinet EY. Et sans surprise, les investissements du PSG jouent une part importante dans cette bonne santé.

Le cabinet EY a mené une étude avec les deux syndicats du foot pro français que sont l’Union des Clubs Professionnels de Football et Première Ligue qui démontre que l’activité économique du football français se montre florissante depuis les cinq dernières années. Ainsi, le chiffre d’affaires de 2,1 milliards d’euros réalisé lors de la saison 2015-2016 est en nette augmentation, puisque de près de 49% comparé à celui de la saison 2010-2011.

Le quotidien sportif L'Equipe le rappelle, ce bon chiffre est dû en grande partie aux investissements réalisés par le PSG, par le biais de son riche actionnaire qatarien. Ce sont les droits TV (762 M€) puis les gains nets des transferts de joueurs (429 M€) qui ont rapporté le plus aux clubs français, devant le merchandising (374M€), le sponsoring (372M€) et les recettes réalisées lors des matchs (183 M€). Dans la plupart de ces secteurs, c'est bien évidemment le PSG qui permet au football français d'avancer.

Par ailleurs, 35 000 personnes seraient employées dans les structures de football en France et pas moins de 7,5 milliards d’euros de chiffres d’affaires sur cette période, qui, selon l’étude de ce cabinet, seraient produits par le football français, «dans les clubs, dans leurs territoires d’implantation et auprès de leurs partenaires ». Difficile de nier que le PSG, avec sa politique massive d’investissement, a joué un rôle prépondérant dans la belle santé financière du football hexagonal.



News 

Aujourd'hui

mercredi 13 décembre

mardi 12 décembre

lundi 11 décembre

dimanche 10 décembre

samedi 09 décembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux