Article 

Les modifications réglementaires de la Ligue 1 pour la saison 2017/18

Publié le vendredi 16 juin 2017 à 21:06 par Homer
La LFP a précisé aux clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 les trois nouveautés réglementaires sportives qui ont été adoptées par le Conseil d’administration de la LFP ce jeudi 15 juin. Ces changements s'appliquent dès la nouvelle saison qui démarre début août.

Après la mise en place de barrages la saison dernière entre le 18ème de Ligue 1 et le 3ème de Ligue 2, puis l'instauration de plays-off entre les 3ème à 6ème de Ligue 2 la semaine dernière, la LFP a décidé d'autres modifications réglementaires sportives, adoptées par son Conseil d'Administration hier. 

Départage en cas d’égalité : 

« Le départage en cas d’égalité de points au classement a été modifié pour la saison 2017/2018. Ce départage récompensera toujours la régularité avec la prise en compte de la différence de buts générale comme critère principal tout en introduisant une part plus importante pour les critères liés aux confrontations directes » précise l'instance. 

A compter de la saison 2017/18, le départage en cas d’égalité sera le suivant :

1. Différence de buts générale
2. Plus grand nombre de points sur confrontations directes
3. Différence de buts particulière
4. Plus grand nombre de buts dans les confrontations directes
5. Plus grand nombre de buts à l’extérieur dans les confrontations directes
6. Meilleure attaque générale
7. Meilleure attaque à l’extérieur (général)
8. Club ayant marqué le plus grand nombre de buts sur une rencontre de championnat
9. Départage disciplinaire

Pour rappel, jusqu’à la saison dernière, le départage s’effectuait en prenant en compte, tout d’abord la différence de buts générale, puis la meilleure attaque générale, la différence de buts particulière et en dernier lieu le départage disciplinaire.

Les mauvaises pelouses sanctionnables :

« Le règlement introduit la possibilité de sanctionner les clubs disposant de mauvaises pelouses. Si un club obtient trois journées consécutives une note inférieure à dix au Championnat des Pelouses, la Commission des Compétitions pourra lui infliger une amende pouvant aller jusqu’à 50.000 €. »

Sanction qui ne devrait pas frapper le club parisien, encore récompensé cette saison au Championnat des Pelouses pour la 4ème fois consécutive.

« Les clubs seront dans l’obligation d’humidifier le terrain avant la rencontre afin d’avoir des conditions optimales pour avoir un jeu rapide. Le souci de préserver la pelouse obligera aussi les clubs à plusieurs dispositions pour protéger la surface de réparation. Il n’y aura pas d’échauffement ou de décrassage dans la surface de réparation. Des buts mobiles devront être mis en place pour l’échauffement des gardiens. Les exercices de vitesse durant l’échauffement devront être effectués dans une zone identifiée par le référent pelouse du club. »

Le PSG a déjà mis en place cette dernière recommandation, pour tous les matchs joués au Parc des Princes, un but mobile était placé hors de la surface de réparation pour l'échauffement des gardiens côté parisien. 

Délais plus rapides pour la Commission de discipline : 

« Jusque-là plafonnées à 1500€ par le Code du Sport, les amendes pour les personnes physiques pourront s’élever jusqu’à 45.000€. Elles concerneront tous les acteurs des clubs et pourront s’appliquer sur les sanctions liées au manquement à l’éthique. » Rarement mis en cause, les joueurs et dirigeants parisiens ne sont pas tellement visés par cette nouvelle réglementation. En revanche, dans un certain club du Rhône...

« Enfin, pour permettre que les procédures soient plus rapides, le nouveau règlement réduit le délai de convocation de quinze à sept jours, et les délais d’appel de dix à sept jours. »

Les délais concernant les traitements de suspensions successifs à trois cartons jaunes n'ont en revanche pas été modifié. 



News 

Aujourd'hui

jeudi 17 août

mercredi 16 août

mardi 15 août

lundi 14 août

dimanche 13 août

samedi 12 août

vendredi 11 août

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux