Article 

4-4-2, coup du foulard, prolongation : la zone mixte de Mbappé après PSG/Saint-Etienne (6-1)

Publié le jeudi 9 janvier 2020 à 8:22 par Jean Chemarin
Rare en zone mixte, Kylian Mbappé s'est présenté devant la presse hier soir après la belle victoire du PSG face à l'ASSE (6-1) et son superbe match à titre individuel. De l'efficacité des quatre fantastiques à sa prolongation de contrat en passant par son coup du foulard, le champion du monde français a répondu à de nombreuses questions.

Son analyse du match

«C'était une belle partie. On a bien joué, dans l'état d'esprit et dans la volonté d'aller vers l'avant. On a réussi à marquer des buts. C'est encourageant pour la suite, mais ce n'est qu'un début.»

Pourquoi le 4-4-2 fonctionne désormais ?

«Il y a eu une prise de conscience que ce n'était pas suffisant pour des joueurs de ce niveau de fournir aussi peu d'efforts. Ce n'est pas encore parfait, mais on est beaucoup mieux. Cela soulage ceux qui sont derrière nous. Ils sont plus frais pour nous mettre de meilleurs ballons afin qu'on ait plus d'occasions et qu'on marque plus de buts. C'est du donnant-donnant et tout le monde tire bénéfice de cette situation.»

Un système viable en Ligue des champions ?

«Je ne suis pas devin, ni voyant. On va faire en sorte d'être le plus performant possible quel que soit le système. C'est le coach qui va décider.»

De l'intensité pendant 90 minutes

«On se sent mieux physiquement. Pas mal de joueurs ont connu des pépins. Il y a eu Ney, moi et d'autres. Icardi arrivait et découvrait une nouvelle équipe. Il n'y avait que Di Maria qui était au top. C'était difficile de répéter les efforts. Maintenant, on se sent de mieux en mieux. On n'est pas encore au top physiquement. On est capables de répéter les courses à haute intensité. Cela va être mieux. On va être mieux dans nos courses. On a pas mal d'automatismes, c'est top.»

Les quatre fantastiques peuvent-ils encore plus défendre ?

«Bien sûr. Ce n'est pas une question de système. Même à trois, on se doit de faire les efforts. Ce n'était pas suffisant. On le sait. On a la télé ! On voit les matchs. Il y a eu une prise de conscience. Ce n'est pas non plus l'Amérique ! On n'est pas les meilleurs défenseurs du monde. C'est mieux et on le voit sur le terrain. J'espère que cela va continuer comme ça.»

Son coup du foulard génial

«C'était pas mal (sourire). Le ballon revient derrière, j'essaie de faire le geste le plus efficace. Elle passe à côté. Je vais travailler encore un peu. Je l'ai un peu ici car c'était un beau geste, mais voilà ça passe, ça passe.»

Une prolongation, c'est d'actualité ?

«Ma volonté est seulement de jouer au foot. Je suis concentré sur la saison. Beaucoup de choses se sont passées, le club est dans une situation tranquille et stable. Ce n'est pas le moment de parler de cela. Il y a des échéances qui arrivent. Je ne veux me concentrer sur le foot et la saison qui va être très longue. On est en janvier et c'est le départ du sprint final, là où les titres se jouent. Je pense que ce n'est pas le moment de faire de vagues. Parler de quelque chose d'extérieur au terrain, ce n'est pas très réaliste ni très bénéfique pour l'équipe.»

Le plus cher du monde selon le CIES, qu'en pense-t-il ?

«Je suis joueur de foot, pas comptable. Ça va, je joue, je fais mon métier, j'essaie d'aider mon équipe et tout va bien si je suis le joueur le plus cher du monde, alors…»

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

lundi 27 janvier

dimanche 26 janvier

samedi 25 janvier

vendredi 24 janvier

jeudi 23 janvier

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux