Article 

Ambitions, gardien, tactique : les mots d'Emery à la veille de Celtic/PSG

Publié le lundi 11 septembre 2017 à 23:54 par Florian S.
Unai Emery a jonglé en conférence de presse entre ambition et humilité à la veille de retrouver la plus belle des compétitions dans la chaude ambiance du Celtic Park de Glasgow

A la veille de retrouver la Champion's League dans le mythique Celtic Park de Glasgow, c'est un Unai Emery plein d'ambition qui s'est présenté à la presse : «Nous avons beaucoup d'envie de commencer la Champion's League, car c'est un objectif important et nous voulons commencer demain avec beaucoup de confiance. Nous avons fait un bon travail, les joueurs sont bien.» Tout en rappelant une fois de plus qu'une saison est longue, qu'il ne faut surtout pas brûler les étapes, ni oublier de montrer du respect à tous les adversaires, en particulier en Champion's League : «Nous voulons avancer pas à pas. C'est vrai que c'est un objectif important cette compétition, nous avons beaucoup de motivation et de responsabilités parce que nous pensons que nous avons de grands joueurs, une grande équipe, c'est un bon moment pour le club pour continuer la progression, être dans les équipes qui ont la possibilité d'aller loin dans la compétition. Mais pour moi ça se fait pas à pas, et nous pensons que toutes les équipes qui sont dans cette compétition le sont parce qu'elles l'ont mérité. Le Celtic est une grande équipe, habituée à gagner avec la mentalité  pour, beaucoup d'internationtaux, habitués aux matchs importants, et à domicile ils jouent avec beaucoup d'intensité.»

«Areola a commencé car il l'a mérité.»

Après cette introduction sur les retrouvailles avec cette prestigieuse compétition, on entre dans le vif du sujet avec la seule véritable incertitude de la composition alignée demain coté parisien, au poste de gardien de but. Alors que l'Equipe supposait un possible turnover avec le retour dans les cages de Kevin Trapp, Emery semble ce soir maintenir sa confiance au jeune international français : «Nous avons deux bons gardiens. Areola est un bon gardien, il a démontré qu'il est là, qu'il est le gardien que nous voulons. Maintenant je suis content des deux car ils travaillent tous les jours pour s'améliorer. Areola a commencé car il l'a mérité. J'ai confiance en lui et je crois que toute l'équipe a confiance en lui.»

«Aujourd'hui Rabiot est important car il donne beaucoup à l'équipe.»

Le cas particulier d'un autre joueur est également abordé, celui du milieu de terrain Adrien Rabiot, dont le statut de titulaire ne fait plus aucun doute depuis le départ cet été de Blaise Matuidi à la Juventus de Turin. Et le jeune international a droit à de beaux compliments de la part de son entraîneur :  «Quand je suis arrivé ici Rabiot a fait du chemin pour être dans l'équipe, pour avoir plus de minutes, et tout le mérite est le sien, gràce à son travail et son humilité. Aujourd'hui il est important car il donne beaucoup à l'équipe, en défense comme en attaque, pour son équilibre. Il veut grandir encore, comme le PSG.» Mais il reste vigilant, souligne le besoin de continuité dans le travail et voit dans les matchs européens l'occasion de valider ce changement de statut : «C'est un jeune joueur dont tous les supporters pensent, et nous aussi, qu'il peut progresser. Nous sommes content mais avec l'exigence de continuer le travail pour continuer à progresser et les matchs comme demain sont l'occasion de démontrer cette progression.»

«Le système peut changer des petites choses mais le style, l'idée ne doit pas changer.»

La tactique fait également l'actualité, alors que le dernier match avait vu vendredi l'habituel 4-3-3 laisser place à un système et une composition bien plus offensives. Alors qu'on se demande si une telle ambition ne serait pas périlleuse dans cette compétition, Emery annonce une fois de plus sa volonté d'aligner les meilleurs joueurs, qui devront faire les efforts nécessaires pour le collectif : «La façon dont nous voulons évoluer est avec les meilleurs joueurs sur le terrain et avec une discipline tactique. Mais le talent individuel c'est très important. Cette équipe a beaucoup de talent sur toutes les lignes mais elle a besoin de jouer ensemble en attaque et défense.» Il veut également relativiser l'importance de l'option retenue par rapport au fait de réussir à imposer son style de jeu : «Le système peut changer des petites choses mais le style, l'idée ne doit pas changer. On va selon les matchs jouer avec un offensif de plus ou de moins dans l'axe mais l'équipe va évoluer avec le même style.»

Le bouillant contexte du Celtic Park est évidemment évoqué et si Unai Emery formalise une fois de plus son respect pour ses adversaires, il fait comprendre que lui et les siens ne sont pas impressionnés : «Oui c'est une belle ambiance. Je crois que tous les joueurs pro aiment jouer dans de telles ambiances. C'est vrai que ce sera contre nous demain mais nos joueurs sont habitués à jouer dans des contextes difficiles. Mais la personnalité de cette équipe et des joueurs alignés demain doit en premier profiter de ce match, et surmonter la difficulté que représentent les supporters adverses.»

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

lundi 20 novembre

dimanche 19 novembre

samedi 18 novembre

vendredi 17 novembre

jeudi 16 novembre

mercredi 15 novembre

mardi 14 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux