Article 

Approche ratée, réaction, Mbappé, etc, la conf' de Tuchel après Guingamp/PSG (1-3)

Publié le samedi 18 août 2018 à 21:31 par Florian S.
Après la victoire 3-1 à Guingamp, l'entraîneur parisien Thomas Tuchel a longuement exprimé sa déception face à la première période ratée de ses troupes en conférence de presse. L'Allemand avoue ne pas avoir compris d'où venait cet échec même s'il a aimé la réaction, de même que l'entrée de Mbappé.

Il y a eu deux matchs dans ce match, une première mi-temps qui a dû vous décevoir, voire plus, puis ce changement tactique et l'entrée de Mbappe qui a fait basculer la rencontre pour le Paris Saint Germain...

«Oui, et la mentalité de nos joueurs, parce que ce n'est pas possible de commencer et de jouer un match comme nous avons joué en première mi-temps. Nous n'étions pas prêts pour ce match ici mais c'était clair que Guingamp est une équipe très intensive. Ils jouent avec courage et beaucoup de qualités individuelles, avec beaucoup de duels de la tête. Ils ont joué un top match contre Saint Etienne et nous n'étions pas prêts pour ça, pas du tout, on a eu de la chance que le résultat n'était pas de 2-0 ou 3-0. On a changé quelques choses, avec Kylian, la structure mais plus important, notre approche envers le match.»

Qu'est ce qui ne fonctionnait pas en première période, était-ce le fait d'avoir beaucoup de jeunes ? Le fait que vous soyez à la fin de la préparation ?

«Je ne sais pas, je ne peux pas expliquer, je peux seulement constater que c'était comme ça. Je ne sais pas pourquoi mais il y avait beaucoup de problèmes avec la structure pour protéger le ballon, pour attaquer, pour défendre... Et de l'autre côté on doit constater que la situation est encore compliquée pour nous parce que les joueurs ne sont pas en forme, parce qu'ils sont arrivés tard. Après les Coupes du Monde c'est comme ça. C'est important que nous gagnons ce autre match mais aujourd'hui c'était (soupir) très très difficile, c'était complètement notre faute mais aussi en raison de la qualité de Guingamp. Mais notre approche du match, ce n'est pas possible ! »

On apprend à vous découvrir, qu'est-ce que vous avez dit à la mi-temps ? Est-ce que vous êtes du genre à taper sur les murs, crier ?

«Non, quelques fois, mais à mon avis ça ne sert à rien de ressasser ce qu'il s'est passé à la mi-temps. Alors on a pris une grande respiration, tout le monde dans le staff également, pour se concentrer sur les 45 minutes suivantes, sur les choses à faire, respecter la structure, mettre une pression haute et le plus important était que les joueurs montrent une attitude différente, une intensité différente. Sans ça, vous n'avez aucune chance et ce que je veux dire c'est que vous pouvez toujours changer de schéma, mais le schéma ne gagne rien. On joue dans un schéma mais c'est la manière de le jouer, c'est ce qu'on y met qui compte, on ne peut en obtenir que ce qu'on y met. Si on n'y met rien comme en première, ça ne donne rien. Si vous y mettez énormément comme en seconde mi-temps vous pouvez vous en sortir mais il n'est plus besoin de le prouver, le plus important c'est comment on joue, pas dans quel schéma. Ce n'était pas suffisant en première mi-temps et nous étions très chanceux d'être encore en vie à la mi-temps. Normalement ça fait 2 ou 3 à 0 et c'est terminé.»

Cela vous a surpris de voir Mbappe, qui n'est pas encore à 100%, faire une telle entrée ?

«Oui mais je lui ai dit, ainsi qu'à votre collègue, que c'était très important pour moi d'avoir la possibilité de jouer avec Kylian à la fin du match et j'avais des doutes que ce soit possible car je connais l'intensité des matchs ici et je doutais qu'il puisse jouer 90 minutes. Et c'était top de le faire entrer et, ce n'était pas une surprise mais c'était une situation complètement différente après son entrée.»

Vous aviez prévu de le faire entrer à la mi-temps ?

«Non ce n'était pas décidé. En amical, on peut prévoir à l'avance les changements à la mi-temps mais pas en championnat. J'avais décidé que Kylian pourrait jouer 30, 35 ou 45 minutes et donc il a commencé sur le banc. Et pour nous c'était une belle amélioration avec lui dans l'équipe.»

Match lié 


News 

mercredi 19 septembre

mardi 18 septembre

lundi 17 septembre

dimanche 16 septembre

samedi 15 septembre

vendredi 14 septembre

jeudi 13 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux