Article 

Areola : «Si le coach me laisse, c'est que je l'ai peut-être mérité»

Publié le samedi 9 septembre 2017 à 1:41 par Philippe Goguet
Après un match à Metz où il a encaissé un but (1-5) et surtout fait une boulette assez énorme finalement sans conséquence, Alphonse Areola s'est malgré tout arrêté devant la presse. Il évoque une confiance qui ne s'est pas envolée.

La victoire et le début de saison :

«En première période on a marqué et ils sont revenus. On savait que ça allait être difficile, comme l'an passé. On a su dérouler en seconde mi-temps et on repart avec la victoire. [...] On était prêts à ça. On savait qu'ils allaient nous attendre. Cinq matches, cinq victoires. Six même, si on compte le Trophée des Champions. À nous de continuer sur cette cadence et montrer le meilleur de nous-mêmes et être prêts au prochain rendez-vous. C'est un bon bilan de début de saison, mais on sait qu'une saison c'est très long. Les prochaines échéances seront aussi très importantes.»

La fameuse action de la 48ème minute :

«Cela fait partie des risques de notre jeu. On essaie toujours de repartir de derrière, parfois trop. Sur cette action, heureusement pour l'équipe que Rivière (NDLR : l'attaquant messin qui a profité de son erreur pour récupérer le ballon) la met au dessus. Heureusement pour moi, aussi... La prochaine fois que je rencontrerai cette situation, je prendrai peut-être une autre décision et je ferai un autre geste. Cela se joue sur une fraction de secondes. J'ai choisi la mauvaise option... Touché au niveau de la confiance ? Non, cela ne va pas m'affaiblir. Suite à cette action, j'ai eu plusieurs ballons à négocier. Mes coéquipiers ont continué à jouer avec moi, je suis à leur disposition. Je suis prêt et sur les appuis à chaque fois.»

Son début de saison : 

«Je suis content de jouer. Si le coach me laisse, c'est que je l'ai peut-être mérité. A moi de continuer à travailler. On reste sur un bon bilan de 5 victoires en 5 matches et c'est le plus important : continuer sur cette cadence et être prêt pour les échéances qui arrivent. »

Gardien numéro 1 du PSG ?

«Il n'y a pas de hiérarchie claire. Le coach vous l'a dit et nous l'a dit. On sait qu'avec lui, c'est au mérite. A moi de continuer à travailler et de montrer tous les jours que je suis prêt à jouer le week-end.»

Trop peu utilisé durant les matches ?

«Je n'ai pas beaucoup de ballons à la main mais j'en ai beaucoup au pied. On ne le souligne pas assez. On part beaucoup de derrière. Ce sont peut-être des actions qu'on ne voit pas forcément parce que cela fait partie du jeu. Mais c'est vrai qu'on n'a pas beaucoup de ballons à la main et qu'il être là au moindre.»

Un championnat trop petit pour le PSG ?

«Non. Nous serons attendus partout. Nos adversaires donneront le maximum. Ils voudront battre le PSG, ce seront les deux matches les plus attendus de la saison pour eux. On le sait, les stades sont pleins, il y a une attente des supporters et l'équipe adverse donne tout.»

L'attaque parisienne :

«On sait qu'on a des grands talents devant, ils (les attaquants) font le travail. Et nous, on essaye de défendre du mieux qu'on peut. On a confiance en eux. À nous de continuer. Mbappé ? Je ne suis pas surpris. On connait ses qualités. Et il apporte un plus à l'équipe.»

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

jeudi 21 septembre

mercredi 20 septembre

mardi 19 septembre

lundi 18 septembre

dimanche 17 septembre

samedi 16 septembre

vendredi 15 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux