Article 

Avant Liverpool/PSG, Klopp encense Tuchel et défend Neymar

Publié le lundi 17 septembre 2018 à 20:50 par Matthieu Hummel
Régulièrement critique envers le PSG dans le passé, l'entraîneur allemand de Liverpool Jürgen Klopp s'est montré beaucoup plus conciliant avec le club parisien. Il a même défendu Neymar et dit tout le bien qu'il pensait de Thomas Tuchel, un coach qu'il connaît bien.

A l'heure d'entamer une nouvelle campagne de Ligue des Champions après sa finale perdue de l'an passé, Jürgen Klopp s'est montré pour le moins souriant face aux médias ce lundi. Alors qu'il a régulièrement taclé le PSG par le passé (notamment les grosses dépenses du club parisien), l'entraîneur des Reds va même se montrer plutôt positif envers son futur adversaire : « Paris est un des favoris de la compétition, c’est sûr. Cette équipe a été construite pour gagner la Ligue des Champions. C’est leur priorité. Ils ont des qualités incroyables. Ce sera un match intéressant, les joueurs, le coach qu’ils ont... Ils ont tout pour aller loin en Ligue des Champions.»

Après le PSG, Klopp va même défendre celui qui a été présenté comme un affreux simulateur durant la dernière Coupe du Monde, à savoir Neymar : «J’ai vu des matches de la Coupe du Monde. Il a exagéré des situations, mais pour moi c’était une réaction normale. On est toujours sur lui, il subit beaucoup de fautes, les joueurs ne l’épargnent pas. Il est intelligent, il cherche à se protéger un peu, Je le vois sous cet angle. Je le comprends aussi.»

Et le coach des Reds d'enclencher sur le match de demain : «Nous, on ne cherchera pas à le provoquer, on veut juste jouer au foot, gagner. C'est notre boulot essentiel, et c'est la meilleure manière d'éviter qu'il pèse sur le match. C'est un grand joueur, il est fantastique, il sortait de blessure, et sans être prêt, il a pris la responsabilité de jouer pour son pays.  Jouer pour son pays sans être en forme, c’était énorme, et il a accepté cette responsabilité. Je ne pense pas qu’il est quelqu’un qui joue la comédie, parce que si c’était le cas, il ne jouerait pas ce type de football. Il n’est plus blessé, il s'est reposé ce week-end et il sera à 100% contre nous et on verra tout ce dont il est capable, le package entier, je n'en doute pas.»

Après Neymar, Klopp est passé à une homme qu'il connaît encore mieux, à savoir Thomas Tuchel. Et les propos sont encore plus positifs alors que l'entraîneur des Reds a souvent battu celui de Paris : «S'il y avait un secret (pour le battre), il faudrait le garder (sourires). Je ne sais pas. Ces histoires de statistiques, il est difficile de leur donner un sens. Cela dépend de tellement de choses, mais c'est vrai que j'ai toujours eu la chance d'avoir un bon mélange entre l'esprit de mon équipe et sa qualité, ces dernières saisons, quand nous avons rencontré ce type d'équipe. J'avais une très bonne équipe quand j'ai rencontré Thomas Tuchel avec Mayence. En fait, il faut beaucoup bosser contre ces entraîneurs.»

Et plutôt que de se vanter de son bilan, Klopp va mettre en avant la décision du PSG d'avoir placé Tuchel à sa tête : « C’est un grand coach et je pense que ç’a été une décision intelligente du PSG de le recruter. Ce genre d’équipe avec autant d’individualités incroyables a besoin d’un coach qui les éduque à jouer ensemble. Ça en fait un gros défi pour nous. Vous ne pouvez pas uniquement défendre ou attaquer contre eux, c’est une question de rythme. Face à ses équipes, il faut beaucoup bosser. Ils sont intelligents dans le positionnement, ils courent beaucoup. Dans le football, travailler c’est courir, boucher les espaces, être intelligent. Mais j’aime ces challenges parce que j’ai une très bonne équipe.»

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

mercredi 12 décembre

mardi 11 décembre

lundi 10 décembre

dimanche 09 décembre

samedi 08 décembre

vendredi 07 décembre

jeudi 06 décembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux