Article 

Blanc : «Tuchel n'a pas de marge s'il n'a pas tout son effectif»

Publié le lundi 11 février 2019 à 10:14 par Jean Chemarin
Ancien joueur de Manchester United (2001-2003) et dernier entraîneur du PSG à avoir atteint les quarts de finale de Ligue des champions, Laurent Blanc sera à Old Trafford demain soir pour un match qu'il imagine très équilibré.

Laurent Blanc fait la tournée des popotes. Après un entretien accordé vendredi à Téléfoot et diffusé dimanche, l'ancien entraîneur du PSG s'est aussi confié au Parisien. Il y explique déjà, pour commencer, que son passé de joueur de Manchester United ne l'empêchera pas de soutenir le PSG mardi soir à Old Trafford : «Mon coeur battra pour le PSG. J’adore Manchester United, j’y ai des souvenirs incroyables. Mais je suis français et j’aime mon pays. Je serai à Barcelone-Lyon et je supporterai Lyon».

Comme beaucoup, Laurent Blanc estime que le rapport de force s'est rééquilibré deux mois après le tirage au sort : «Il y avait alors une balance favorable pour Paris. Mais deux faits se sont produits : le changement d’entraîneur à Manchester et la blessure de Neymar que j’aurais aimé voir au théâtre des rêves. Ce sera difficile pour les deux équipes», glisse-t-il. Dans cet entretien réalisé vendredi, avant les blessures de Cavani et Meunier, le "président" a aussi parlé de son confrère allemand Thomas Tuchel, pas aidé par les évènements selon lui : «Il est confronté au même problème que nous en Ligue des champions. Compte tenu du fait que Paris n’a pas autant d’expérience que les autres, autant de vécu, autant l’habitude que ses adversaires de ces matches, il n’a pas de marge s’il n’a pas tout son effectif et tous les joueurs à 100 %.»

«Le PSG est pris très au sérieux et s’est fait une place parmi les grands»

Passé sur le banc parisien de 2013 à 2016, Laurent Blanc estime en tout cas que le PSG fait désormais partie de la cour des grands : «Il n’y a pas que Paris, mais il y a Paris et je trouve qu’on l’oublie trop facilement. Il faut le répéter : Paris appartient aux grands clubs et les autres grands clubs le savent. Nous, en France, on fait la fine bouche : «Ah oui, mais ils n’ont pas encore remporté la Ligue des champions». Mais Paris a gagné son pari ! Le PSG peut remporter la Ligue des champions, tous les grands clubs vous le disent. Pas pour vous faire plaisir, mais parce qu’ils le pensent. C’est un travail énorme, à une vitesse record. Le PSG est pris très au sérieux et s’est fait une place parmi les grands.»

«Les bêtises de Rabiot sont supérieures à son talent»

Enfin, Blanc a aussi donné son avis sur l'évolution du PSG depuis son licenciement doré de 2016 et regrette notamment que le club n'ait pas mieux anticipé l'après-Motta. Tout comme il regrette la gestion du cas Rabiot, qui ne sera d'ailleurs pas du voyage à Manchester«On s’est bagarré pour qu’il signe cinq ans au PSG parce qu’on croyait énormément en lui. On pensait, et cet avis était partagé par tous au club, qu’il incarnait l’avenir du club. Cinq ans après, ce n’est pas normal qu’il se retrouve dans sa situation actuelle. Là aussi, le PSG doit progresser.» Mais Blanc ne va pas non plus épargner le joueur : «Il fait beaucoup de bêtises. Je le dis d’autant plus facilement que je suis l’un de ses supporters (...) Pour l’instant, ses bêtises sont supérieures à son talent. Mais comme il a beaucoup de talent, il a encore la possibilité d’inverser la tendance. Il est grand, il faut qu’il devienne adulte.»

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

samedi 20 avril

vendredi 19 avril

jeudi 18 avril

mercredi 17 avril

mardi 16 avril

lundi 15 avril

dimanche 14 avril

samedi 13 avril

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux