Article 

Cavani : «La régularité, c’est le PSG qui l’a maintenue»

Publié le mardi 5 décembre 2017 à 1:14 par Matthieu Hummel
Avant un Bayern/PSG où il sera forcément attendu, Edinson Cavani était de passage devant la presse. Et le buteur uruguayen a fait parler le collectif, comme toujours.

Son comportement différent de Neymar et Mbappé :

«C’est ma manière d’être, de vivre le football. Je pense que je me suis comporté, tout le temps, durant toute ma carrière, de la même manière. Chacun a sa manière de vivre sa vie, d’être professionnel sur le terrain et à l’extérieur du football. Mes coéquipiers sont habitués à ça. Ce sont des grands joueurs, ils sont comme ça. Il faut juste respecter leur manière d’être. La chose la plus importante est qu'on soit tous professionnels sur le terrain et qu'on respecte le club comme si on en était supporters depuis toujours. Il faut toujours jouer à 100% mais chacun a sa manière de se comporter dans la vie ou sur le terrain.»

Bayern/PSG :

«Sincèrement, j’ai beaucoup de respect pour le Bayern. C’est un club qui a une riche histoire dans le football avec tous leurs trophées. Nous avons beaucoup de respect pour cette équipe mais nous pensons à bien travailler et bien faire pour demain. Nous avons une bonne chance de prouver mais tous les matches sont différents. Nous sommes prêts pour donner le meilleur et démontrer que le club a beaucoup d’ambition pour gagner des choses importantes.»

Le record de Zlatan Ibrahimovic en vue :

«C'est un moment qui va arriver et je pense que c'est normal, c'est quelque chose de bien et d'important pour un joueur de foot. Mais, sincèrement, je pense que tout le monde à l'intérieur du PSG connaît ma façon de penser, de me comporter : je pense plus au collectif qu’à l’individuel. Si le collectif fonctionne bien alors toutes les autres choses viendront, notamment personnelles. Je travaille pour donner le maximum et, si cela arrive, ça arrive. Mais la chose la plus importante est de gagner et d'atteindre nos objectifs : lever la coupe à la fin de saison.» 

Possible de ne pas finir premier du groupe ?

«Nous avons commencé cette compétition en sachant que c'était difficile de terminer premier avec le Bayern dans notre groupe. Mais l'histoire dit aujourd'hui que, la régularité, c’est le PSG qui l’a maintenue. Nous sommes premiers, nous avons besoin de continuer avec cette mentalité et nous avons cette ambition de terminer premier. Nous devons penser à nous, à ce que nous avons fait depuis le début de saison pour faire un grand match. Notre objectif principal est de terminer premier.» 

L'obligation de marquer, une pression supplémentaire au PSG ?

«La pression est quelque chose qui reste à l’intérieur de chacun de nous. L’attaquant vit de marquer des buts. Ce n'est pas une question de pression, on travaille pour ça. A Strasbourg, nous avons eu beaucoup d’occasions mais le ballon ne voulait pas rentrer et c'est normal, c'est ça le football. Imaginez qu’on marque sur tous les ballons qui arrivent dans la surface. C’est quelque chose d’impossible. Nous cherchons tout le temps à marquer mais la chose la plus importante est l'intention, de tout donner. Si tu peux marquer, c'est mieux, mais si tu ne peux pas, il faut rester tranquille. Ce n’est pas une pression.» 

La possibilité pour Neymar de devenir le meilleur buteur brésilien en Ligue des Champions :

«J’espère qu’il va remplir ses objectifs qu'il a. Comme je le disais avant, c’est la conséquence du travail collectif. Si on fait un grand travail collectif, alors ce sera plus facile pour les coéquipiers d’arriver aux objectifs individuels. Nous espérons toujours gagner et faire un grand match collectivement. J’espère que ça peut le motiver pour combler ce qu'il manque et qu’il réussira à battre ce record.» 

Joueur(s) lié(s) 


News 

dimanche 17 décembre

samedi 16 décembre

vendredi 15 décembre

jeudi 14 décembre

mercredi 13 décembre

mardi 12 décembre

lundi 11 décembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux