Article 

Celtic/PSG (0-5), débuts de rêve au paradis

Publié le mardi 12 septembre 2017 à 22:39 par Philippe Goguet
Le PSG se déplaçait à Glasgow pour affronter le Celtic en match d'ouverture de la Ligue des Champions et les Parisiens se sont offerts une victoire éclatante et méritée. Tous les attaquants ont marqué et le PSG a réussi une performance collective de très grande ampleur.

Les compositions :

Le banc du PSG : Trapp, Kimpembe, Berchiche, Meunier, Lo Celso, Draxler et Lucas.

Le onze du Celtic : Gordon - Ralston, Lustig, Simunovic, Tierney - Brown, Ntcham - Roberts (Forrest, 77e), Armstrong (Rogic, 46e), Sinclair - Griffiths (Edouard, 69e)
Le banc : De Vries, Bitton, Rogic, Edouard, Ajer, McGregor, Forrest.

La feuille de match :

Les buts : Neymar (0-1, 19e, passe décisive de Rabiot), Mbappé (0-2, 34e, passe décisive de Neymar), Cavani (0-3, 40e, sur penalty, provoqué par Cavani), Lustig (0-4, 83e, contre son camp), Cavani (0-5, 85e, passe décisive de Kurzawa)

Les avertissements : Simunovic (39e, obstruction sur Cavani), Ralston (53e, obstruction sur Motta), Neymar (76e, contestation)

Le match :

Les deux équipes ont fini l'échauffement et elles rentrent sur le terrain, quelques instants après un énorme "You'll Never Walk Alone". C'est Paris qui donne le coup d'envoi mais le Celtic presse vite et fort. Pour autant, le PSG s'installe vite dans la partie et prend le ballon, au point que Dani Alves envoie vite un premier centre dangereux (2e). Le PSG est bien rentré dans sa partie et Mbappé déborde côté droit avant de centrer mais une main écossaise, involontaire, repousse (4e). Une grosse occasion arrive pour Paris quand Alves envoie un très bon centre que Cavani est tout proche de reprendre de près (6e). Il faut près de 10 minutes pour voir une action et Ntcham tente sa chance de loin, hors-cadre (10e). Paris réagit vite et Mbappé accélère sur l'aile droite, offrant un premier corner repoussé. Et peu à peu, malgré ce début à sens unique, le match s'équilibre (14e). Le PSG pense ouvrir le score sur un centre de Kurzawa repris au second poteau par Cavani mais l'Uruguayen est bien hors-jeu (15e).

L'occasion suivante du PSG est encore pour Cavani quand, sur une remise d'Alves aux 20m, il tente sa chance de volée. Sa tentative est captée en deux temps (18e). C'est finalement l'action suivante qui est la bonne : Thiago Silva interrompt un contre (avec l'aide de Dani Alves qui fait une faute que l'arbitre ne siffle pas) et transmet à Rabiot devant lui. Le milieu avance et voit Neymar qui part au but dans le dos du latéral droit. Le Brésilien est servi, il se recentre et pique son ballon devant le goal avec efficacité (0-1, 19e). Le Celtic n'est pas abattu et se relance de suite, notamment sur un coup-franc lointain de Griffiths qu'Areola claque parfaitement. Sur le corner qui suit, le jeune portier s'envoie et capte (23e).

Le match est bien lancé mais il est interrompu par un choc aérien entre Ralston et Rabiot qui sonne bien le Français (25e). Il revient toutefois et le Celtic envoie encore un gros centre qu'Areola capte bien (27e). Le PSG est également dangereux quand Neymar démarque Cavani dans la surface mais l'Uruguayen tente une remise ratée vers Mbappé alors qu'il était en très belle position (29e) ! La rencontre se caractérise peu à peu par une domination parisienne et des contres des locaux. Le PSG fait finalement le break de façon simple : long centre de Verratti au second poteau, Neymar remet de la tête, Cavani rate sa reprise mais Mbappé est là pour conclure d'une belle volée (0-2, 34e).

Ce but du break a tout de même mis un gros coup sur la tête du Celtic et les Ecossais sont à la peine alors que la mi-temps approche (39e). Ils vont pourtant boire le calice jusqu'à la lie quand Simunovic fait une faute sur Cavani suite à un centre de Kurzawa. L'arbitre siffle un penalty très logique vu que le défenseur central tient le bras de l'attaquant (39e). L'Uruguayen se présente et transforme la sentence en ouvrant son pied sur la droite (0-3, 40e). Le Celtic est KO et certains supporters quittent même déjà le stade alors que la mi-temps n'est même pas encore sifflée. La dernière grosse occasion de la mi-temps est toutefois pour les locaux quand Sinclair, après une grosse percée, sollicite Areola de près mais le portier sort encore un gros arrêt avec le point gauche ferme (45e+2). A la pause, le PSG mène de trois buts grâce à une prestation majuscule. 

A la mi-temps, le Celtic a déjà fait un changement et relance la partie, plutôt bien même puisqu'un long centre offre une opportunité à l'avant-centre qui préfère une remise ratée à un coup de tête vers le but (47e). Paris répond par un bon centre lancé par Rabiot et relayé par Neymar. Le Brésilien redonne la balle au Français qui frappe fort en angle fermé, au-dessus (49e). Le Celtic est toutefois dangereux sur un centre bien repris par Griffiths mais Areola est présent pour capter (52e). Le gardien est encore sollicité sur une énorme percée de Ralston, ramassé en bout de course (53e). Le jeune latéral se permet toutefois une véritable agression sur Motta avec une sale béquille par derrière (54e).

Alors que la rencontre se joue désormais sur un rythme un peu moins rapide et que Paris fait de plus en plus tourner, Draxler fait son entrée en jeu en lieu et place de Rabiot, Paris passant alors en 4-2-3-1 avec l'Allemand en soutien de Cavani (61e). La première occasion est toutefois pour Sinclair qui déborde Marquinhos et se présente ensuite face à Areola en angle fermé mais le portier parisien gagne son duel (65e). Le PSG répond par une action collective fabuleuse qui se conclut par un centre en retrait de Draxler sur lequel Neymar tire au-dessus (69e). Côté Celtic, on fait aussi tourner et Edouard remplace Griffiths, débutant en Champions League contre son club formateur.

Paris joue désormais en contre et Draxler trouve Neymar dans la surface qui centre en retrait pour Mbappé. L'attaquant contrôle et frappe mais c'est repoussé par la tête d'un défenseur (70e). Dans la foulée, Mbappé rend la pareille à Neymar mais celui-ci rate de façon incompréhensible le cadre au point de penalty (71e) ! La partie est redescendue en intensité et les Parisiens, surtout côté attaque, s'amusent plus qu'ils ne jouent vraiment en cette fin de seconde période (79e). Le PSG joue globalemenet par à-coups et Neymar trouve Draxler en bonne position qui cherche Mbappé dans la surface. C'est repoussé en corner et Paris récupère le ballon. Draxler retrouve le ballon au second poteau, il travaile côté droit et centre fort au second poteau où Lustig dévie dans ses propres filets (0-4, 83e).

Dans la foulée, Paris marque même un cinquième but : Kurzawa est trouvé sur le côté gauche et envoie un excellent centre au second poteau que Cavani coupe d'une astucieuse tête (0-5, 85e). C'est finalement Rogic qui sonne la révolte et tente sa chance d'une grosse frappe des 20m qu'Areola repousse encore malgré une trajectoire bien vicieuse (87e). Le PSG n'en a pas assez et même Verratti tente sa chance, de très loin, et Gordon capte sa tentative tranquillement (89e).

Le PSG s'impose finalement 5-0 dans un match à sens unique où le collectif parisien a brillé de mille feux. Paris débute idéalement sa Ligue des Champions avec ce large succès face à une équipe valeureuse mais très limitée. 

Match lié 


News 

jeudi 21 septembre

mercredi 20 septembre

mardi 19 septembre

lundi 18 septembre

dimanche 17 septembre

samedi 16 septembre

vendredi 15 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux