Article 

Comment le PSG a été titré dans le passé

Publié le samedi 14 avril 2018 à 15:30 par Grichka Rutkowski
Dimanche, Paris sera sacré champion de France pour la septième fois de son histoire en cas de victoire face à Monaco. Retour sur ces matchs qui ont sacré le club en championnat.

Fêter son titre contre Monaco, second acte

11 avril 1986, 36ème journée de championnat, le PSG reçoit Monaco. Si les Rouge et Bleu l’emportent, le club fera un grand pas vers le titre. Jusqu’à la 89ème minute, les attaquants butent face à une équipe monégasque coriace. Mais Oumar Sène libère le Parc des Princes. Paris s’impose 1-0. A l’issue de ce match, Paris possède quatre points d’avance sur Nantes et une différence de buts supérieur aux Canaris. Officiellement le PSG n’est pas champion, mais c’est tout comme dans l’esprit de l’entraîneur Gérard Houllier et de son capitaine Luis Fernandez. La fête se déroulera deux journées plus tard, au Parc des Princes après une énième victoire, contre Bastia, sur le score de 3 buts à 1.

Autant de fêtes à domicile qu’à l’extérieur

Jusqu’à présent, Paris possède six titres de champion de France. Et lorsqu’il a fallu obtenir ce fameux titre, trois matchs se sont déroulés à domicile, et trois à l’extérieur. Les matchs à domicile concernent les titres de 1986, 1994 et 2014. Ceux à l’extérieur concernent ceux de 2013, 2015 et 2016. Le bilan lors de ces matchs est de 5 victoires et 1 défaite.

Deuxième titre le plus précoce ?

Le dimanche 13 mars 2016, Paris est le champion le plus précoce de l’histoire du championnat de France après sa victoire 9-0 à Troyes lors de la 30ème journée. Les quatre premiers titres (1986, 1994, 2013 et 2014) se sont joués lors de la 36ème journée.  Et le titre de 2015 a été le plus compliqué, obtenu lors de la 37ème journée après avoir pris la tête du championnat à l’issue de la 35ème journée et une victoire à Nantes (2-0).

Être champion avant de jouer 

La dernière fois que Paris a joué le titre au Parc des Princes, il l’a obtenu de manière spéciale. En effet, Paris et Monaco jouaient leur match de championnat en décalé, le mercredi 7 mai 2014, suite à la finale de la Coupe de France entre Rennes et Guingamp. En fin d’après-midi, Monaco accueillait Guingamp. La situation est simple : si Monaco ne bat pas Guingamp, Paris sera champion pour la 4e fois de son histoire. Et c’est exactement ce qu’il se produit. Atik arrache l’égalisation pour l’En Avant dans les dernières minutes. 

Paris peut jouer libéré contre Rennes, cependant déterminé à sauver sa place en Ligue 1 après une énième défaite en finale de Coupe contre Guingamp. Paris ouvre rapidement le score par l’intermédiaire d’Ezequiel Lavezzi. Mais avant la demi-heure de jeu, Rennes égalise et prend ensuite l’avantage. Le score ne bouge plus, et la fête est gâchée par quelques sifflets à l’issue de la rencontre. Un scénario cruel...

Un dernier match capital qu’on ne peut oublier

Lors de la saison 2015/2016, le PSG domine outrageusement la Ligue 1. Si bien, qu’à la mi-mars, en se déplaçant chez la lanterne rouge Troyes, Paris peut être champion pour la sixième fois de son histoire. Très vite, Troyes est dépassé et offre un boulevard aux attaquants parisiens. Score sans appel : 9-0, le plus gros succès du club à l’extérieur, plus gros succès du club en Ligue 1.

Les matchs qui ont titré le PSG :

  • 1986 : PSG / Monaco (1-0)
  • 1994 : PSG / Toulouse (1-0)
  • 2013 : Lyon / PSG (0-1)
  • 2014 : PSG / Rennes (1-2)
  • 2015 : Montpellier / PSG (1-2)
  • 2016 : Troyes / PSG (0-9


News 

Aujourd'hui

samedi 21 juillet

vendredi 20 juillet

jeudi 19 juillet

mercredi 18 juillet

mardi 17 juillet

lundi 16 juillet

dimanche 15 juillet

samedi 14 juillet

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux