Article 

Quel PSG face à Metz ?

Publié le mardi 18 avril 2017 à 14:02 par Philippe Goguet
Le PSG joue ce mardi en fin d'après-midi du côté de Metz son match en retard de la 31ème journée de Ligue 1 et le onze de départ parisien devrait être proche de celui des dernières semaines.

Un turnover annoncé...

Le PSG se rend ce mardi du côté de Metz pour son match en retard de la 31ème journée de Ligue 1, une rencontre décalée en raison de la finale de la Coupe de la Ligue qui s'était tenue le 1er avril dernier. Paris va donc affronter une de ces dernières semaines de la saison avec deux rencontres en quelques jours mais c'est surtout du côté de l'adversaire du jour que cet enchaînement de matches a le plus de conséquences. Le FC Metz est aujourd'hui un candidat au mantien plutôt bien parti (36 points en 32 matches) qui joue une de ses finales de la fin de saison samedi prochain sur la pelouse de Lorient, actuel barragiste (18e avec 31 points).

Alors que le PSG va forcément aligner sa meilleure équipe dans sa folle course au titre, l'équipe adverse a pratiquement fait une croix sur la partie. Le FC Metz a priorisé la rencontre capitale de fin de semaine et devrait largement faire tourner son effectif pour ce match. Le coach Philippe Hinschberger n'a par exemple pas hésité à mettre au repos son gardien titulaire Thomas Didillon tandis que les suspendus sont très nombreux entre Cohade, Assou-Ekotto, Cohade Mollet et Thill. Histoire de compléter cette cascade d'absents, le pilier de la défense centrale Simon Falette est quant à lui blessé.

Le retour des patrons ?

Face à un adversaire qui s'annonce donc très diminué, le PSG enregistre de son côté deux retours pour le moins importants. Du côté de la défense centrale, c'est le capitaine Thiago Silva qui est bon pour le service après trois matches ratés. Reste à savoir s'il va débuter ou non en Moselle alors que la paire Kimpembe/Marquinhos a été performante du côté d'Angers vendredi soir. Le même soir, l'entraîneur parisien Unai Emery n'avait pas hésité à placer un autre trentenaire sur le retour, Thiago Motta, sur le banc au coup d'envoi. Ce principe de prudence pourrait donc encore une fois s'appliquer et le capitaine revenir en douceur. En défense, l'autre interrogation concerne le poste d'arrière droit : Meunier a été reposé à Angers et pourrait donc débuter ce soir à la place d'Aurier, très utilisé dernièrement.

Au milieu du terrain, le retour de Thiago Motta change beaucoup de choses, notamment concernant la concurrence. Entré en jeu à Angers, il a vite montré son apport, stabilisant une équipe parisienne alors très bancale, et il devrait débuter ce mardi soir. Avec l'indispensable Verratti à sa droite, c'est du côté du poste de milieu relayeur gauche que des questions se posent entre Matuidi et Rabiot. Les deux n'ont pas vraiment brillé lors des derniers matches mais c'est Matuidi qui évoluait à ce poste, pas Rabiot, et ce dernier a donc une excuse. Est-ce que cela sera suffisant pour être titulaire, c'est une autre histoire mais Emery avait préféré le plus jeune des deux la dernière fois que Motta a été titulaire, et c'est encore Matuidi qui est sorti à Angers vendredi.

Nouvelle chance pour Pastore ?

En attaque, la situation est finalement très semblable avec deux joueurs intouchables et un dont la place est incertaine en raison de ses performances récentes. Les deux intouchables s'appellent Angel Di Maria et Edinson Cavani, respectivement ailier droit et avant-centre, tandis que le poste d'ailier gauche est laissé vacant suite à la blessure de Julian Draxler. En deux matches à ce poste face à Avranches et Angers, Javier Pastore n'a pas vraiment convaincu et le contexte du match du jour ressemble plus à ces déplacements où une équipe regroupée attend le PSG plutôt qu'au match de gala contre l'OL où l'Argentin avait rayonné.

La chance d'El Flaco est possiblement aussi la minceur de la concurrence à ce poste. Lucas a certes été décisif lors de sa dernière entrée en jeu avec une passe décisive qui a permis de boucler le match mais il a souvent peiné côté gauche et son retour dans le onze de départ signifierait le retour sur l'aile gauche de Di Maria, le Brésilien entrant côté droit. C'est la solution qu'avait privilégié Emery en fin de rencontre à Angers mais la partie était déjà bien entamée et les locaux commençaient à s'enhardir pour revenir au score, donc s'ouvrir, un contexte différent de celui au coup d'envoi. 

Reste la fameuse solution du 4-2-3-1 mais Unai Emery n'a plus utilisé ce système hors du Parc des Princes depuis la fin du match à Dijon début février, et alors que Paris devait absolument arracher la victoire. Autant dire que la solution a peu de chances d'être retenue, et ce même si le PSG doit impérativement s'imposer en Moselle ce mardi.

Une équipe possible : Trapp - Meunier, Marquinhos, Kimpembe (ou Thiago Silva), Maxwell - Verratti, Motta, Rabiot (ou Matuidi) - Di Maria, Cavani, Pastore

Match lié 


News 

Aujourd'hui

samedi 19 août

vendredi 18 août

jeudi 17 août

mercredi 16 août

mardi 15 août

lundi 14 août

dimanche 13 août

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux