Article 

Quel PSG face à Amiens ?

Publié le mercredi 10 janvier 2018 à 13:02 par Philippe Goguet
Le PSG se déplace à Amiens ce mercredi soir (21h05) en quart de finale de la Coupe de la Ligue. L'entraîneur parisien Unai Emery devrait légèrement faire tourner son effectif à cette occasion.

Déjà l'heure d'enchaîner, toujours sans les retardataires

Le PSG a repris la compétition en 2018 par un triomphe sur la pelouse de Rennes dimanche soir (6-1) mais il est déjà l'heure d'enchaîner du côté d'Amiens, à peine trois jours après. Après la Coupe de France, c'est l'heure de l'autre coupe, celle de la Ligue, et le contexte va légèrement changer. Après le billard du Roazhon Park, c'est la pelouse détrempée du déjà vétuste stade de la Licorne qui attendent les Parisiens. Et si les Amiénois ont été ridiculisés dimanche dernier à Sochaux (0-6), ce sont les titulaires qui sont cette fois attendus au coup d'envoi, pas des coiffeurs qui n'ont pas su saisir leur chance.

Côté PSG, on va se présenter pratiquement avec les mêmes armes qu'à Rennes. Outre la mentalité qu'a appréciée et mise en valeur Unai Emery, le nom du trio de devant semble d'ores et déjà connu. Trois jours après avoir fait exploser le Stade Rennais, Neymar, Mbappé et Di Maria vont tenter de faire de même face aux Amiénois. Cavani et Pastore étant sanctionnés sans que le club n'annonce réellement qu'ils le sont, les choix sont vite vus en attaque et la formidable impression laissée en Bretagne ne demande qu'à être confirmée.

Des doutes au milieu

Au milieu de terrain, la situation se présente de façon légèrement différente. Alors que son retour était attendu, Thiago Motta n'avait pas débuté à Rennes et son match n'a finalement duré que cinq grosses minutes, le temps pour lui de se faire une contracture au mollet. Le PSG doit donc de nouveau se trouver une nouvelle sentinelle et deux noms ressortent. Celui de la doublure des derniers mois Adrien Rabiot et de la nouvelle trouvaille d'Unai Emery, Giovani Lo Celso. Le jeune Argentin voit son temps de jeu augmenter en flèche et son coach a d'ailleurs fait son apologie de façon publique, ce qui n'est pas si courant.

Pour autant, et même si Rabiot revient à peine de blessure, l'entraîneur parisien l'a préservé dimanche en le sortant après une heure à peine quand Lo Celso a joué les 90 minutes. Le terrain gras qui s'annonce fait toutefois plutôt pencher la balance en faveur du jeune Argentin, son concurrent français revenant d'une blessure musculaire derrière la cuisse qu'un pré pareil ne ménage pas. Concernant le poste de milieu relayeur droit, Marco Verratti semble bien parti pour enchaîner, lui qui n'a joué qu'une heure à Rennes dimanche. 

Reste donc le poste de milieu relayeur gauche. A Rennes, c'est pratiquement autant Rabiot, Verratti que Lo Celso qui ont occupé le poste, les trois joueurs alternant leur positions pratiquement en permanence. Entré pour la dernière demi-heure, Julian Draxler a aussi montré le bout de son nez et postule sérieusement pour la rencontre du soir. Le PSG est toujours en phase de reprise et les joueurs ont besoin de temps de jeu. Vis-à-vis des autres milieux de terrain, c'est désormais plus ou moins à son tour de revenir et sa titularisation paraît des plus logiques. 

Turnover annoncé en défense

Du côté de la base arrière, les options sont plus nombreuses pour l'entraîneur basque qui a retenu pas moins de huit défenseurs dans son groupe de 18. Tout le monde est disponible et les places sont donc chères. De retour dans le groupe après avoir été malade, Layvin Kurzawa devrait logiquement être relancé sur le côté gauche. Sur l'autre aile, Meunier semble aussi placé pour débuter même si les rumeurs de douleurs à sa cheville le concernant sont persistantes. S'il n'était pas à 100%, c'est Alves qui jouerait encore.

Dans l'axe, les options sont légèrement différentes avec trois joueurs vraiment en concurrence pour deux places, et le jeune Nsoki qui part de plus loin. Après être resté au chaud contre Rennes, Marquinhos devrait faire son retour et le nom du joueur qui va jouer avec lui n'a rien d'évident puisque Thiago Silva et Kimpembe postulent avec autant d'arguments l'un que l'autre. A quelques jours d'un Nantes/PSG piégeux qui verra forcément le capitaine parisien débuter, c'est plus probablement le plus jeune des deux qui devrait débuter, évitant ainsi au trentenaire Brésilien de jouer 3 matches en 7 jours dès la reprise.

Dans les buts, c'est encore une fois Kevin Trapp qui devrait débuter. Emery a en quelque sorte validé le turnover à ce poste le week-end dernier et le gardien allemand avait déjà joué au tour précédent à Strasbourg. Et pour lui comme pour tous les autres remplaçants, être performant en coupe est encore la meilleure opportunité de rejouer, notamment lors du tour suivant. 

Une équipe possible du PSG contre Amiens : Trapp - Alves ou Meunier, Marquinhos, Kimpembe, Kurzawa - Verratti, Lo Celso, Draxler - Di Maria, Mbappé, Neymar

Match lié 


News 

Aujourd'hui

lundi 22 janvier

dimanche 21 janvier

samedi 20 janvier

vendredi 19 janvier

jeudi 18 janvier

mercredi 17 janvier

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux