Article 

Quel PSG face à Bordeaux ?

Publié le dimanche 2 décembre 2018 à 14:50 par Philippe Goguet
Le PSG se déplace ce dimanche soir (21h) à Bordeaux pour affronter les Girondins à l'occasion de la quinzième journée de Ligue 1, une rencontre post-Coupe d'Europe pour les deux clubs. Côté parisien, les incertitudes sont nombreuses, entre le système et les joueurs.

Autre match, autre approche

De l'étouffant et déjà décisif match de Ligue des Champions face à Liverpool à un déplacement en Gironde dans un championnat où Paris a une avance digne d'un champion déjà sacré après seulement 14 matches, il n'y a pas grand chose de commun et l'entraîneur parisien Thomas Tuchel n'a même pas tenté de nier la chose. Les deux parties sont imcomparables et le PSG qui va se présenter ce dimanche à Bordeaux n'aura pas grand chose de commun avec celui qui a vaincu les Reds mercredi soir. Impossible d'imaginer les Parisiens aussi volontaires et impliqués, et pas seulement pour des raisons mentales.

Les troupes de Tuchel se sont données à fond ce mercredi et les joueurs étaient encore fatigués deux jours après la rencontre comme l'a avoué leur coach. Alors que Paris commence une série de plusieurs matches très rapprochés, l'Allemand devrait largement faire tourner son effectif, et pas seulement au poste de gardien de but où Buffon va laisser la place à Areola. Fatigués, bon nombre des héros de mercredi ne devraient pas débuter, certains étant même déjà bien usés voire blessés par la trêve internationale.

Quels joueurs frais et disponibles côté PSG ?

Touché à l'épaule et ayant lui-même expliqué ce besoin de souffler, Mbappé est le favori pour aller sur le banc de touche tandis que les deux brésiliens Neymar et Marquinhos sont aussi de sérieux candidats. Pour les remplacer, les prétendants sont connus et sont les mêmes que lors des semaines précédentes, ces habitués du banc de touche qui jouent de temps en temps, à savoir Rabiot au milieu et Draxler dans l'entrejeu ou un cran plus haut. Les deux ont le profil parfait pour compenser les absences possibles des joueurs cités, certes dans un autre style et à un niveau probablement moindre.

Pour certains des titulaires de mercredi, la question se pose un peu moins, par exemple pour Cavani et Di Maria qui sont sortis dès l'heure de jeu face à Liverpool, même si l'Argentin était épuisé. Tuchel a évoqué un turnover plus important à Strasbourg mercredi qu'à Bordeaux ce dimanche et ils pourraient donc jouer, de même que Kimpembe, Thiago Silva ou encore Kehrer. Reste le cas particulier de Verratti, fragile mais si indispensable. Sur le flanc gauche de la défense, Bernat illustre aussi une autre question qui se pose avant ce match en Gironde, à savoir celle du dispositif. 

Un 4-3-3 qui relance les débats tactiques

L'Espagnol a fini lessivé contre Liverpool mais les joueurs capables de le remplacer offrent des profils très différents : Diaby est un latéral porté vers l'attaque plus adapté à une défense à 3 tandis que N'Soki est plus défensif et joue en général dans une défense à 4 de par son profil. Alors qu'il alignait depuis des semaines une équipe en 3-4-3, Thomas Tuchel est passé au 4-4-2 face à Liverpool, s'adaptant au 4-3-3 adverse. Le 4-3-3, c'est justement la tactique bordelaise et l'organisation de la base défensive parisienne sera à surveiller.

Si le 4-4-2 vu contre Liverpool a peu de chances de trouver une continuité en Gironde, les enjeux n'étant pas les mêmes, la structure parisienne semble osciller entre le 3-4-3 vu ces dernières semaines et un possible 4-3-3 qui mixe l'organisation défensive vue contre les Reds et l'attaque à trois du moment. Il faudra alors composer pour trouver un milieu cohérent mais l'entraîneur parisien semble toujours aussi intéressé à l'idée d'être flexible,  la multiplication des systèmes et des positionnements lui permettant de découvrir les joueurs comme il l'a laissé entendre. Cela tombe bien, il doit désormais réintégrer un certain Dani Alves, arrière droit de niveau mondial qui semble désormais voué à jouer dans un autre poste. 

Une équipe possible du PSG contre Bordeaux : Areola - Kehrer, Thiago Silva, Kimpembe, N'Soki - Alves, Rabiot, Draxler - Di Maria, Cavani, Nkunku ou Diaby.

Match lié 


News 

Aujourd'hui

mercredi 12 décembre

mardi 11 décembre

lundi 10 décembre

dimanche 09 décembre

samedi 08 décembre

vendredi 07 décembre

jeudi 06 décembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux