Article 

Quel PSG face à Metz ?

Publié le vendredi 8 septembre 2017 à 13:59 par Philippe Goguet
Le PSG défie Metz ce vendredi soir (20h45) à l'occasion de la cinquième journée de Ligue 1. Pour ce match situé entre la trêve internationale de septembre et le début de la Ligue des Champions, le onze de départ parisien promet d'être très différent par rapport aux matches précédents.

La première composition mixte de la saison

Après avoir aligné des compositions d'équipe très similaires au cours des cinq premiers matches de la saison et seulement marquées par l'incorporation des recrues Alves puis Neymar, Unai Emery va forcément devoir bouleverser son onze de départ ce vendredi soir du côté de Metz. Si Verratti est toujours suspendu suite à son carton rouge contre Toulouse, ce sont les circonstances qui vont obliger le coach parisien à bousculer sa composition d'équipe. Ce déplacement en Moselle ne fait pas forcément rêver à l'ère où le «Rêvons plus grand» a repris des couleurs mais il représente pour certains une vraie opportunité de se montrer.

La trêve internationale qui vient de se terminer a éprouvé les organismes de certains autant qu'il a offert du repos et de la fraîcheur à d'autres et les lignes ont donc bougé. Les Sud-Américains rentrés (très) tardivement partent ainsi avec une bonne longueur de retard sur leurs coéquipiers. Plus ou moins touchés lors du match qui a eu lieu dans la nuit de mardi à mercredi, les Argentins Di Maria et Pastore n'ont ainsi même pas fait le déplacement. Quant à Cavani ou aux Brésiliens, leur présence sur la pelouse de Saint-Symphorien n'a rien de garantie, notamment car l'objectif majeur de la saison, à savoir la Ligue des Champions, commence mardi prochain à Glasgow. Ce contexte particulier ouvre forcément la porte à d'autres joueurs. 

La trêve internationale impacte la défense

Dans les buts, Alphonse Areola est bien parti en sélection mais, tout comme son concurrent Kevin Trapp, il n'a pas joué la moindre minute. Pour les deux, l'histoire devrait donc se poursuivre comme avant la trêve, avec le Français titulaire. Devant lui, la trêve internationale a usé Dani Alves et Meunier devrait donc enchaîner sa quatrième titularisation consécutive entre le PSG et la Belgique. Dans l'axe, le petit pépin physique de Thiago Silva survenu mardi soir avec le Brésil ouvre grand la porte à Kimpembe. Et vu qu'il n'y a que trois défenseurs centraux au PSG, Marquinhos va devoir enchaîner en sortant à peine de l'avion...

Sur le côté gauche, la titularisation de Yuri Berchiche est attendue. Pas au point physiquement lorsqu'il a débarqué début juillet de la Real Sociedad, il va beaucoup mieux depuis quelques semaines et les échos le concernant évoquent un tout autre joueur maintenant qu'il a retrouvé l'intégralité de ses moyens. Alors que Kurzawa a beaucoup joué depuis le début de la saison bien que de retour d'une pubalgie, le Basque devrait connaître ce soir sa première titularisation avec le PSG.

Un milieu qui change encore

Au milieu du terrain, la question se pose légèrement différemment et ce n'est pas que la trêve internationale qui va forcer Unai Emery à changer. La suspension de Marco Verratti avait conduit le technicien à placer Javier Pastore comme milieu relayeur droit contre Saint-Etienne, un essai qui s'est transformé en échec et ne sera pas reconduit, l'Argentin étant resté à la maison. Pour occuper ce rôle de milieu relayeur droit, c'est aujourd'hui le cinquième choix du milieu qui est aujourd'hui en position de force, à savoir Giovani Lo Celso. L'Argentin a été utilisé à ce poste durant toute la préparation et il est actuellement passé devant Nkunku dans la hiérarchie parisienne.

Reste un dernier doute du côté du milieu du PSG et il concerne Thiago Motta. Le vice-capitaine a raté tout le début de la semaine sur blessure et il reste légèrement incertain, au point qu'un milieu incluant Lo Celso, Rabiot et Nkunku a été travaillé à l'entraînement dernièrement. Si l'Italo-Brésilien renonce, c'est Rabiot qui jouera devant la défense et Nkunku qui devrait hériter du poste de milieu relayeur gauche. Dans le cas contraire, le milieu international français continuera à son poste du début de saison. Vu à quel point Emery a géré le temps de jeu de Motta depuis le début de la saison, il est possible qu'il soit encore ménagé avant le combat de Celtic Park.

Mbappé et Draxler attendus

Du côté de l'attaque, le problème de la qualité et de la quantité ne se pose pas vraiment. Ben Arfa recalé, Di Maria blessé, le PSG se présente malgré tout à Metz avec un effectif tout bonnement exceptionnel : Neymar, Mbappé, Cavani, Draxler et Lucas sont en effet les attaquants du jour. Paradoxalement, c'est le plus robuste et endurant du lot qui a le moins de chances de débuter, à savoir Cavani. L'Uruguayen est rentré tardivement du Paraguay et il a, comme toujours, beaucoup donné à sa sélection. Vu l'opulence, Emery peut pour une fois s'en passer. et c'est donc l'auto-proclamé polyvalent Mbappé qui devrait prendre sa place en pointe, signant pour l'occasion ses débuts avec le PSG.

Reste à lui adjoindre deux ailiers et ils sont donc trois pour deux postes. Peu utilisé jusque-là suite à son retour tardif de vacances, Draxler a toutes les armes pour s'offrir sa première titularisation de la saison : il a retrouvé à la fois du temps de jeu et de la confiance en sélection et il postule pour occuper les deux ailes, ce qui n'est pas vraiment le cas de ses deux compères brésiliens. Lucas évolue côté droit mais manque de rythme alors qu'il n'a pas joué depuis plus d'un mois. Quant à Neymar, c'est sur l'aile gauche qu'il brille mais a lui aussi beaucoup donné en sélection et est rentré tardivement de Colombie. Comme souvent, Unai Emery devrait décider le jour-même du nom du titulaire, très probablement après avoir parlé avec les deux joueurs. 

A quatre jours du début de la Ligue des Champions, la grande question qui se pose est donc de savoir quelle sera la date officielle des débuts du duo Neymar/Mbappé, fameux pour son prix et qui ne demande qu'à l'être pour ses performances sportives.

Une équipe possible : Areola - Meunier, Marquinhos, Kimpembe, Berchiche - Lo Celso, Motta ou Nkunku, Rabiot - Draxler, Mbappé, Neymar ou Lucas.

Match lié 


News 

jeudi 21 septembre

mercredi 20 septembre

mardi 19 septembre

lundi 18 septembre

dimanche 17 septembre

samedi 16 septembre

vendredi 15 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux