Article 

Quel PSG face à Nice ?

Publié le vendredi 18 octobre 2019 à 14:11 par Philippe Goguet
Le PSG se déplace à Nice (20h45) pour affronter l'OGCN à l'occasion de la 10e journée de Ligue 1, une rencontre qui devrait voir Thomas Tuchel proposer une composition d'équipe forcément alternative avec la trêve internationale qui pèse encore dans les jambes de certaines de ses joueurs.

Une trêve internationale finie mais qui pèse

Un peu moins de deux semaines après sa belle victoire contre Angers (4-0), le PSG retrouve la L1 mais il a vu son bel allant être coupé par une trêve internationale qui a fait mal. Non seulement le club parisien a récupéré quelques joueurs dans un état physique précaire (Thiago Silva, Marquinhos, Verrratti, Bernat, etc) mais il a en plus perdu deux titulaires sur blessure avec Neymar et Gueye, blessés musculairement après avoir fait le même voyage jusqu'à Singapour...

Si elle est finie, la coupure internationale du mois d'octobre pèse donc sacrément sur les organismes parisiens et tout l'enjeu du jour est là : comment proposer une composition d'équipe performante et nécessaire pour ce Nice/PSG sans risquer de nouveaux blessés ? Hier, Thomas Tuchel a déjà mis en avant une façon de faire devant la presse, à savoir utiliser le plus possible des joueurs restés à Paris durant la trêve, ceux que lui et son staff ont pu "contôler" comme il l'a expliqué. Autant dire que cela sent bon la titularisation pour Icardi, Di Maria, Herrera ou encore Diallo. Layvin Kurzawa peut aussi espérer, notamment parce que son concurrent Juan Bernat est suspendu.

Un milieu sans les trois habituels titulaires ?

Reste que le PSG ne peut pas proposer un onze de départ avec uniquement des joueurs non retenus en sélection, notamment... parce qu'ils n'en a pas assez. L'entraîneur allemand va forcément devoir prendre des risques sur certains postes. Il y en a des petits, comme Meunier qui n'a joué qu'un match durant la trêve dimanche dernier ou Paredes qui n'est parti avec l'Argentine qu'en Allemagne ou en Espagne, et des plus gros comme Thiago Silva, Marquinhos ou encore Verratti, les Brésiliens ayant été éprouvés par un long voyage et l'Italien par deux matches rapprochés dont le dernier joué mardi soir.

Avec Gueye blessé, c'est tout le milieu de terrain titulaire du PSG qui est donc remis en cause. Prêt physiquement et prompt à dépanner partout, Herrera est forcément le premier nom qui vient en tête quand il s'agit de recomposer l'entrejeu. Sa saison enfin lancée, Paredes semble aussi bon pour le service mais il manque toujours un troisième homme, soit Marquinhos, soit Verratti. S'il s'agit du Brésilien, il faudra donc déplacer l'Argentin, possiblement comme relayeur gauche comme à la fin du récent PSG/Reims ? Dans le cas de l'Italien, c'est plus simple, avec Paredes devant la défense et Herrera en relayeur droit.

En défense, la question se pose aussi autour de Thiago Silva. S'il veut faire souffler son Brésilien de 35 ans après son périple au bout du monde, Tuchel doit aligner Marquinhos, ce qui n'a pas plus de sens d'un point de vue physique, soit relancer la charnière Diallo/Kimpembe qui avait été en grande difficulté contre Reims récemment (0-2). Autant dire que le choix est pour le moins cornélien, surtout que le talentueux Dolberg ne demande qu'à briller côté niçois.

Du choix en attaque, enfin

En attaque, les absences de Neymar et Draxler privent certes Thomas Tuchel de deux joueurs mais l'Allemand a pour une fois du choix malgré tout. Di Maria et Icardi ont pu se préparer tranquillement, Sarabia est revenu tardivement mais n'a pas joué avec l'Espagne, Chouo-Moting pas plus avec le Cameroun tandis que Cavani et Mbappé font leur retour dans le groupe. Avec six élémetns disponibles, c'est même l'opulence par rapport aux dernières semaines.

Vu à quel point leurs blessures ont traîné, il est peu probable de voir Cavani et Mbappé dès le coup d'envoi, au contraire même. C'est seulement en cours de match que les deux devraient revenir et il y a donc quatre joueurs en balance pour trois voire quatre postes de titulaires en attaque. Depuis plusieurs semaines, Thomas Tuchel semble préférer une base à trois milieux, donc trois attaquants², et la pénurie circonstancielle dans l'entrejeu ne semblent pas vraiment en mesure de bousculer cette idée. Dur également d'aligner quatre joueurs offensifs quand les deux milieux les plus forts défensivement, Gueye et Marquinhos, sont respectivement absent et incertain...

Dans cette optique, l'attaque à trois éléments paraît être l'option la plus sage et la plus logique, avec le trio Di Maria/Icardi/Sarabia vu à Galatasaray en favori, Choupo-Moting, Cavani et Mbappé pouvant remplacer poste pour poste les trois larrons de départ. A défaut d'avoir du choix en défense et au milieu, Paris pourra donc au moins compter sur un secteur offensif à la fois qualitatif et quantitaif, soit le contraire du mois de septembre. La magie de la trêve ?

Une composition d'équipe possible du PSG à Nice : Navas - Meunier, Diallo, Kimpembe, Kurzawa - Herrera, Marquinhos, Paredes - Sarabia, Icardi, Di Maria

Match lié 


News 

mardi 12 novembre

lundi 11 novembre

dimanche 10 novembre

samedi 09 novembre

vendredi 08 novembre

jeudi 07 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux