Article 

Quel PSG face à Lille ?

Publié le vendredi 2 novembre 2018 à 14:57 par Philippe Goguet
Le PSG reçoit Lille ce vendredi soir (20h45) à l'occasion de la douzième journée de Ligue 1 et Thomas Tuchel devrait profiter de cette belle affiche pour préparer le déplacement clé à Naples, notamment du côté de sa composition de départ.

Un vrai choc entre Marseille et Naples

Les trois semaines entre les deux trêves internationales d'octobre et de novembre avaient été décrites comme étant « décisives » par Thomas Tuchel il y a peu et le PSG est désormais en plein dans cette période. Victorieux à Marseille dimanche dernier, Paris joue une bonne partie de son avenir européen du côté de Naples mardi prochain. Mais avant d'aller défier les hommes de Carlo Ancelotti, c'est rien de moins que le deuxième du championnat qui se déplace au Parc des Princes ce vendredi soir. Et quand même Angel Di Maria se refuse à commenter la rencontre face à Naples pour parler de Lille, c'est que la rencontre est prise au sérieux.

Pour Thomas Tuchel, ce match tombe aussi très bien puisque l'entraîneur parisien va pouvoir continer à faire des tests face à une équipe déjà prête et qui tourne (très) bien. Des deux derniers matches face au Napoli et à l'OM sont ressortis une tendance : le PSG semble vouloir désormais évoluer avec une défense à trois. L'essai avait été peu concluant face à Angers en août, déjà un peu plus à Nice fin septembre et les deux récentes rencontres ont montré de bonnes choses mais aussi le besoin impératif de roder le système. La préparation du match contre Naples passe forcément par le PSG/Lille du soir et la titularisation de Buffon dans les buts en atteste. 

Thiago Silva de retour, Marquinhos au repos ?

Après avoir avoir été arrêté pendant trois matches, Thiago Silva devrait quant à lui reprendre son poste dans l'axe de la défense mais les noms des joueurs qui vont l'accompagner ne sont pas forcément évidents. Kimpembe étant encore suspendu, les joueurs les plus évidents semblent être Marquinhos et Kehrer mais le Brésilien reste sur un nombre important de matches joués entre le PSG et la sélection nationale. Avant PSG/Amiens, Tuchel regrettait déjà de ne pas pouvoir le faire souffler et il a joué l'intégralité des trois matches depuis. S'il devait être remplaçant, ce sont alors les deux stoppeurs vus à Marseille, Kehrer à droite et N'Soki à gauche qui pourraient avoir droit à du temps de jeu.

Mais le problème pour le jeune N'Soki vient possiblement aussi des forces lilloises, notamment le redoutable Nicolas Pépé côté droit. Alors que Bernat n'a une nouvelle fois pas vraiment convaincu à Marseille, il serait possible de voir Diaby débuter dans ce rôle de piston gauche qu'il a occupé à Nice puis en fin de match contre Naples. Même si Thomas Tuchel a déjà montré plusieurs fois qu'il n'a pas froid aux yeux, associer deux très jeunes joueurs sur le même côté face au plus gros danger adverse reste un risque important. Dur d'imaginer les deux ensemble, plus probablement l'un ou l'autre.

Trois fantastiques plutôt que quatre ?

Une autre solution consisterait à aligner Angel Di Maria à ce poste de piston gauche mais les deux précédentes tentatives contre Angers puis le Napoli n'ont pas vraiment été concluantes, l'Argentin peinant à se montrer performant dans cette position. Au contraire, c'est un cran plus haut qu'il s'exprime le mieux mais le système du moment enlève une place du côté des joueurs offensifs avec trois offensifs au lieu de quatre jusque-là. En plaçant El Fideo dans le couloir, Tuchel conserverait ainsi ses quatre joueurs offensifs auxquels ils tient tant dès le coup d'envoi.

Sachant que Cavani est en phase de reprise seulement, il est plutôt attendu sur le banc au coup d'envoi et l'attaque devrait donc être constituée de Neymar, forcément, de Di Maria à ses côtés dans un rôle d'attaquant de soutien et de Mbappé en pointe. Auteur d'une demi-heure de jeu fracassante à Marseille après avoir été sanctionné, l'attaquant de 19 ans a visiblement gagné le droit de réintégrer le onze de départ. Il semblerait que ce ne soit pas forcément le cas de Rabiot, auteur d'une prestation bien moins convaincante. Tuchel ira-t-il jusqu'à le punir une seconde fois avec une nouvelle titularisation pour Draxler ? Ou l'Allemand va-t-il finalement priver un Verratti à la vie extra-sportive trop agitée du match du soir ?

Une équipe possible du PSG face à Lille : Buffon - Kehrer, Thiago Silva, Marquinhos ou N'Soki - Meunier, Verratti, Rabiot ou Draxler, Bernat - Di Maria, Mbappé, Neymar

Match lié 


News 

lundi 19 novembre

dimanche 18 novembre

samedi 17 novembre

vendredi 16 novembre

jeudi 15 novembre

mercredi 14 novembre

mardi 13 novembre

lundi 12 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux